Hush, Hush, de Becca Fitzpatrick

Quatrième de couverture :

Dans la ville brumeuse de Portland, Nora tente de mener une vie ordinaire depuis la mort violente de son père. Lors d’un cours de biologie, elle fait la connaissance de Patch, qui vient d’arriver en ville. Il est séduisant, mystérieux, toutes les filles en sont folles, mais Nora est perplexe. 
Comment Patch peut-il en savoir autant sur son compte ? Pourquoi se retrouve-t-il toujours sur sa route quand elle cherche à l’éviter ? 

Sans le savoir, Nora se retrouve au beau milieu d'un combat séculaire agitant des êtres dont elle ne soupçonnait même pas l'existence. Et en tombant amoureuse de Patch, elle va découvrir que la passion peut être fatale.

 

Chronique d'Archessia :

Nora a toujours passé la majorité de son temps avec sa meilleure amie, Vee. Les deux jeunes filles sont inséparables à l'école et se prennent même à rêver d'un lien très fort qui les unirait. C'est donc l'horreur quand le prof de biologie se met en tête de changer les binômes en classe. Nora se retrouve assise à côté de Patch, un nouvel élève aussi séduisant qu'énervant. Cet évènement anodin va être le début d'ennuis inexplicables et incompréhensibles : quelqu'un de masqué semble la suivre et même lui vouloir du mal, on fouille ses affaires et on s'en prend aux personnes qu'elle aime. Chaque découverte semble pointer vers une seule personne, Patch, alors que celui-ci met tout en oeuvre pour se rapprocher d'elle et la séduire. Quand tout les signes sont contradictoires, vaut-il mieux suivre ses doutes ou notre attirance ?

Alors, autant le dire tout de suite, oui, l'histoire est très simple (mais non, je n'ai pas dit simpliste) et le tout a un furieux goût de déjà-vu. Mais, au final, tout cela est quand même bien digeste, sans prétention, et offre une belle lecture sans prise de tête, très agréable et légère.

Le point fort de ce livre ? Patch, sans hésitation. Voilà un personnage plein de piquant, joueur, séduisant, taquin, coquin, sauvage, amusant, fleurant bon la sensualité et le sexe. Quel programme, n'est ce pas ?

Il faut dire qu'il se démarque pas mal des personnages masculins des autres récits de romance fantastique. Ici, pas de choix entre le gentil garçon romantique qu'on a envie d'épouser OU l'homme un peu bestial qu'on croquerait bien au goûter. Patch est les deux, c'est aussi simple que ça. Du coup, à côté de lui, Nora paraît bien fade. Il n'y a pas grand chose qui la distingue des autres filles, elle est assez banale et sans grand intérêt pour moi. Elle est même trop passe-partout que pour que l'on s'identifie à elle, je trouve. Heureusement que Vee remonte le niveau des personnalités féminine. Elle est drôle, enjouée, attachante, avec du caractère. J'ai beaucoup aimé lire chacune de ses interventions.

Ceux qui espèrent trouver un livre Young Adult novateur risquent d'être déçus, donc, mais ça n'empêche nullement la lecture d'être agréable, au contraire. Le style de l'auteur est léger, fluide, avec assez de descriptions pour que le tout soit assez visuel, sans nous noyer sous les informations. Les mystères sont bien présentés et bien amenés, mais hélas leurs développements sont assez basiques, rendant la fin un peu prévisible. Le bon point, c'est que malgré ça, le tout est bien écrit, et même si on voit certaines scènes arriver grosses comme des maisons, ça ne nous empêche pas de ressentir de la tension, de l'angoisse, de la nervosité, ... Les sentiments lors de la lecture sont bien présents, au final c'est ce que j'ai trouvé de plus important  ^^

En tout cas, ce livre m'a bien plus, j'ai a-do-ré Patch et j'ai hâte de voir comment va évoluer tout ça dans le deuxième tome, Crescendo.

Hush, Hush

Becca Fitzpatrick

Editions du Masque (MSK)

352 pages

17 €

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 26/06/2012