Keleana 1 : l'assassineuse, de Sarah J. Maas

Quatrième de Couverture :

Le royaume d’Adarlan, d’où toute magie a été bannie, est gouverné d’une main ferme par un roi tyrannique. Keleana, membre de la secte des Assassins et opposée au pouvoir du roi, est emprisonnée dans les mines de sel d’Endovier depuis plus d’un an. Pour gagner sa liberté, Keleana doit représenter le prince Dorian dans un tournoi à mort dont l’unique survivant devra servir le roi pendant 4 ans. Mais les concurrents, l’un après l’autre, sont éliminés de façon mystérieuse et Keleana sent son tour venir. Manifestement, d’obscures forces magiques ressurgissent dans l’ombre de la cité et la jeune Assassineuse va devoir leur faire face… Heureusement, elle pourra compter sur l’aide de deux hommes : son entraîneur, le beau capitaine Chaol, et le prince Dorian en personne, qui sont tous deux tombés amoureux d’elle. Et dont les charmes ne la laissent pas indifférente…

Chronique de Ceinwèn

J'ai beaucoup entendu parler de ce roman et ce bien avant sa sortie. J'étais donc ravie d'apprendre qu'un éditeur français rachète les droits.

Premier soucis : le titre. Le terme "assassineuse" choque, mais pour autant il est étrangement adapté à la personne à qui il se rapporte. Il fallait insister sur le statut de l'héroïne.

Keleana était membre de la secte des Assassins, mais un soir une mission a mal tournée et la jeune fille s'est retrouvé emprisonnée à Endovier, les mines de sel. Mais un jour, le prince héritier Dorian lui propose une offre qu'elle ne peut refuser : elle accepte de participer à un tournoi, sorte de distraction pour les nobles, et si elle gagne elle doit servir le roi pendant quatre ans, sans discuter. Malgré l'aversion de la jeune fille pour le souverain, elle ne peut refuser cette occasion de regagner sa liberté.

Jusque là on ne se rendait pas compte de l'âge de Keleana, mais dès son arrivée au chateau, j'ai eu plus de mal avec elle. Je n'arrivais pas à concilier l'image que je m'étais faites de l'héroïne avec ses réactions si...classiques pour une jeune fille de cette âge.

Si l'intrigue est assez bien menée et pousse le lecteur à s'interroger, j'ai un peu regretter le triangle amoureux qui semble inévitablement se former. J'aimerai bien que pour une fois cela n'arrive pas, on verra par la suite.

Mais qu'on se le dise : ce roman est vraiment très bon. Il fait partit de ces livres qu'on a beaucoup de mal à lâcher et qui vous reste longtemps en tête. Après plusieurs jours de lecture, il m'arrivait parfois d'être nostalgique de l'univers de l'auteur et de me poser des questions sur tel ou tel fait, telle ou telle réaction, etc.

Je vous recommande ce roman. Malgré une héroïne "jeune" l'ensemble est très bon et mérite qu'on lui accorde une lecture :) au moins ! 

 

L'assassineuse

Keleana tome 1

Sarah J. Maas

La Martinière J

503 pages

16 €

 

Ceinwèn

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau