Charlotte Holmes, tome 2 : Le Dernier des Moriarty, de Brittany Cavallero

 

Quatrième de Couverture :

Les vacances de Noël de Jamie Watson ne s'annoncent pas de tout repos : invité dans le luxueux manoir des Holmes dans le Sussex, il se heurte à l'énigmatique comportement de Charlotte. Et quand l'oncle de celle-ci disparaît, le duo se doit de reprendre du service. Les arrière-petits-enfants des célèbres D. Watson et Sherlock Holmes s'envolent alors pour Berlin, sur les traces d'une mystérieuse filière des faussaires... Leur contact ? Auguste, le dernier descendant des Moriarty...

 

Chronique de Ceinwèn :

Comme je l'ai déjà dit, j'aime beaucoup Sherlock Holmes. Sans être une "grande fan", je suis une adepte relativement fidèle. Cette adaptation se déroule quelques générations après le célèbre duo. Charlotte et Watson sont les descendants des "grands" et récupèrent tous les traits de leurs ancêtre : Watson est fidèle, dévoué et non dénué de discernement lui-même. Charlotte est asociale, brillante, une as de la déduction et a un esprit brillant, à la limite du machiavélique. 

Ici, on va s'intéresser aux descendants d'un autre personnage emblématique de la série des Sherlock Holmes : James Moriarty. Ennemis héréditaires des Holmes, la haine s'est perpétuée de génération en génération, à quelques descendants près. On a eu dans le premier tome un aperçu des relations qui ont cours entre les Holmes et les Moriarty. 

Dans ce second opus, tout se cristallise. Les haines et les vengeances, les espoirs et les désillusions des uns et des autres. L'action commence très doucement, avant que les choses s'emballent et que le rythme deviennent carrément effréné sur la fin. Voir même un peu trop !Au début, on suit la langueur de l'hiver. Comme Watson, on s'ennuierai presque de cet immobilisme. Pourtant, on devine que la tension couve. Quand l'enquête commence, je reste un peu perplexe. Je n'étais pas sure de savoir ce qu'était l'intention principale de l'auteur. D'ailleurs Watson non plus, et à la fin du roman, même chose. 

L'enquête se déroule à Berlin - et l'auteur nous donne plutôt envie d'y aller ! Charlotte enquête sur un trafic d’œuvres d'art qui pourrait être lié à la disparition de son oncle adoré.  Ce sera l'occasion de régler les comptes entre Charlotte et les Moriarty (comme le titre le laisse à penser). Il y a une intelligence machiavélique, une vraie complexité dans la trame de l'intrigue mais... c'est trop. 

A la fin, cela devient carrément brouillon, on s'y perd. Je sais que l'auteur joue un peu sur ce côté "on est sur de rien" et "chacun a son propre agenda", mais je trouve que cela ne va pas. C'est un roman à destination d'un public plutôt adolescent et cela aurait mérité plus de clarté dans les visées de chacun. L'histoire de l'empoisonnement et la substitution par exemple... cela m'a complètement échappé ! Je n'ai pas compris ce que cela venait faire là, ni comment c'était expliqué. 

Bref, une histoire sympathique et avec un montage complexe et non dénué d'intérêt, mais qui pêche un peu par son aspect brouillon et précipité sur la fin. 

 

Le Dernier des Moriarty

Les Aventures de Charlotte Holmes, tome 2

Brittany Cavallaro, 

PkJ

288 pages

15.90 € (broché) - 11.99 € (numérique)

 

Ceinwèn

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 03/11/2017