Les Insoumis, tome 1, de Alexandra Bracken

insoumis.jpg

Quatrième de couverture

Dans un futur proche, les adolescents ont été décimés par un virus inconnu. Les survivants, dotés de pouvoirs psychiques incontrôlables, sont classés par couleurs en fonction du danger qu'ils représentent, et parqués dans des camps.
Ruby et quelques autres refusent cette fatalité et s'enfuient. Échapperont-ils à leurs poursuivants? Et surtout, parviendront-ils à maitriser leurs pouvoirs psi sans perdre leur âme?
Dans un monde à la dérive, leur liberté fait peur. Pourtant, l'avenir est entre leurs mains.

 

Chronique de Garlon

Plongeons à présent dans un livre qui m’a fort bouleversé et qui est pour moi un coup de coeur.

La plupart des adolescents sont morts d’une étrange maladie. Les survivants, quant à eux, commencent à développer de grands pouvoirs.

Le gouvernement décide alors de les interner dans des camps, les classant par couleur en fonction de leurs aptitudes.

Ruby, jeune fille vivant dans un camp, finit par s’échapper et rejoindre quelques jeunes qui tentent de trouver l’Insaisissable, un jeune qui a constitué une communauté et qui pourrait bien les aider à retrouver leurs familles... et aider Ruby à maitriser ses pouvoirs, qui sont fort différents de ce qu’elle fait croire aux autres.

Mais quelle serait leur réaction si ils découvraient l’étendue de ce dont elle est capable ?

J’ai vraiment adoré ce livre, et ce dès les premières pages.

Quelle histoire ! Elle est vraiment superbement bien pensée. On se retrouve ici dans un monde un peu post-apocalyptique, avec des camps (qui ne sont pas sans rappeler les camps de travail des nazis), du fantastique, et de l’aventure.

Tout est vraiment fort original. On se retrouve avec des jeunes disposant de pouvoirs très puissants et qui effraient donc les autorités, et cela crée un cocktail fatal qui nous permet de suivre une fuite de jeunes disposant chacun de leurs aptitudes, dans une course pour la vie, mais aussi pour l’amitié et l’amour.

On n’a pas le temps de se reposer, à la lecture de ce livre : bien qu’il fasse 500 pages, elles défilent à une vitesse folle, de très nombreux moments d’action sont présents, et on s’étonne à de nombreux moments de la tournure des évènements et de l’imagination de l’auteur, qui nous permet de nous retrouver dans une histoire totalement fascinante et passionnante.

Les retournements de situation sont vraiment très nombreux et l’intrigue évolue sans arrêt, faisant qu’on ne s’ennuie à aucun moment et qu’on a continuellement envie de découvrir la suite, ce qui a pour conséquence qu’on peut difficilement lâcher le livre une fois celui-ci commencé.

Pour insérer certaines références à ma chronique, je dirais que nous pourrions dire que ce livre contient certains mélanges entre The Walking Dead et 16 Lunes (Sublimes Créatures), même si ça va bien au delà de ça.

Et quelle fin ! J’aurais presque envie d’étrangler l’auteur tellement la fin m’a bouleversé. Comment peut on faire ça à ses personnages et ses lecteurs ! C’est de la torture pure et simple. J’ai vraiment trouvé la fin superbement pensée, mais attroce pour le lecteur, qui se retrouve avec quelque chose de très émouvant et qui meurt d’envie de connaitre la suite. J’aurais presque envie de vous dire d’attendre la sortie du tome 2 avant de lire le 1, pour pouvoir enchaîner, tellement l’attente est une torture.

On peut également, à la lecture, repérer certains “messages”, comme par exemple les extrémités auxquelles l’homme est capable face à l’inconnu.

Le style de l’auteur est vraiment superbe. L’écriture est fort fluide et très agréable à lire, sans aucune lourdeur, ce qui fait que les pages défilent à une vitesse folle et qu’on se retrouve totalement imprégné de l’histoire, comme si on la vivait. De plus, les coquilles sont presques inexistentes, ce qui est un vrai plaisir.

Au niveau des personnages, là aussi, ce que j’ai à dire est très positif. Ils sont vraiment très bien travaillés, chacun étant unique, avec ses sentiments, ses pensées, ses états d’âme, sa façon d’être, etc. Leurs relations évoluent tout au long du livre, tout comme eux, et c’est un vrai plaisir que de suivre cette évolution. Et, en plus de cela, on se sentira vraiment très proche d’eux, ce qui nous permettra de partager leurs sentiments et de ressentir donc énormément d’émotions (surtout à la fin, qui m’a fort ému et me fait mourir d’envie de connaitre la suite).

En bref, ce premier tome est un vrai coup de coeur pour moi, avec son histoire fantastique dystopique post-apocalyptique (ben oui, je sais, je parle de plusieurs genres ensemble, mais pour moi ce livre les rassemble) extrêmement bien pensée et originale, beaucoup d’action, une superbe intrigue, un style d’écriture très agréable et des personnages superbement bien construits et très attachants qui leur permettent de partager énormément d’émotions avec nous.

Et, face à une fin pareille, je n’ai qu’une chose à dire : LA SUITE ! Avant que je ne devienne fou

Ce livre devrait plaire à un grand nombre de lecteurs, et je vous le conseille fortement.

 

Les Insoumis, tome 1

Alexandra Bracken

La Martinière Jeunesse

Jeunesse

506 pages

14.90 €

 

Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 06/01/2014