Pacifique, de Eric Michel

pacifique-couv-hd.jpgQuatrième de couverture :

Pacifique plonge le lecteur dans la tourmente de trois révolutions méconnues (l'insurrection kabyle de 1871, la Commune de Paris la même année et la révolte des Kanaks en 1878) que traversent trois hommes épris de justice et de liberté. Situé au XIXe, il interroge une problématique actuelle : le choc des civilisations. Algérie, 1871. La révolte gronde dans les tribus sous la pression des injustices du système colonial. Quand éclate l'insurrection, Akli prend le maquis à la tête d'un groupe de combattants kabyles. Paris, 1871. La Commune souffle sur la capitale un vent d'utopie sociale. Malaterre livre avec les Communards un des derniers combats au cimetière du Père-Lachaise contre l'armée gouvernementale. Ces deux insurrections écrasées Akli et Malaterre, devenus amis en détention, sont embarqués pour une traversée infernale jusqu'à la colonie pénitentiaire de Nouméa. En Nouvelle-Calédonie, les Kanaks réduits à la famine fomentent un soulèvement contre l'autorité française. Quand en 1878 le grand chef Ataï se lève, l'île s'embrase. Surpris par l'explosion du mouvement, les coloniaux débordés en appellent alors à ceux qu'ils combattaient hier, les déportés...

Chronique de Sybille :

 Étant une grande fan des livres historiques, je ne pouvais pas passer à côté de celui ci. Surtout, que je ne connais pas vraiment cette période de l'histoire française, ni de l'histoire Algérienne, c'était donc un bon prétexte pour en savoir un peu plus. Je remercie les éditions Salvator pour l'envoi de ce livre.

 Tout d'abord, je voudrais parler du livre en lui même parce que j'ai eu un petit coup de coeur pour la couverture : je la trouve vraiment très belle. Cette image en noir est blanc m'a paru très poétique mais de façon contradictoire, aussi très sombre. Je dois dire que cette couverture m'intriguait et que j'étais impatiente de pouvoir commencer ce livre !

Cependant, je n'ai pas vraiment accroché à la lecture de cette histoire. En effet, j'ai trouvé que le début était un peu long à mon goût. Je m'explique : je ne connais pas du tout l'histoire de France dans les années 1870, c'est une époque qu'on n'étudie peu à l'école et elle ne m'a jamais vraiment interessée. C'est pour cette raison que je voulais lire ce livre, je voulais découvrir cette période. De ce côté là, j'ai été un peu déçue, car même si on comprend bien qu'il y a des rébellions, j'ai trouvé que les raisons de ces affrontements n'étaient pas très explicite. Ce petit côté m'a un peu dérangé pendant ma lecture, parce que c'est ce qui fait que j'ai eu du mal à profiter pleinement de ce livre.

Malgré tout, tout n'est pas négatif, loin de là. En effet, une fois le début difficile dépassé (les cinquante première pages à peu près), on entre vraiment dans la relation entre Malaterre et Akli. Ces deux hommes se sont rencontrés pendant leurs détentions et ça m'a bien plu que l'auteur développe une amitié peu conventionnelle.

Puis, il faut bien avouer que l'écriture de l'auteur est très appréciable. Il a un véritable talent pour raconter une histoire, si bien qu'on a l'impression de l'entendre nous la raconter.L'auteur connaît très bien le sujet, on le sent à travers sa plume. Je trouve cela juste dommage qu'il ne soit pas plus explicite et que le côté historique soit un peu trop laissé pour compte.

Finalement, je suis plutôt mitigée quant à la lecture de ce livre, mais j'aimerais vraiment découvrir l'autre oeuvre de cet auteur, comme Algérie, Algérie, qui me tente bien. J'espère que celui ci sera comblé les attentes d'une mordue d'histoire, qui adore découvrir de nouvelles choses.

Pacifique,

de Eric Michel

édition Salvator

232 pages

18,77 euros

 

Sybille

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 10/05/2012