Angela 1 : Mortel secret, de Julia M. Tean

mortel-secret-angela-1-de-julia-m-tean.jpg

Quatrième de couverture 

« Depuis qu’Isaac Hayden est entré dans ma vie, rien n’est plus pareil. Il est beau à se damner, mystérieux, sombre et il va mourir. Je le sais, je l’ai vu, comme j’ai vu mourir ma mère et ma meilleure amie. J’ignore si cette fois je serai assez forte pour combattre la mort, mais je suis prête à tout pour sauver ce bel étranger. Même si je dois me brûler les ailes… »

 

Chronique d’Ailayah

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Rebelle, d’une part pour avoir réédité ce récit que j’avais véritablement adoré en auto-édition, et d’autre part pour m’avoir permise de lire cette nouvelle édition quelque peu corrigée.

Cette nouvelle chronique sera bien entendu moins longue que la précédente car il ne s’agissait pas ici de découvrir un récit, mais bien davantage de le redécouvrir, et ce fut un réel plaisir, il ne m’a d’ailleurs pas pris longtemps à lire ! Je l’ai dévoré en deux jours, et pas un seul instant je ne me suis ennuyée ou bien ai été blasée du fait de déjà connaître l’histoire, ce qui est véritablement un bon point car ça prouve que ce n’est pas une histoire dont on se lasse où dont une seule lecture est largement assez.

Je ne vais pas vous remettre les points qui m’avaient déjà énormément plus dans la première version, je les ai retrouvé dans cette nouvelle édition, intacts. Je vais cependant souligner les changements apportés par cette nouvelle édition. Tout d’abord, je tiens à dire que je suis totalement fan de la couverture faite par Chocolat Design, elle est vraiment très belle, d’autant qu’elle prend tout son sens lors de la scène de sa fête d’anniversaire organisée par Déborah.

Dans la première version, j’avais noté trois petits bémols : des personnages un peu trop sensibles, qui pleurent trop facilement, la relation entre Zack et Angela un peu trop rapide au départ, quelques redondances qui font un peu perdre du rythme sur le milieu du récit.

Pour ce qui est du premier bémol, je dois dire que c’est beaucoup moins présent. Je me souviens de m’être fait la réflexion à une reprise, peut-être deux, mais sinon dans l’ensemble ce problème a été bien corrigé.

La relation entre Zack et Angela m’est apparue beaucoup plus fluide. Peut-être est-ce dû au fait que je connaissais déjà l’histoire (quoique j’en avais oublié certains aspects, je dois l’avouer, j’ai parfois une mémoire de poisson rouge), mais je ne pense pas que ça soit totalement dû à cela. Je pense que le personnage d’Angela a vraiment été amélioré vis-à-vis de cela dans ses réactions. On sent bien sûr toujours qu’elle est un peu écartelée, mais ça passe beaucoup mieux car elle ne passe pas sans cesse de l’un à l’autre de ses sentiments de façon brutale. Je ne saurais l’expliquer davantage, mais on la comprend en tout cas beaucoup mieux, elle paraît plus naturelle que dans la première version.

Enfin, pour ce qui est des redondances et de la perte de rythme je ne l’ai plus du tout ressentie, comme je vous l’ai dit, j’ai dévoré le roman en deux jours, et je n’ai pas vu les pages se tourner tellement j’étais vraiment happée dans l’univers (qui m’était déjà familier) de Julia M. Tean.

Autrement dit, même s’il reste des petits défauts à ce roman, ils sont tellement minimes à côté de tout ce qui fait de ce roman un petit bijou que je ne peux que vous conseiller de découvrir cet univers fait d’anges, d’affranchis, de voleurs d’âmes et de faucheurs. Vous ne regretterez sûrement pas de vous y être aventuré.

 

Pour découvrir mon avis sur la première édition, c’est par ici.

 

Mortel secret

Angela 1

Julia M. Tean

Rebelle

254 pages

17€

 

 

Ailayah

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau