Les Etoiles de Noss Head, tome 3 : Accomplissement, de Sophie Jomain

 

Quatrième de couverture

« Je n'avais aucune idée de ce qu'allait devenir ma vie... absolument aucune. J'allais avoir dix-neuf ans dans quelques jours et j'étais devenue ce que je n'aurais jamais dû être. Le destin m'avait surprise, j'étais magnifique, d'une allure renversante. J'aurais pu défier n'importe quelle reine de beauté, mais c'est bien tout ce qu'il me restait... toute une vie dans la peau de quelqu'un que je n'étais pas, que je détestais. Et si je me trompais ? Et si j'étais loin de la vérité et que tout pouvait redevenir comme avant ? Je ne le savais pas encore, mais tout allait être différent. »

 

Chronique de Garlon

Parlons du tome 3 de la superbe série de Sophie Jomain : Les Etoiles de Noss Head.

Hannah est maintenant un ange noir. Abandonnée par Leith, qui ne supporte pas sa nouvelle condition et se laisse dépérir, la jeune femme se forme à son corps et à ses capacités avec Darius, qui l’a prise sous son aile.

Mais Hannah, désespérée, ne supporte pas sa nouvelle condition, et, toujours folle amoureuse de Leith, elle ne peut vivre sans lui.

Mais que faire pour arrêter ce cauchemar ? Est-ce seulement possible ?

Alors là... j’en perds mes mots... Ce tome est assurément le meilleur des 3, et il frise vraiment la perfection !

L’histoire est tout simplement géniale. Dès le livre ouvert, je me suis retrouvé aspiré à l’intérieur, passionné par les évènements qui se déroulaient autour de moi, totalement fasciné par les personnages.

L’intrigue continue dans la lancée du tome 2, avec cette fois une concentration sur Hannah, qui est devenue un ange noir et veut de tout son cœur redevenir humaine.

Tout se tient très bien, les évènements se recoupent en toute logique, et Sophie Jomain nous éblouit une fois de plus avec l’étendue de l’univers mythologique qu’elle a créé autour des vampires et des loups-garous, avec un travail vraiment très recherché et passionnant.

L’action restera présente tout au long du récit, plus encore que dans les tomes précédents, ne manquant à aucun moment, fascinant le lecteur et lui permettant de se trouver totalement immergé dans le récit, sans aucun espoir d’en sortir (j’en ai fait les frais, car la lecture du livre a rendu une nuit beaucoup plus courte, simplement parce que je n’arrivais pas à le lâcher, ce qui m’arrive très rarement).

Le défaut que je citais dans les 2 premiers tomes, c’est-à-dire la prévisibilité, disparait ici, et c’est donc avec une joie immense que le lecteur se laissera surprendre tout au long du récit, totalement fasciné par les évènements, ne sachant pas du tout ce qui va arriver et souhaitant de tout son cœur que tout se passe bien pour Hannah, Leith, Darius, Gwen et les autres.

Ici, nous n’avons pas une petite histoire à l’eau de rose tout à fait irréaliste. Non, comme je l’ai déjà dit dans mes chroniques des tomes précédents, l’histoire est fort mature, tout comme les personnages, et cela la rend bien sûr d’autant plus intéressante.

Et la fin ! Waouh ! Je l’ai vraiment trouvée superbe, inattendue et tout à fait appropriée. Elle est vraiment très bien faite, et le lecteur sera à la fois surpris et fasciné par ce qui se déroulera sous ses yeux brillants de larmes (et oui, je suis sûr que c’est inévitable à plusieurs moments du récit, tellement ces moments sont superbes).

On y voit clairement que l’histoire était prévue pour faire 3 tomes, au vu de la fin du récit, mais l’intrigue de ce qui fera finalement le tome 4 est lancée, et fera déjà trépigner le lecteur d’impatience.

Mais l’histoire n’est pas le seul point qui, bien qu’étant déjà superbe dans les premiers tomes, est encore meilleur ici. Le style d’écriture de Sophie Jomain a encore beaucoup progressé, est devenu encore plus mature, plus travaillé. Les mots glissent sous les yeux du lecteur avec une rapidité et une facilité déconcertante, dans un style très fluide et vraiment agréable. Les descriptions sont très bien faites et permettent au lecteur de se retrouver plongé dans l’histoire, sans qu’elles soient pour autant trop longues et ennuyantes.

L’humour est également présent tout au long du récit, tout en restant discret. Cela a pour conséquence d’être totalement immergé dans l’histoire avec, en plus, un petit sourire qui ne lâche pas le lecteur avant la fin du livre.

Quelques coquilles restent présentes, mais elles ne sont pas encore trop nombreuses, et ne gâchent donc pas la lecture.

Et voici venu le point qui influence toujours énormément le fait que j’aime ou pas un livre du genre : les personnages.

Et là... Réussite totale ! Ils étaient déjà tous très bien travaillés, uniques en leurs genres, dans les tomes précédents, mais là... ils frisent la perfection. Le lecteur se sentira extrêmement proche d’eux, à un point que je trouve rarement égalé, que ce soient pour les anciens personnages (Leith, Hannah, Gwen, Darius, etc.), ou pour les nouveaux. Ils ont vraiment tous un petit quelque chose qui les rend à la fois uniques et proche du lecteur, ce qui les rend par conséquent très intéressants.

Et le partage des sentiments ! Vraiment très intense, superbe. Le lecteur se sent extrêmement investi dans l’histoire des personnages, et il sera très souvent ému aux larmes (et oui, ce fût mon cas, je l’avoue sans honte). Et, le top du top est que, quand je dis ça, ce n’est pas uniquement pour Leith et Hannah, mais également pour Gwen, Darius, les frères de ce dernier (qui attendrissent le lecteur tout en le faisant rire), Elaine (qui, décidément, m’a vraiment l’air de cacher quelque chose^^) et même Jeremiah, qui m’a vraiment surpris et fort ému. Tous les personnages apporteront quelque chose au lecteur, et cela est bien entendu un point d’un positif extrême.

Au début du livre, Leith m’a énormément déçu. Je n’imaginais pas du tout qu’il réagirait de cette façon et je lui en ai vraiment voulu. Je m’étais d’ailleurs promis de ne jamais lui pardonner. Mais voila, il a fini par m’attendrir, j’ai baissé ma garde... Et, nom de Dieu, j’ai fini par lui pardonner et il est redevenu l’un de mes personnages préférés du livre... Rhaaa, il est des personnages envers lesquels on ne peut vraiment pas rester rancunier longtemps, surtout quand ils sont aussi bien travaillés...

J’arrive maintenant à la fin de ma chronique de ce fantastique troisième tome.

Que retenir de cela ?

En bref, une histoire extrêmement bien travaillée, passionnante à souhait, avec une très bonne intrigue et beaucoup d’action, une mythologie très bien développée et une fin fantastique. Le style d’écriture est superbe, et permet au lecteur d’être bien plongé dans l’histoire. Quant aux personnages... Ils sont tout simplement géniaux, uniques et très bien travaillés, et le lecteur se sentira très proche d’eux, partageant énormément leurs sentiments, ce qui a pour conséquence de laisser couler quelques larmes.

Sophie Jomain est une auteure avec laquelle il faut compter, et je ne serais nullement surpris si, d’ici peu, elle figurait parmi les grands auteurs de France, car ce ne serait que justice, ses livres étant tout simplement superbe.

Merci, Sophie, pour ce fantastique moment de lecture qui restera gravé en moi jusqu’à ce que j’aie le tome 4 entre les mains, qui, j’en suis sûr, sera au moins aussi bon que celui-ci.

 

Accomplissement

Les Etoiles de Noss Head, tome 3

Sophie Jomain

Rebelle Editions

Young Adult

444 pages

19,90€

 

Garlon

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 18/11/2015