Les Enquêtes de M. de Mortagne, bourreau 2 : En ce sang versé, de Andrea H. Japp

en-ce-sang-verse-01-j-1.jpg

Quatrième de couverture

La petite trentaine, portant beau, Hardouin cadet-venelle est cultivé et a amassé une jolie fortune. Mais, en ce début du XIVe siècle, il porte une croix : sa charge de bourreau. Torturer et tuer ne gênaient pas M.Justice de Mortagne jusqu'à ce qu'il exécute une innocente. Une quête l'anime depuis : faire vraie justice lui-même. Traquer les coupables qui passent entre les mailles et qui bénéficient de soutiens haut placés, accomplir la vengeance divine que tant d'hommes dévoient. Aussi, quand Henriette, la fille du sous-bailli Arnaud de Tisans, moniale à l'abbaye des Clairets, est retrouvée étranglée à la porte du monastère, il lui faut connaître la vérité. Crime crapuleux, puisqu'on lui a dérobé ses aumônes? Mais pourquoi, alors, la mère abbesse semble-t-elle peu désireuse de le voir enquêter sur place? Parce que ce meurtre conduirait vers d'autres? Et que vient faire dans ce drame Mahaut de Vigonrin, belle dame accusée d'empoisonnements? M. de Mortagne, que ses ennemis rabaissent au rang de Jean-Cadavre en vient à brutaliser, faire chanter pour que le vrai droit soit rendu. Malheureusement, la justice est souvent implacable et ceux qui la désirent, rarement récompensés.

Chronique de Garlon

Continuons à partager les aventures du bourreau de Mortagne avec ce second tome.

Ayant résolu l’affaire des enfants assassinés, Hardoin, le bourreau de Mortagne, retourne chez lui. Mais une image le pèse : cette femme qu’il a vu, trainée par la populace pour son jugement, ressemble comme deux gouttes d’eaux à la défunte Marie. Il se décide alors d’enquèter à son sujet et de faire tout ce qui est en son pouvoir pour prouver l’innocence de la jeune femme dans l’histoire qui la concerne.
En parallèle, le bourreau est appelé à l’aide par le sous-bailli pour une autre enquète. En effet, la fille de ce dernier a été assassinée, et il souhaite que justice soit faite concernant cette affaire.
Autant dire que des jours tumultueux attendent encore notre bourreau.

Voici un second tome tout à fait à la hauteur du premier, je n’ai pas été déçu du tout.

L’histoire est vraiment passionnante en tous points, et originale à souhait.
Nous suivons encore avec une grande passion les aventures de ce bourreau pas comme les autres, qui tente par tous les moyens de faire justice, et le lecteur sera captivé par cette histoire dès les premières pages, et de plus en plus au fur et à mesure que les choses avancent, pour finalement atteindre son point culminant vers la fin du récit, lorsque certaines histoires trouvent leurs fins, que d’autres demeurent pour la suite, et que de nouvelles se lancent.
Les intrigues sont vraiment très bien faites, le lecteur se retrouvant passionné par les diverses enquètes, faisant diverses suppositions, étudiant les différents éléments, pour finalement arriver à des révélations vraiment très bien construites et pas forcément à 100% prévisibles, tellement les choses partent parfois dans tous les sens.
Les choses évoluent, certe, et ce tome voit des enquètes clôturées, et des révélations faites, mais beaucoup de choses restent dans le flou, de nouveaux éléments venant même accroitre cela, et le lecteur referme donc le livre en attendant déjà avec impatience le tome suivant.
Le livre permet aussi d’apprendre énormément de choses au niveau historique, surtout en ce qui concerne le Moyen-Âge.

Le style de l’auteur est vraiment très fluide et agréable, tout en décrivant d’excellente façon nombre de choses, permettant que ce livre soit un ouvrage que l’on peut à la fois lire pour la détente et pour apprendre.
De très nombreuses notes de bas de page sont également présentes afin d’accroitre ce qu’apprend le lecteur, et cela souvent en ce qui concerne l’éthimologie des mots et expressions, chose que j’ai trouvé vraiment très intéressante et passionnante.

Les personnages sont vraiment très bien conçus, ayant leurs histoires, leurs états d’âme, etc., et l’auteur passe sans problème de l’un à l’autre sans pour autant perdre le lecteur, celui-ci se sentant de plus en plus proche d’eux et accrochant donc directement.
Contrairement au tome précédent, j’ai d’ailleurs trouvé que le partage des émotions entre les personnages et le lecteur était beaucoup plus forte, ce dernier ayant eu le temps d’apprendre à connaitre Hardoin et les autres, et à ainsi les comprendre et se sentir proche d’eux.

En bref, nous avons ici un nouveau tome tout à fait passionnant, avec des intrigues très bien conçues, menées par un bourreau au Moyen-Âge, pleines de rebondissements. Le style de l’auteurs est vraiment fluide et agréable, tout en descrivant de nombreux éléments historiques, et l’éthimologie des mots et expressions à travers des notes de bas de page. Les personnages sont vraiment très bien travaillés et le lecteur se sentira fort proche d’eux.

Une série à découvrir, donc !


En ce sang versé

Les Enquêtes de M. de Mortagne, bourreau, tome 2

Andrea H. Japp

Flammarion

368 pages

21 €


Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau