Les Faucheurs 2, Gant Rouge, de Holly Black

Quatrième de Couverture :

Maintenant que Cassel connait la vérité sur sa vraie nature, il sait qu'il est le plus puissant des Faucheurs : un seul contact de sa main peut transformer n'importe qui en n'importe quoi : c'est comme ça que son amie Lila a été métamorphosée en chat...
S'il a enfin retrouvée celle qu'il aime sous forme humaine, ses ennuis ne sont pas pour autant terminés : son frère ainé est assassiné et le FBI demande à Cassel de les aider dans leur enquête. Leur seul indice : une femme aux gants rouges. Or Cassel connait beaucoup de femmes dangereuses autour de lui. A commencer par sa mère...

Chronique de Ceinwèn

J'avais énormément apprécié le tome 1, qui était original, accessible à tout public et vraiment sympa à lire. Du coup je me suis lancée dans le tome 2, sûre de moi.
Maintenant nous connaissons bien les personnages et l'univers des Faucheurs du coup l'auteur ne s'embarrasse pas de nouvelles présentations autre que quelques rappels succincts.

Un jour le frère de Cassel est assassiné et la seule piste du FBI est une femme aux gants rouges...dans une ville où tout le monde porte des gants. Mais entre les cours, Lila qu'il aime mais dont il n'est pas sûre qu'elle l'aime, sa mère sortit de prison et les mafia, Cassel n'a vraiment pas besoin que le FBI vienne fouiner autour de lui. Malheureusement quand le FBI ou un des parrain exige votre aide, vous n'avez pas le choix, et Cassel devra jouer serré.

Plus sombre que dans le premier tome, porteur de plus d'intrigue, j'ai beaucoup apprécié ce second opus même si ma préférence va pour le moment au tome 1. Cassel est très malin et réussi, on ne sait trop comment, à se sortir de situations extrêmement délicate. De plus la fin est alléchante et donne envie de découvrir la suite.

Un vrai plaisir que cette saga que je recommande à tous, elle n'est pas que pour le public YA.

 

Gant Rouge

Les Faucheurs 2

Holly Black

Territoires

391 pages

17.15€

 

Ceinwèn

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau