Sumerian Codex, tome 1 : Le Sceau du Temple Noir, de Bleuette Diot

Sumeriancouv

Quatrième de couverture

Un secret enfoui depuis des millénaires.

Un mystère susceptible d’ébranler toute l’histoire de l’humanité.

1153. Après avoir découvert un mystérieux coffre dans les souterrains de Saint-Jean-D'acre, Évrard des Barres se démet sans explication de sa charge de grand Maître des Templiers. Dès lors, Évrard verra sa vie menacée par la dangereuse confrérie qui parasite l’Ordre du Temple. Sans le savoir, le grand Maître aurait-il libéré les forces d’un autre monde ?

1338. Le chevalier allemand, Lanz von Malberg quitte Mayence pour l’Estonie. Au cours d’une chasse au vol, il fait une bien étrange rencontre. Une entité surnaturelle, dont il ne soupçonne pas encore la nature, lui remet un sceau en argent. La formule ésotérique gravée dans son métal serait-elle celle d’une secte criminelle dont les origines se perdent dans la nuit des temps ? Lanz apprendra que, depuis le fond des âges, il appartient à la conjuration de l’Aube de contrecarrer les desseins du Temple Noir, et que seule la belle et énigmatique Yrmeline est en mesure de faire obstacle au plan d’hégémonie mondiale que trame le Bellator Rex. Hélas, la tâche sera d’autant plus ardue que le redoutable chef du Temple Noir œuvre dans l’ombre et que ses pouvoirs sont sans limite.
 

Chronique de Garlon

Plongeons dans le Sumerian Codex avec ce premier tome.

 

Lanz est arrivé en Estonie, dans son manoir, il y a peu. Son objectif : intégrer l’Ordre Teutonique. Mais les évènements vont rapidement prendre une tournure particulière : un vieil homme lui remet une étrange bague et il découvre un texte sur un ancien dieu.

De son côté, la jeune Yrmeline a été éduquée par son précepteur dans le but de comprendre les secrets des origines de l’humanité et un conflit qui a transcendé les âges et dont Yrmeline serait l’un des tournants décisifs.

La rencontre entre les jeunes gens va changer leur vie à tout jamais.

 

Comme je l’avais dit pour la précédente édition, ce livre est une pure merveille, un vrai chef-d’oeuvre.

 

La série Sumerian Codex est la réédition de l’un de mes plus grands coups de coeur : Yrmeline.

C’est donc un immense plaisir pour moi de redécouvrir cette histoire à travers cette magnifique nouvelle édition.

 

L’histoire est magnifiquement trouvée et développée. Ce premier tome nous pose l’univers développé par l’auteur, au coeur de l’Estonie du Moyen-Âge. On plonge à coeur perdu dans l’intrigue, et on se retrouve tout de suite fascinés par les évènements, qui évoluent sans arrêt pour nous fournir une histoire complexe et extrêmement développée qu’on ne peut plus lâcher, tellement on est passionné par ce qui se passe.

On évolue dans l’histoire avec de nombreux retours en arrière dans l’histoire des personnages. Bien que cela puisse déranger certains lecteurs, j’ai, pour ma part, vraiment adoré cette façon de faire, car ça nous permet de tout comprendre en profondeur et d’ainsi évoluer dans quelque chose d’énormément travaillé.

 

Mais, malgré les immenses qualités que je viens d’évoquer, ce n’est pas encore là le meilleur du livre.

En effet, la plus grande qualité de ce livre nous vient des aspects historiques et ésotériques développés par l’histoire, qui, non seulement, nous apportent énormément d’informations sur le Moyen-Âge en Estonie, mais aussi, ce qui est le meilleur, les théories de l’auteur sur les origines de l’Homme, les croyances des sumériens, etc. Tout cela est extrêmement développé et plausible, et nous amène donc à réfléchir sur tout cela, à oublier ce que nous croyons connaitre pour plonger dans quelque chose de totalement neuf et d’ainsi ouvrir notre esprit pour acceuillir des choses extraordinaires et fascinantes sur nos origines.

 

Le style d’écriture de l’auteur, très fluide et vraiment agréable à lire, permet que, malgré de longues descriptions sur ses théories, faites sous forme d’enseignements par le précepteur d’Yrmeline, nous restions totalement fascinés par les évènements, sans qu’une seule lourdeur ne vienne ralentir le rythme.

 

Quant aux personnages, ils sont magnifiquement travaillés et on s’attache énormément à la plupart d’entre eux, permettant ainsi de nous sentir proche d’eux et de partager leurs émotions.

 

Une totale réussite pour ce premier tome qui allie une histoire magnifique avec la découverte de l’Estonie au Moyen-Âge et, surtout, les magnifiques théories de l’auteur sur les origines de l’Homme, selon les croyances sumériennes. Tout cela est couplé à un magnifique style d’écriture et à des personnages superbement travaillés.


A lire absolument au moins une fois dans sa vie !

 

Le Sceau du Temple Noir

Sumerian Codex, tome 1

Bleuette Diot

Editions Dorval

Historique

384 pages

19,90 €

 

Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 25/02/2014