Hush -Tome 2 : Crescendo

 

Quatrième de couverture :

Après une année tourmentée, Nora a retrouvé Patch, l’homme qu’elle aime et qui est maintenant son ange gardien. Alors qu’elle devrait savourer ce bonheur nouveau, un passé menaçant refait surface. Hantée par le meurtre violent de son père, la jeune fille se retrouve plongée dans un mystère qui la dépasse. Son père a-t-il payé de sa vie son ascendance néphilim ? Quand elle cherche des réponses auprès de Patch, celui-ci s’éloigne. Peut-elle vraiment compter sur lui ou cache-t-il d’autres secrets plus sombres encore ? Malgré la menace qui pèse, Nora se risque à enquêter seule, consciente que la vérité qu’elle s’apprête à dévoiler est peut-être plus terrible encore que le mensonge.

Chronique d'Archessia :

Nora peut enfin savourer plusieurs semaines de calme avec Patch, et leur relation évolue délicieusement. Elle se sent prête à la faire évoluer, des promesses sont échangées et elle envisage le futur avec ravissement. Mais un soir, elle sent une gène chez Patch, et il disparait avant même qu'elle n'ai pu lui demander une explication sur son comportement. Qui plus est, il se rapproche de plus en plus de Macie, la pire allumeuse de la ville ! C'en est trop pour Nora, qui ne sait plus où donner de la tête entre ses sentiments et ce que ses yeux voient, ainsi que ce qu'on lui raconte. Comme si ça ne suffisait pas à la déboussoler, elle a parfois l'impression de voir son défunt père, la meilleure amie de sa mère revient en ville accompagnée de son fils qui semble cacher un lourd secret, et des rêves étranges l'assaillent pendant la nuit. Elle en est sûre, elle est à deux doigts de découvrir quelque chose de très important, mais quoi ?

J'étais impatiente de retrouver Patch et ses répliques mémorables, j'ai donc été étonnée et un peu déçue de voir comment tournait ce tome. Attention, je n'ai pas été déçue par le livre, par son style ou son scénario. Disons que j'étais tellement dedans, que j'étais déçue par certains personnages, comme si je vivais personnellement ce que vivait Nora. Ce fut donc une lecture assez intense et riche en émotions. Malgré tout, je ne peux m'empêcher d'être partagée, je n'arrive pas à déterminer si je l'ai préféré au premier tome, ou si au contraire je l'ai moins aimé.

Ce deuxième tome est plus sombre, c'est certain. Nora souffre, et Becca Fitzpatrick arrive tellement bien à décrire les sentiments de la jeune fille que nous ne pouvons que les ressentir profondément également. J'ai plusieurs fois eu le coeur serré, une boule dans la gorge, je me suis sentie m'emporter contre certains personnages, énervée et outrée. Je n'ai pas seulement lu ce livre, je l'ai vécu !    En fait, j'ai adoré le fait que ce livre m'ai fait ressentir des sentiments si négatifs, vous voyez ?

En dehors de ça, j'avoue avoir été quelque peu perdue par moments par les explications concernant les castes des anges, leurs légendes et leurs menaces. Heureusement, à la fin, tout s'éclaire et nous avons droit à de nombreuses explications qui répondent à beaucoup des questions de Nora, et donc, aux nôtres également. Les indices qui sont semés tout au long des pages mettent nos nerfs à rude épreuve. On cherche, on retourne chaque élément dans tout les sens dans notre tête et on fait la liste des suspects. L'auteur a réussit à mettre une touche de thriller soutenu et bien mené à cette histoire de romance paranormale. Et quand on croit avoir enfin la solution et que les ennuis touchent à leur fin, Becca nous offre un switch final qui n'a rien à envié aux plus grands films ! Le dernier paragraphe de ce tome est tout simplement horrible et génial à la fois.

Pour éviter que l'histoire soit trop lourde, trop sombre, il y a Vee. Haaa, Vee, véritable rayon de soleil. Je l'aimais déjà beaucoup dans le premier tome, maintenant je l'adore véritablement. Elle est typiquement le genre de fille qu'on aimerait avoir dans notre entourage, avec un petit plus qui la fait sortir du lot. Elle est bourrée d'énergie, très drôle, a la réplique cinglante et sait être en même temps très présente pour son amie, elle va être une aide inestimable pour Nora. Vee apporte une bouffée d'air frais et une belle lumière au récit.

Une suite extrêmement bien ficelée, bien qu'avec parfois un côté un peu brouillon, qui heureusement est rattrapé sans problèmes par une fin magistrale. Bon, maintenant, à quand la suite ?!

Crescendo

Becca Fitzpatrick

Editions du Masque (MSK)

377 pages

17 €

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 26/06/2012