Vincent, gentilhomme galant 3 : L'Abeille et le scarabée, de Arlette Aguillon

 

Quatrième de couverture

1798. Neuf ans ont passé depuis que Vincent est entré au service de feu le marquis de Saint-Roman, père d’Analys, son insaisissable bien-aimée. La Révolution a changé les timides amoureux de jadis : lui est devenu armateur à Venise, elle, travestie en garçon, colonel des hussards.
Vincent arme un navire pour gagner Alexandrie dans l’espoir de la retrouver. Après une traversée mouvementée, il découvre l’Égypte telle qu’elle apparaît aux soldats et aux savants de Bonaparte, avec ses vestiges ensablés, ses palais, ses taudis, ses princes, ses fellahs et ses esclaves. Alors que naît l’égyptologie, coptes, musulmans et Anglais se perdent en intrigues. Vincent est enlevé.

Dans ce creuset de passions où couvent la révolte et la peste, l’intrépide Analys triomphera-t-elle des voluptueuses Orientales, de l’énigmatique Fayçal, de l’inquiétant Balafré et de l’ombre du marquis de Sade qui, plus que jamais, menace leurs amours ?

Chronique de Garlon

Je vais continuer à vous parler de la série Vincent, gentilhomme galant, avec le troisième tome : L’Abeille et le Scarabée.

C’est pour aider le jeune Mahogani à retrouver ses racines que Vincent décide de l’accompagner en Egypte.

Ce qu’il ne sait pas à ce moment là, c’est qu’il n’est pas le seul français à s’y rendre. En effet, Bonaparte et son armée on entreprit la campagne d’Egypte, repoussant les mamelouks.

Cela sera, on s’en doute, une très bonne nouvelle pour le jeune homme, car le fait que Bonaparte soit là peut vouloir dire que sa bien aimée Analys y est peut-être aussi, et que son amour n’est donc peut-être pas désespéré.

Mais la terre d’Egypte est grande et remplie de mystères. Vincent arrivera-t-il à retrouver Analys au milieu de cette culture qu’il ne connait pas ? Et surtout, est-ce qu’elle le pardonnera pour sa débauche avec son frère ?

C’est une certitude, Vincent est encore loin d’avoir fini ses aventures.

Bien qu’il y ai ici un clair changement dans la façon dont les choses se passent dans l’histoire, j’ai aimé ce livre autant que les deux autres.

Nous changeons complètement de façon de voir le monde, étant donné que nous nous retrouvons en Orient, et que Vincent va donc être amené à suivre des Musulmans, des Coptes, et toutes une flopée de cultures jusque là inconnues pour lui.

L’auteure arrive ainsi à changer complètement la façon donc est vécue l’histoire du personnage, tout en la gardant tout aussi passionnante, ce qui ajoute un vent de fraicheur au récit, et lui évite ainsi de devenir lassant.

Les mœurs de Vincent sont ainsi perturbées, lui qui est habitué à pouvoir séduire les femmes à tour de bras, il se retrouve entouré de femmes voilées et esclaves de leurs maris ou de leurs pères. Pas très pratique pour séduire, cela va sans dire. Mais le jeune homme a de l’imagination, et il arrivera malgré tout à ses fins, montant des scénarios vraiment originaux et parfois drôles.

L’action est bien entendu toujours très présente, d’autant plus que nous suivons une armée dans un pays où règne une grande violence. De nombreux passages passionnants qui accrocheront donc d’autant plus le lecteur au récit.

Nous côtoyons beaucoup de personnages dans ce livre, et une partie d’entre eux sont réels. Cela nous permet d’assister au choc des cultures, entre français et arabes, et d’en savoir un peu plus sur la campagne d’Egypte de Bonaparte. En bref, en plus de nous permettre de passer de bons moments de lecture, ce livre nous mène au cœur d’évènements historiques, nous instruisant donc.

Au niveau des personnages rencontrés, comme Vincent le dit lui-même, et que ce soit pour les arabes ou les français, ils ont des actes qui te font les adorer et l’instant d’après les détester, et ainsi de suite, sans fin. Cela fait que le lecteur peut difficilement se faire un avis sur les personnages, étant partagé entre amour et haine, et j’ai trouvé cela vraiment pas mal, montrant que rien n’est jamais tout blanc ni tout noir.

Les personnages sont d’ailleurs beaucoup plus attachants que par le passé, car plus matures et se retrouvant malgré tout dans un monde dont ils ignorent tout. Vincent est d’ailleurs devenu un personnage que le lecteur appréciera, et ce malgré ses pratiques libertines. En effet, bien que devenu manipulateur, il reste très sensible, notamment pour ce qui est d’Analys, et ce mélange réussi à merveille à attendrir le lecteur.

Ajoutons à tout cela une écriture fluide et racontée avec le langage d’époque, et nous avons encore une petite merveille avec ce troisième tome vraiment très bien fait.

En bref, vous trouverez dans ce livre une rencontre entre deux cultures, avec beaucoup d’action, du sexe, mais en quantité moindre que dans les deux premiers livres, des personnages attachants et des informations sur la campagne d’Egypte de Bonaparte. Tout cela regroupé ensemble pour créer un livre vraiment magnifique. A lire !!

 

L'abeille et le scarabée

Vincent, gentilhomme galant, tome 3

Arlette Aguillon

L'Archipel

460 pages

20,99 €

 

Garlon

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 10/05/2012