Le Sang des Dieux et des Rois, tome 1 : Le Sang des Dieux et des Rois, de Eleanor Herman

Quatrième de Couverture :

Imaginez une époque ou les dieux s'amusent des souffrances des hommes.
Ou des forces maléfiques se déchaînent aux confins du monde connu.
Ou des cendres des villes naissent des empires. 

Alexandre, héritier du trône de Macédoine, est en passe de découvrir son destin de conquérant, mais il est irrésistiblement attiré par une nouvelle venue.
Katerina doit naviguer dans les eaux troubles des intrigues de la cour sans dévoiler sa mission secrète : tuer la reine.
Jacob est prêt à tout sacrifier pour gagner le cœur de Katerina. Même s'il doit pour cela se mesurer à Héphestion, tueur sous la protection d'Alexandre.
Enfin, par-delà les mers, Zofia, princesse persane fiancée à Alexandre malgré elle, part en quête des légendaires et mortels Dévoreurs d'Âmes, seuls capables d'infléchir son destin.

Chronique de Ceinwèn :

J'ai passé un bon moment avec ce roman, mais je trouve le résumé un peu mensonger. D'une part par l'habitude, Alexandre n'est pas attiré par Katerina au sens amoureux du terme, tandis que Zofia ne cherche pas les Dévoreurs d'Âmes mais plutôt l'homme qu'elle aime. Quant à Jacob, ce n'est pas son plus grand défi...Et il manque la demi-sœur ! Un personnage très mystérieux et qui a une telle influence sur les événements.

Cette aventure fantasmé de l'adolescence du célèbre Alexandre est assez plaisante à lire. Ce n'est pas évident au premier abord, mais c'est un monde où la magie existe, même si elle est un peu cachée, inaccessible aux non-initiés. 
L'auteur commence par nous présenter tous les personnages, mais avec une certaine distance. On ne s'y attache vraiment que plus tard dans le récit, lorsqu'ils se trouvent tous là où ils doivent être et que les tensions commencent à monter. 

Magie, guerre, tensions amoureuse, espoir naïf et adolescent, autant de raison qui pousse les personnages à agir. Ces personnages un peu simples au sens où ils peuvent se réduire à un trait de caractère principal, mais on devine de grandes capacités en eux. L'auteur les a conçu pour une épopée et ce tome, bien qu'intense, n'est qu'une introduction. 
En effet, tous vont être confrontés à leurs premières batailles, quelles qu'elles soient.

Un premier tome intéressant donc, qui nous montre un peu de tout (vie quotidienne des différentes castes, bataille, amour, amitié, loyauté, etc.) mais qui me laisse un peu sur ma faim. Pas une mauvaise chose puisqu'il donne envie de découvrir ce que va faire l'auteur ensuite. 
Toutefois j'ai un regret, à vouloir nous faire découvrir tout le monde et tous les lieux j'ai l'impression que l'auteur s'éparpille un peu, qu'on survole tout. 
Par exemple, j'aurai aimé plus voir Alexandre qui fait assez peu d'apparitions et approfondir la révélation de Katerina en fin de livre. Zofia en revanche aurait pu prendre place dans le tome 1, bien qu'elle soit attachante (enfin, elle est aussi inconséquente), son aventure importe peu pour le moment. 

La fin quant à elle m'a paru un peu rapide. Après le rythme tranquille qui permettait au lecteur de s’imprégner de l'ambiance antique, la bataille finale finit un peu vite à mon goût...Pour nous donner envie de lire la suite ? Pari réussi alors.

 

Le Sang des Dieux et des Rois, 

Le Sang des Dieux et des Rois, tome 1

Eleanor Herman

Collection 'R (avril 2016)

454 pages

17.90 € (moyen format) - 12.99 € (numérique)

 

Ceinwèn

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau