Les Faucheurs 1, Chat Blanc, de Holly Black

Quatrième de Couverture :

Cassel, 17 ans, a tué son amie d'enfance. Mais il ne s'en souvient pas. Après tout, si sa famille le dit ce doit être vrai. Oui, sauf que dans sa famille, tous, à part Cassel, ont des pouvoirs paranormaux très dangereux. Et aussi très pratiques. Auraient-ils pu le manipuler ? Et que lui veut ce chat blanc qui vient le visiter en rêve toutes les nuits ? Cassel ne supporte plus le mystère et le silence qui planent sur lui. Il part à la recherche de la vérité et décide d'affronter les siens pour se débarrasser une fois pour toutes de ses cauchemars et de ses doutes.

Chronique de Ceinwèn :

Alors, par où commencer ?

Commençons par la couverture : je savais que ce roman pouvait se classer dans le Young-Adult (comme classé sur le site) à la limite de l'adulte, mais je dois avouer que la couverture me faisait douter. D'avoir choisit une photo en premier lieu, puis que ce soit une personne euh...mature qui pose, me poussait à m'interroger sur l'intention de l'éditeur.
Après lecture du roman, tout s'éclaire, et je dois avouer que tout est question de détails, et que c'est très bien joué de la part de l'illustrateur.

Passons à l'écriture. Ecrit à la première personne, en prenant l'identité d'un garçon, l'auteur a l'intention de nous plonger directement dans le récit. Ce qui n'est pas trop mal réussit, en revanche l'écriture est souvent décousue, les faits décrits donnent l'impression de partir un peu dans tous les sens. Je pense que l'auteur voulait illustrer un fait précis - jouer sur les souvenirs en l'occurrence - mais l'ensemble m'a donné un aspect un peu brouillon. C'est une écriture relativement jeune adulte que nous avons là.

L'histoire maintenant ?
Tout d'abord le monde : ici point de créatures surnaturelles ou de pouvoir incroyables à la X-Men ou les 4 fantastiques. Un monde relativement comme le nôtre à quelques détails près. Certaines personnes ont des dons particuliers. Ce sont des faucheurs. Ils peuvent d'un simple touché influer sur votre chance, vos émotions ou vos souvenirs, ou encore vous casser des os ou même vous tuer. Tout ça d'un simple effleurement ! Bien sur ceux qui font de la physique vous dirons "il n'y a pas d'action sans réaction". En effet chaque sortilège (le mot désigne l'acte magique qui résulte de l'effleurement, n'imaginez pas les sorts façon Merlin) s'accompagne d'un rétrochoc qui varie en intensité et en forme selon le sortilège. Ainsi un faucheur de vie a des morceaux de son corps qui se nécrosent à chaque fois qu'il fauche une vie, ou un faucheur de souvenirs peut perdre ses propres souvenirs. C'est très particulier et varie énormément.
Le grand public a connaissance de l'existence de ces gens, mais en a un peu peur - quand le gouvernement et la mafia ne veut pas les exploiter.

Si les familles mafieuses ont beaucoup de pouvoir, ce monde reste donc globalement semblable au nôtre.

Parlons maintenant du héros : Cassel. 17 ans, petit dernier d'une famille de faucheurs bien connus et surtout affiliés à une Famille, Cassel est surtout...normal. Ce n'est pas un faucheur, et il le vit assez mal au sens où il est exclu de beaucoup de choses dans sa famille, mais les gens extérieurs ne croient pas qu'il est sans pouvoirs. Dur dur.

De plus il a assassiné sa meilleure amie il y a 3 mais ne se souviens de presque rien.

Tout commence alors qu'il se réveille d'une crise de somnambulisme sur le toit de son internat. Exclut temporairement, il se retrouve embauché par son grand-père pour nettoyer la maison familiale en attendant la sortie de prison de sa mère. Pas cool. Mais Cassel est peut-être sans pouvoirs, il reste néanmoins l'enfant de ses parents, et a été élevé par une mère qui pratique l'escroquerie comme on respire. Il s'y connait donc un peu en mensonges et manipulations.
Et il ne tarde pas à voir des incohérences autour de lui. Ne supportant plus cet état de fait, et aspirant à une vie presque normale, il va alors chercher à découvrir la vérité. Quitte à ce qu'elle ne lui plaise pas. Quitte à affronter les siens.

Si l'histoire est franchement originale, et que j'aime le monde décrit, j'ai des soucis d'identification avec le héros. Et ce n'est pas parce que c'est un homme. Je trouve qu'il hésite trop dans son caractère. Comme si l'auteur n'avait pas voulu en faire quelqu'un de résolument mauvais - au sens je travaille avec la mafia pas au sens je torture des animaux pour le plaisir - mais ne pouvais en faire un gentil naïf avec la famille qu'il se coltine. Résultat il hésite, est tiraillé, et on ne sait plus trop ce qu'il est.
J'aurais préféré qu'il assume complètement le côté un peu escroc de sa famille, et que l'auteur exploite vraiment son absence de pouvoirs ! Là c'est un peu confus et c'est dommage. Il y avait du potentiel pour en faire un roman génial, et au final c'est juste un bon roman.
Maintenant comme cette une série, l'auteur va peut-être corriger ces défauts et nous faire quelque chose de mieux - même si je me demande bien ce qu'elle va faire vivre à ses personnages.

En Bref : c'est un roman intéressant, distrayant, mais pas assez aboutit à mon goût - ceci dit là je suis exigeante. Il y a de l'originalité, du scénario et de bonnes idées.
J'ai vraiment envie de lire d'autres aventures dans ce monde qui est plutôt nouveau est sympa, surtout avec la Mafia -ou assimilé ne jouons pas sur les mots - sur le devant de la scène.

 

Chat Blanc

Les Faucheurs 1

Holly Black

Fleuve Noir - Collection Territoires

365 pages

16.90€

Ceinwèn

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 26/06/2012