L'amant de Patagonie, de Isabelle Autissier

l-amant-de-patagonie.jpgQuatrième de couverture :

1880, alors que l'évangélisation décime le Nouveau Monde, Emily est envoyée en Patagonie en tant que « gouvernante » des enfants du révérend. Elle qui ne sait rien de la vie découvre la beauté sauvage de la nature, les saisons de froid intense et de soleil lumineux, toute l'âpre splendeur des peuples de l'eau et de la forêt. La si jolie jeune fille, encore innocente, découvre aussi l'amour, avec Aneki, un autochtone yamana. Alors, sa vie bascule. Réprouvée, en marge de la civilisation blanche, Emily fugue, rejoint Aneki et croit vivre une passion de femme libre.Jusqu'au drame.

Chronique de Sybille :

Cela faisait quelques temps que je n'avais pas lu de roman historique. Je suis donc ravie d'avoir découvert L'amant de Patagonie. Je remercie Le livre de poche pour cette histoire qui m'a fait voyager.

On fait donc la connaissance de Emily, une jeune fille de 16 ans, très seule, qui est envoyée en Patagonie pour devenir gouvernante dans une famille de cinq enfants. Elle découvre les paysages magnifiques de la Patagonie et la vie "sauvage" des Indiens. Malgré une répugnance marquée à son arrivée, elle finit par comprendre ces Indiens et à les apprécier. Elle apprend à parler leur langue et souhaite les intégrer. Dans un premier temps, le révérend qui la loge ne dit rien car l'aide d'Emily est précieuse pour amener les Indiens à la religion. Mais lorsque Emily s'éprend de Aneki, un autochtone, le révérend entre dans une rage folle et refuse de la laisser sortir. Elle s'enfuira alors pour vivre sa passion amoureuse, au point d'y laisser des plumes...

L'histoire m'a bien plu parce que c'est en grande partie une histoire d'amour, mais tout le roman n'est pas uniquement basé dessus. J'ai apprécié les descriptions de l'auteure par rapport aux paysages. La Patagonie doit être un endroit merveilleux et ça me plairait énormément de pouvoir y aller un jour. Elle m'a donc fait découvrir une petite partie de cet endroit et m'a fait voyager. J'ai également apprécié les détails qu'elle donne sur la vie des autochtones à l'époque. Elle nous parle de la pêche, des coutumes qu'ils possèdent, de leur façon de voir la vie...Bref, ça nous permet d'en savoir un peu plus sur ce peuple qui reste encore méconnu.

L'auteure nous en apprend un peu plus sur cette période d'évangélisation et de la difficulté des "Blancs" et des "Sauvages" à s'apprivoiser. On entend souvent parler de la découverte du nouveau monde par Christophe Colomb ou de la conquête de ce monde, mais l'évangélisation est une période que je ne connaissais finalement que très peu. Pourtant, on sent que certaines familles comme celle du révérend veulent aider les autochtones à s'intégrer, même si malgré tout il y a une part de pure égoisme dans tout cela.

Le roman est également énormément basé sur les préjugés. Le fait qu'une jeune fille de bonne famille, blanche et bien éduquée, puisse s'enfuir avec "un sauvage" parce qu'elle en est tombée amoureuse est très mal vu. J'ai aimé ce côté assez accentué, parce que l'auteure donne une certaine leçon de morale : "Tous les hommes naissent libres et surtout, égaux". C'est appréciable, mais je ne sais pas si le fait de mettre en avant un couple comme celui de Emily et Aneki était la meilleure solution pour faire passer ce message. J'ai eu du mal à y croire. Selon moi, une jeune fille de cette époque ne pourrait pas faire ce genre de chose, pour la simple et bonne raison qu'elle n'a aucune expérience de la vie et que je ne pense pas qu'elle braverait tous les interdits de cette façon.

Dans l'ensemble, j'ai apprécié ce livre pour sa poésie, ses voyages, sa fraîcheur et le message qu'il véhicule. Ceci dit, certains points m'ont paru difficilement crédibles compte tenu de l'époque à laquelle se déroule l'histoire. Pour autant, je vous conseille de vous plonger dans l'époque de l'évangélisation en Patagonie : le voyage est assuré !

L'amant de Patagonie,

de Isabelle Autissier

édition Le livre de poche

6,10 euros

236 pages

 

Sybille

Commentaires (1)

Cindy

Intéressante chronique, merci de ce billet ;) J'aime bien aussi de temps en temps des romances historiques, je note le titre :)

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau