La trilogie des Illumières 1: L'Eternéant, de Neal Shusterman

eterneant.jpg

Quatrième de couverture

Eternéant : monde situé entre la vie et la mort où se perdent les enfants sur la route de l’au-delà

Nick et Allie ne se connaissent pas. Pourtant, après la collision de leurs deux voitures, c'est ensemble qu'ils se réveillent dans la forêt brumeuse de l'Eternéant. Ensemble qu'ils entament une course effrénée vers la vie, au coeur d'un monde qui va bouleverser tout ce qu'ils croyaient savoir de l'existence.

 

Chronique d’Ailayah

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Msk pour m’avoir permise de découvrir ce magnifique début de série.

J’avoue que je me suis laissée tentée par la quatrième de couverture alors que la couverture elle-même ne m’aurait jamais arrêtée dans une librairie. Mais je suis vraiment contente de m’être laissée tenter car ce fut une très agréable lecture.

C’est un roman où l’on retrouve beaucoup d’éléments qui ont déjà été abordés ici ou là, le thème du monde sans adulte, le thème d’un au-delà entre terre et ciel, un état entre la mort et la vie … Tout cela n’est pas neuf, et pourtant quand on prend le roman dans son ensemble on en ressort avec beaucoup de nouveautés et de choses surprenantes. Ce qui est vraiment intéressant c’est la façon dont l’auteur utilise tous ces éléments pour créer sa propre histoire, son propre univers, et nous offrir une histoire fraiche et neuve.

L’univers créé est des plus fascinants. On en apprend les éléments au fur et à mesure de l’histoire, tout comme les personnages. Et quels personnages d’ailleurs ! Ce que j’aime le plus chez eux c’est que l’auteur n’hésite pas à renforcer leur côté ridicule (physiquement en tout cas) sans pour autant les décrédibiliser le moins du monde. Il s’amuse avec eux, et ça ne les rend que plus charmants. J’ai vraiment adoré Allie et son fort caractère indépendant, j’ai appris à aimé Nick qui devient de plus en plus en mature au fil de l’histoire et commence à prendre presque plus d’importance et de charme qu’Allie. Et tous les personnages autour sont inventifs, surprenants et se révèlent loin de ce qu’ils veulent paraître. Nous avons une claire évolution à la fois des personnages eux-mêmes mais également de notre vision sur eux.

Mais pour moi, la grande force de ce début de série est réellement la force de son message derrière ses allures de roman d’aventure enfantine. Car derrière cette histoire se cachent des idées qui selon moi ne peuvent être comprises par des enfants. Il y a une dénonciation profonde de la tyrannie, et pas la forme de tyrannie tout de suite visible mais l’emprise qu’on peut avoir sur quelqu’un sous des aspects de bonne volonté et de gentillesse pure. La tyrannie peut prendre des formes et des aspects inattendues et c’est cela pour moi la pire forme de tyrannie que la venue d’Allie et Nick va chambouler.

J’ai vraiment hâte de découvrir la suite de cette aventure, et je suis heureuse d’avoir découvert qu’il s’agissait d’une trilogie car au vu de la fin, on veut vraiment en savoir plus !

 

L’éternéant

La trilogie des Illumières 1

Neal Shusterman

Le Masque (Msk)

304 pages

17€

 

 

Ailayah

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau