Les chemins de Hanoï, de Angela Della Torre

Hanoi

Quatrième de couverture

 

« Sur la première photographie de cet album, une femme offre à mon regard troublé ses habits exotiques, son doux sourire énigmatique. Elle m’hypnotise. Je reste figé devant ce cliché, comme un papillon attiré par la flamme d’une lampe. Je n’ose pas tourner la page, m’engager vers ce voyage intérieur. Cette inconnue me bouleverse... »

Sur les traces de cette femme mystérieuse, le héros de ce roman vous entraine dans sa quête, à la recherche des terribles secrets de son père. Il vous dévoilera une page d'Histoire méconnue et troublante qui l'amènera à changer le cours de sa vie.

Considérée comme une des perles des colonies françaises d'Orient, Hanoï fut, au sein de l'Indochine française, la capitale du Tonkin en 1902, puis de la République démocratique du Nord Vietnam à la fin du tragique conflit indochinois en 1954.

60 ans déjà ! 

D'origine italienne, Angela Della Torre est née à Nice en 1960. Méditerranéenne, ouverte aux cultures du monde, autodidacte, elle imagine des portraits d'hommes et de femmes simples qui auraient pu sillonner les chemins de l'Histoire.

 

Chronique de Garlon

Plongeons dans les méandres de l’histoire avec ce récit poignant et puissant.

Un homme découvre, après la mort de son père, une lettre de celui-ci lui expliquant pourquoi il fût si froid et distant. Il découvre alors la vie de cet homme, et surtout sa jeunesse en Indochine, pendant et peu après la Seconde Guerre Mondiale.

J’ai trouvé ce livre très puissant et passionnant.

On se retrouve dans un passage assez occulté de l’Histoire de la Seconde Guerre Mondiale : la partie qui s’est déroulée en Indochine, et plus particulièrement la situation à la fin du conflit.

Cela nous permet de découvrir un texte d’une rare puissance, qui nous plonge au coeur de l’Histoire pour nous faire découvrir l’une de ses heures les plus sombres, où tortures et oubli par les politiques de leurs propres alliés est de mise. On est vite extrêmement ému par la situation de ces personnes, et aussi totalement dégoûtés par le comportement de leurs tortionnaires.

Tout cela recèle une très grande puissance historique et émotionnelle et ne pourra que fasciner totalement le lecteur.

Le style d’écriture, très bien adapté, peut être assez descriptif quand cela est nécessaire, sans tomber dans l’abus, et ainsi rester très agréable et fluide.

Les personnages sont très bien conçus et s’intègrent parfaitement à l’Histoire, pour nous permettre de plonger dedans corps et âmes et ainsi ressentir d’intenses émotions.

En bref, nous avons ici une histoire d’une rare intensité qui va nous parler de l’Indochine pendant la Seconde Guerre Mondiale, avec de nombreux éléments historiques et des émotions très intenses.

Un livre à lire, une histoire à vivre !

 

 

Les chemins de Hanoï

Angela Della Torre

Morrigane

Historique

111 pages

15 €

 

Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 10/08/2014