Les années Trianon, de Catherine Hermany-Vieille

Chronique


Quatrième de couverture :

Versailles, 1774-1792. Deux décennies presque, qui, pour Marie-Antoinette, furent des années de bonheur et de fêtes avant de s’achever sur l’échafaud. Autour d’elle, le « cercle enchanté » de ses amis, de ses intimes, insouciants, raffinés et avides d’honneurs et d’argent. Ils se nomment Artois, Lamballe, Polignac, Lauzun ou Fersen, ils sont comte, duc ou princesse et profitent de la vie de plaisirs que leur offre une reine toujours plus frivole, indifférente et sûre d’elle. Séduits par leur jeune et capricieuse souveraine, ils ne veulent pas voir que, sorti de Trianon, l’Ancien Régime vit ses dernières heures. Le vent de l’Histoire gronde. Tous, hommes et femmes, seront emportés.

 

Chronique de Sybille :

Ah, Marie-Antoinette et moi, c'est toute une histoire d'amour ! J'aime beaucoup l'Histoire et la période de la Révolution Française me fascine. Autant vous dire que Marie-Antoinette est mon personnage historique préféré ! Alors dès que j'ai l'occasion de lire un livre sur cette Reine de France, je fonce ! Cela fait un moment que Les années Trianon me fait de l'oeil et je suis ravie d'avoir pu le découvrir. Je remercie Le livre de poche pour cet envoi.

Etant une grande fan de Marie-Antoinette, je connais assez bien son histoire. Ce que j'apprécie quand je lis des histoires à propos de cette Reine, c'est de voir de quelle façon l'auteure va présenter le personnage et toute sa vie. J'avais grandement aimé la biographie écrite par Stefan Zweig, qui finalement est assez neutre. Je suis contente d'avoir lu l'oeuvre de Catherine Hermany-Vieille parce qu'elle présente Marie-Antoinette sous une autre facette.Elle reprend les faits réels sans les déformer mais prend position par rapport à Stefan Zweig. En effet, certains passages sont assez ironiques et on sent que l'auteure est un peu agacée par le comportement frivole et égoiste de la Reine de France.

Et oui, parce que si vous ne connaissez pas Marie-Antoinette, laissez-moi vous dire qu'elle a tout de même contribué à dilapider la  fortune de France. J'ai trouvé le point de vue de l'auteure vraiment intéressant, je n'avais jamais lu de livre historique sur Marie-Antoinette qui offre un véritable jugement sur les actes de la Reine. 

Mais bien évidemment, le point de vue de l'auteure et le mien sont tout de même opposés. Je reste persuadée que Marie-Antoinette n'a pas eu de chance : elle a eu un mariage arrangé, n'a jamais réellement été accepté par le Français du fait de son origine autrichienne, et n'a jamais été vraiment été intéressé par son statut de Reine. Certes, son comportement est loin d'être exemplaire mais je pense qu'elle a tout de même payé pour des siècles de dépenses frivoles et inutiles, car elle n'a pas été la seule à "jouer" avec la fortune française.

Un petit mot sur l'écriture de l'auteure qui est vraiment addictive ! Les biographies ne sont jamais très simples à lire et pourtant, j'ai lu ce livre avec une simplicité qui m'a vraiment étonnée.

Pour conclure cette chronique, je vous conseille Les années Trianon si vous connaissez un minimum la vie de Marie-Antoinette et que vous êtes capables de prendre du recul et de vous forger votre propre opinion.

 

Les années Trianon,

de Catherine Hermary-Vieille

édition Le livre de poche,

7 euros 60

408 pages

 

Sybille

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 25/04/2013