Effacée, tome 1 : Effacée, de Teri Terry

Effacee 2
 

Quatrième de couverture

Condamnée à avoir la mémoire effacée pour un crime dont elle ignore tout, Kyla part en quête de son passé.

Les criminels de moins de 16 ans sont hospitalisés, leur mémoire effacée, leur agressivité gommée et leur béatitude renforcée. Ils doivent repartir de zéro, contrôlés par un appareil greffé sur leur bras.

Kyla, 16 ans, a ainsi été « réinitialisée » et doit tout réapprendre sous le contrôle sévère de ses nouveaux parents adoptifs. Malgré son effacement, elle fait d'étranges cauchemars et se découvre des aptitudes qu'elle ne devrait plus avoir. Comme si son passé s'obstinait à remonter à la surface...

Contrairement à la plupart des Effacés, Kyla est moins encline à l'obéissance, semble être capable de supporter des situations violentes et lorsque des lycéens commencent à disparaître, elle s'interroge...

Avec l'aide de Ben, Effacé, lui aussi, elle décide de tenter de comprendre mais cela s'avère plus difficile que prévu. Et Kyla n'est pas certaine de vouloir assumer ce passé qu'elle sent progressivement revenir à elle...

 

Chronique de Melisande

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions De la Martinière Jeunesse de m’avoir permis de lire ce livre qui m’a bien plu. C’est une bonne mise en bouche pour la série et je lirai la suite avec plaisir.

L’écriture de l’auteur est agréable à lire, j’ai bien apprécié et dès les premières pages j’ai plongé dans l’histoire sans difficulté. J’ai été très vite intriguée par cet univers que l’on apprend à connaître petit à petit. Mais beaucoup d’informations nous sont données de sorte qu’on sache où l’on met les pieds, sans pour autant en être submergés et ne plus avoir rien à découvrir pour la suite.

L’univers de l’auteur est intéressant et j’ai pris plaisir à le découvrir. Au lieu d’emprisonner ou de tuer les gens pour leur crime, on efface leur identité pour qu’ils puissent recommencer leur vie à zéro, cela ne vaut que pour les mineurs. En soi, ça peut être une bonne idée, et cela a dû avoir une grande influence sur la délinquance, etc. sauf qu’assez rapidement on va voir les problèmes que cela pose ainsi que ses conséquences.

Il ne s’agit pas du résumé qui se trouve sur la 4e de couverture, néanmoins je trouve que ça résume beaucoup mieux l’histoire, et comme ça, ça m’évite de le faire. Donc je vais parler de l’histoire directement. Ce livre ne va pas révolutionner le genre, néanmoins j’ai passé un bon moment. J’ai trouvé l’intrigue plutôt bonne, ça m’a bien plu. Après il est vrai que c’est assez « lent » et que ce livre peut s’apparenter avec un tome « introducteur » mais étant donné la position de Kyla, c’est assez difficile d’agir, d’autant qu’elle n’est sûre de rien. Il y a beaucoup de choses qu’elle doit taire et cacher et trouver quelqu’un de confiance n’est pas des plus évidents. De plus les conséquences ne sont pas sans danger pour elle et ceux qui l’entourent et lorsqu’on est sans cesse surveillé, ça complique la donne.

Une certaine tension est palpable tout le long du livre et c’est assez pénible (dans le bon sens du terme) de voir les cauchemars de Kyla sans pour autant leur donner du sens. Il manque tellement d’informations, etc. que l’on ne sait pas ce que l’on doit prendre en compte. Le suspense est gardé jusqu’au bout sur certains points, sur d’autres, on imagine assez bien ce qui va se passer.

La seule chose que je regrette mais qu’en même temps j’apprécie (oui, je suis consciente d’être totalement contradictoire), c’est qu’aussi bien au niveau de l’intrigue que des personnages, on n’ait pas davantage de révélations. On apprend des choses mais pas suffisamment, donc il peut y avoir un sentiment de trop peu et de l’autre, ça permet de faire plus de suspense. De plus, je soupçonne fortement certaines choses et si ça s’avère, j’ai peur d’être déçue d’avoir trouvé trop vite, donc ne pas savoir tout de suite peut être une bonne chose…

De manière générale les personnages sont assez intrigants, une grande part de mystère les entoure car on a très peu d’informations sur eux (notamment le père et la mère de Kyla, ou encore le médecin qui la suit). Parfois, par petites touches on peut comprendre des choses mais sur d’autres… ça devient plus compliqué, et à cause de cela, je ne saurais pas donner un avis tranché sur eux. Ça n’est pas du tout manichéen donc c’est plutôt appréciable parce que ça correspond plus à la réalité. Ils peuvent nous surprendre ou nous décevoir mais ne peuvent pas nous laisser indifférents. Même si ça reste frustrant qu’on n’en sache pas plus… C’est vraiment étrange de ne pas pouvoir trancher mais en même temps cela ajoute de l’intérêt à l’histoire et je suis donc curieuse d’en apprendre sur eux.

Quant à Kyla, je l’ai bien appréciée, elle est attachante et touchante aussi. C’est une ado dont la vie repart de zéro, sans savoir qui elle est, d’où elle vient… C’est comme si elle venait de naître alors au début c’est assez étrange de voir ses réactions. C’est un bébé, une enfant et pourtant il est des choses qui montrent qu’elle est bien une adolescente avec un vécu… Cela la rend différente des autres Effacés. Le fait qu’elle fasse des cauchemars est problématique comme on va l’apprendre rapidement. Et sa nouvelle vie ne lui convient pas totalement mais elle fait ce qu’on lui demande, elle n’a pas le choix. Sa rencontre avec Ben et les autres élèves va changer beaucoup de choses sur sa vision de ce « nouveau monde » qui est désormais le sien, celui des Effacés.

Evidemment dans ce genre de livre il y a toujours la romance (oui quand le nom d’un gars et d’une fille apparaisse sur la 4e de couverture, en général on peut se dire qu’il y en a une) et je l’ai bien apprécié. Ça s’est fait naturellement, c’est assez mignon même si parfois ça a un côté frustrant. Les personnages se cherchent mais tout en douceur, c’est un peu implicite, ça n’est pas ce qui est au centre de l’histoire et pendant longtemps il n’y a strictement rien. Le type de romance que j’apprécie en fait, c’est mieux quand ça prend son temps, mais voilà… Je n’en dirai pas plus à ce sujet…

En bref, c’est une dystopie intéressante que j’ai bien apprécié, même si ça ne révolutionne rien. L’univers semble prometteur, l’intrigue était pas mal, même si ça donne un sentiment d’introduction (mais une introduction où il se passe quand même des choses). Cependant, il faut bien présenter la situation et les faits pour bien comprendre les enjeux et voir ce qui peut être fait ensuite. Les personnages sont intéressants, très éclectiques et pas manichéens, je suis curieuse de voir ce que tout ça va donner. Je lirai la suite avec plaisir.

 

Effacée

Effacée, tome 1

Teri Terry

La Martinière Jeunesse

Young Adult (Dystopie)

378 pages

15€

 

Melisande

Commentaires (1)

Emily
Un premier tome efficace, j'ai hâte de lire la suite !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 27/11/2015