Hors Limites, de Katie McGarry

9782280265614.jpg

Quatrième de couverture :

Echo. Noah. Chacun a vécu un drame. Chacun y survit à sa façon. Echo s'efforce de revenir à la vie "normale"; Noah, au contraire, ne fait plus confiance au "système" et accumule les provocations. Ils pourraient se haïr, tant ils sont différents. Pourtant, le hasard va les rapprocher. Les obliger à chercher qui ils sont vraiment. Ils vont s'aimer. Des sentiments si purs qu'ils les réconcilieront avec les autres. Et surtout avec eux-même.

Chronique d'Archessia :

Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu un livre de Darkiss. Ce titre, qui récolte pas mal d'avis positifs et enjoués, fut une superbe occasion de me replonger dans cette collection.

Echo était une jeune fille populaire, avant. Mais un drame horrible a fait que maintenant, elle cache de grosses cicatrices à ses bras, ne dort presque plus et a perdu son caractère social et solaire.
Noah est le type même du délinquant comme on en voit partout : tatoué, désinvolte, fumant joint sur joint et s'en foutant de l'école. Sa vie a dérapé le jour où ses parents sont morts dans un incendie et que lui et ses deux jeunes frères ont été séparés et placés dans des familles d'accueil.
Chacun se voit assigné des séances avec la nouvelle psy de l'école, et ils seront amenés à se croiser régulièrement devant ce bureau. Se détestant d'abord, ils vont s'allier pour chacun trouver des réponses aux questions qui leurs tiennent le plus à coeur.
Ils apprendront énormément l'un sur l'autre, et finiront par mieux se comprendrent eux-même, à travers le regard de l'autre.

Je dois dire que, en débutant ce livre, j'ai trouvé cette histoire somme toute assez classique. Ca fleurait bon les Roméo et Juliette modernes, avec une touche de drame un peu plus violent.
Cela dit, plus j'avançais dans les chapitres, et plus j'apprenais à connaître Echo et Noah, plus je me rendais compte que ce récit était complexe, intense, riche et réaliste.
Ce que j'ai le plus aimé, d'ailleurs, c'est à quel point les apparences peuvent être trompeuses. On se fait très rapidement une idée sur ces deux personnages, leur vie et leur entourage, et pourtant, on découvre petit à petit que l'on avait tout faux, et qu'il y a énormément de zones d'ombres, de non-dits, d'idées fausses. Rien n'est manichéen, et c'est quelque chose que j'adore particulièrement.
C'est d'ailleurs, pour une romance, un livre très sombre, teinté de violence, de démons intérieurs et de tragédies. J'ai été étonnée de trouver ici un récit mêlant avec tellement d'habileté justement, la crédibilité des personnages et de leurs actions, et les évènements durs et noirs par lesquels ils passent ou sont passés.
C'est assez bluffant, et j'ai dévoré ce bouquin avec avidité.

J'ai trouvé que Echo et Noah étaient extrêmement attachants, et le fait que le narration passe de l'un à l'autre d'un chapitre à l'autre est une des raisons pour lesquels ils deviennent très proches du lecteur. Un procédé très bien utilisé ici, les transitions se font très facilement, avec beaucoup de fluidité.
J'ai toujours pensé que, si ceux-ci étaient bien décris, les malheurs arrivant aux héros nous les rendaient plus "sympathiques". Ce titre en est une excellente preuve, à aucun moment je me suis ennuyée, ou une personne m'a énervée. Ce ne fut que du plaisir du début à la fin.
Le fait, également, que le langage n'hésite pas à être parfois plus vulgaire ou "urbain" rajoute à la crédibilité des personnages. Ce n'est qu'un détail, mais je trouve qu'il a son importance, ici, et qu'il rajoute de la couleur, de la profondeur au récit.

Ce n'est pas évident de vous parler complètement de ce livre sans vous spoiler, car il y a énormément de secrets dans les vies de notre petit couple, et même entre eux. Un des grands plaisirs de cette lecture étant de les découvrir au fur et à mesure, cela serait une honte de le gâcher.
Mais franchement, jamais je ne me serais attendue à avoir autant de surprises et à ressentir autant d'émotions fortes.
Je me suis retrouvée à pleurer plusieurs fois, totalement anéantie devant certaines situations ou certaines réactions. Celles-ci sont d'un réalisme et d'une intensité que je n'aurais jamais soupçonnée, pour mon plus grand bonheur, évidemment (oui, si je pleure toutes les larmes de mon corps devant un film, un livre, etc ..., c'est un gage de qualité).
Je ne peux que conseiller cette superbe histoire, qui n'est pas sans rappeler, au fond, certaines de Simone Elkeles, par exemple, mais avec une dose de violence et d'angoisse en plus.
Un livre poignant, extrêment dur et touchant, avec une romance bouleversante et superbement lumineuse dans un décors où tout semble si sombre. Je suis conquise.

Hors limites

Katie McGarry

Harlequin (Darkiss)

496 pages

14,10 €

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 20/06/2014