PER MARE PER TERRA, tome 2 : Le seigneur d'Íl, de Nathalie Dougal

Mare 2

Quatrième de couverture

Ceux qui ont connu le prince banni d’Argyle, lors de l’insurrection gall-gaelle le trouveront métamorphosé. En 1136, Somerled est devenu l’héritier du jarl d’Íl, et le chef de la future capitale des îles Hébrides. Une beauté viking est à son bras, la princesse royale Ragnhilda Olafdóttir.

Or, Somerled ne courtise pas la fille de son ennemi pour son seul plaisir… En secret, se rassemble son armée, des guerriers d'élite que l'on surnomme les géants de Fingal. En chroniqueur de son époque, le barde Oisin fera de ces dernières batailles menées par Finn Mac Coll d'illustres légendes.

Chronique de Garlon

Plongeons dans le second tome de PER MARE PER TERRA.

Cinq ans après le conflit avec Olaf, Somerled est toujours chef de guerre de la fédération, dans le plus grand secret, tout en héritant d’une partie de l’île d’Il dans sa vie “officielle”.

Rencontrant la fille de son ennemi, Somerled en tombe amoureux, et décide de la conquérir. Mais il est également temps de reprendre le conflit avec le roi viking. Comment Somerled va-t-il bien pouvoir goupiller son amour pour la fille de son ennemi et la guerre qu’il doit mener ?

J’ai fort aimé ce tome, même si j’avoue que Somerled m’a vraiment énervé plus d’une fois (mais bon, c’est simplement parce qu’il a une façon de penser différente).

L’histoire est tout simplement superbe. Nathalie Dougal nous présente avec une grande maîtrise ce pan de l’Histoire, avec foule d’informations sur les événements. Nous plongeons ainsi dans un récit fort abouti, très bien construit et passionnant à souhait, avec beaucoup d’action et de retournements de situation parfois fort surprenants, en plus d’une romance bien développée.

Les pages défilent sous les yeux du lecteur, qui gardera souvent une boule à l’estomac, se demandant ce qui va arriver ensuite et comment Somerled va bien pouvoir gérer certaines situations. Il m’est d’ailleurs arrivé plus d’une fois de penser à l’histoire en dehors de ma lecture et de devoir me retenir d’attraper le livre (en pleine nuit ou au boulot, c’est pas top), tellement elle me prenait aux tripes.

Le style de l’auteur, très fluide et agréable à lire, nous permet de plonger dans l’histoire avec une grande intensité et de suivre les événements avec passion, sans pouvoir se détacher du livre.

On reprochera par contre un certain nombre de coquilles pouvant parfois gêner la lecture, même si celles-ci restent en quantité moindre.

Concernant les personnages, c’est là que c’est un peu plus compliqué. Ils sont tous vraiment très bien travaillés, et j’ai adoré les suivre, partageant même régulièrement leurs émotions, parfois assez intenses. Mais ce que Somerled a pu m’énerver, tout comme certains autres personnages… Je l’ai trouvé à plusieurs moments fort égoïste, se moquant des sentiments des autres, voire même des autres tout court, et cet aspect de sa personnalité, couplé à bien des décisions inconsidérées et un manque de discernement dans les conflits m’a fait perdre une partie du respect que j’accordais au personnage (je parle du personnage par son comportement, qui est tout à fait logique, et non du développement de celui-ci, parfaitement bien géré, qui tient justement compte des réactions supposées qui sont normales pour ce personnage, et ce n’est donc pas là un défaut du livre, bien au contraire). Mais bon, les personnages doivent rester humains, et évoluer avec leur temps, et l’erreur est humaine.

En bref, nous avons ici une très belle histoire fort bien conçue qui nous raconte la suite de l’histoire de Somerled, avec de superbes informations historiques, une intrigue forte pleine d’action et de retournements de situation, un superbe style d’écriture et des personnages très bien travaillés, même si Somerled énervera sans doute plus d’un lecteur par son comportement.

Une série à lire !

Pour ma part, j’attends le tome 3 avec une grande impatience.

 

Le seigneur d'Íl

PER MARE PER TERRA, tome 2

Nathalie Dougal

Editions Hy-Breizhil

Roman historique

296 pages

23 €

 

Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau