Les Enquêtes de M. de Mortagne, bourreau

 

Les Enquêtes de M. de Mortagne, bourreau 1 : Le brasier de justice, de Andrea H. Japp

brasier.jpgXIVè siècle. Une province de France apeurée. Des enfants assassinés sans que nul ne parvienne à déjouer les manœuvres du meurtrier. Comment arrêter ces crimes abominables ? Qui osera s’atteler à cette tâche redoutable ?
Hardouin cadet-Venelle, un être différent au masque de cuir noir, dont la mort est le métier, s’y risquera-t-il ? Qu’il soit bourreau l’aidera-t-il pour mener l’enquête ?
Comment concilier cette soif de vérité et le fait qu’il torture et tue au nom de la loi ? Les voix qui le hantent proviennent-elles des ténèbres où errent ses victimes ? L’une d’elles, Marie de Salvin, jeune femme éblouissante qu’il a brûlée vive, ne le quitte plus. Quant à Evangéline, exécutée pour meurtre, découvrira-t-il la preuve posthume de son innocence ?
Des interrogations auxquelles il devra répondre dans un face-à-face de feu et de sang. Une quête qui le conduit à perdre son âme en tentant d’obtenir justice pour celle des autres.

 

Les Enquêtes de M. de Mortagne, bourreau 2 : En ce sang versé, de Andrea H. Japp

en-ce-sang-verse-01-j-1.jpgLa petite trentaine, portant beau, Hardouin cadet-venelle est cultivé et a amassé une jolie fortune. Mais, en ce début du XIVe siècle, il porte une croix : sa charge de bourreau. Torturer et tuer ne gênaient pas M.Justice de Mortagne jusqu'à ce qu'il exécute une innocente. Une quête l'anime depuis : faire vraie justice lui-même. Traquer les coupables qui passent entre les mailles et qui bénéficient de soutiens haut placés, accomplir la vengeance divine que tant d'hommes dévoient. Aussi, quand Henriette, la fille du sous-bailli Arnaud de Tisans, moniale à l'abbaye des Clairets, est retrouvée étranglée à la porte du monastère, il lui faut connaître la vérité. Crime crapuleux, puisqu'on lui a dérobé ses aumônes? Mais pourquoi, alors, la mère abbesse semble-t-elle peu désireuse de le voir enquêter sur place? Parce que ce meurtre conduirait vers d'autres? Et que vient faire dans ce drame Mahaut de Vigonrin, belle dame accusée d'empoisonnements? M. de Mortagne, que ses ennemis rabaissent au rang de Jean-Cadavre en vient à brutaliser, faire chanter pour que le vrai droit soit rendu. Malheureusement, la justice est souvent implacable et ceux qui la désirent, rarement récompensés.

 

Les Enquêtes de M. de Mortagne, bourreau, tome 3 : Le tour d'abandon, de Andrea H. Japp

TourDes bébés sont enlevés dans les tours d'abandon de Nogent-le-Rotrou qui a un nouveau bailli, Louis d'Avre. Ces tours d'abandon ont été créées au XI° siècle afin d'éviter les innombrables infanticides. S'il fait peu de doutes que les très nourrissons sont revendus à des familles ne pouvant concevoir, rien n'explique en revanche pourquoi d'autres enfants, âgés de deux à six ans, disparaissent sans laisser de traces. Trop vieux pour être adoptés, trop jeunes pour être enlevés par des montreurs de foire ou des employeurs cherchant des serviteurs à vil prix, l'énigme inquiète. D'autant que l'on découvre dans un putel les cadavres de six d'entre eux, les chevilles entravées par une corde, comme du bétail. A leurs os brisés, Hardouin cadet-Venelle, bourreau et enquêteur discret, en déduit qu'ils ont sans doute été battus à mort. Parallèlement, il rejoint sur la route d'Alençon le mire d'excellence Jehan Fauvel, expert en science des poisons, afin que celui-ci trouve des preuves capables de disculper Mahaut de Vigonrin. Fauvel accepte, à la condition qu'Hardouin protège sa fille Héluise si lui-même venait à en être empêché.
Pendant ce temps, à Paris, au plus haut de l'Etat, messire Guillaume de Nogaret est impuissant à empêcher un renchérissement de la monnaie d'or qui favorise Charles de Valois, frère du roi, mais se solde par une catastrophique dévaluation pour le peuple. Des émeutes éclatent et le roi manque d'être assassiné. Qui manipule qui ? Pourquoi Charles de Valois se préoccupe-t-il tant d'un petit noble de Nogent, Eustache de Malegneux, dont le fils de quatorze mois à été enlevé? La peur rôde, la mort guette. Le mystère sera-t-il résolu ?

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 08/04/2014