Les Substituts, tome 1 : On a fait d'eux des ignorants... elle veut les libérer, de Johan Heliot

Les substituts

Quatrième de couverture

Dans ce monde-là, la plupart des humains ont été réduits à l'état d'esclaves simples d'esprit.
On les appelle les Substituts.
Tya est l'une d'entre eux.
Et rien ne la prédisposait à se distinguer.
Mais Tya a découvert en elle une force étrange qu'aucun autre Sub ne possède.
Une force, faite de mots et de phrases, qui pourrait se répandre et devenir une arme redoutable au service de la liberté.
Cette force, c'est la connaissance.
 

Chronique de Melisande

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions du Seuil de m'avoir permis de lire ce livre que j'ai bien apprécié.
 
Tya est une Substitut, c'est-à-dire qu’elle est un esclave simple d’esprit dont le but n’est que de servir les Hauts. Elle a 14 ans, l’âge auquel elle doit pour la première fois travailler au servir d’une famille, celle de l’Administrateur, l’un des plus hauts rangs chez les Hauts. Mais rien ne va se passer comme prévu, car dès que Tya sort du Parc, son lieu d’habitation, des choses étranges lui passent par la tête, une certaine force qui est faite de mots et de phrases qui pourraient bien lui attirer des ennuis, car la connaissance peut devenir une arme si l’on sait s’en servir…
 
Le résumé m’avait bien intéressé, plutôt alléchant en matière de dystopie et je dois dire que je ne regrette pas du tout de l’avoir lu parce qu’on découvre ici un premier tome intéressant qui pose de bonne base assez solide. L’intrigue est intéressante et bien menée, je n’ai rien à redire dessus. De plus, pour ceux qui n’aiment pas que les choses trainent, soyez rassuré, l’action arrive dès les premières pages, sans pas de perte de temps, et s’enchaîne plutôt vite. C’est plutôt rythmé de sorte qu’on n’ait pas le temps de s’ennuyer ou de reprendre son souffle. On va de révélations en révélations, et j’avoue que je ne m’attendais pas à de telles explications, à d’autres, ça paraissait plutôt logique mais ça n’enlève en rien le plaisir de la découverte.
 
J’ai beaucoup aimé l’univers qui est intéressant, totalement sous contrôle et très classifié, comme les 3/4 des dystopies vous me direz. Le monde est divisé en plusieurs groupes, les Substituts dont leurs facultés intellectuelles sont limitées, dans le seul but de servir les Hauts qui sont supérieurs car ils ont la connaissance. On a un vrai rapport de maître-esclaves ici et c’est assez révoltant, surtout quand on découvre les tenants et les aboutissants de ce système. Je trouve ça dommage d’ailleurs qu’on l’apprenne si « vite », mais ça c’est du au fait de la longueur du livre (300 pages, ce qui peut être « peu », enfin pour moi).
 
Le seul reproche que j'aurai à faire c'est qu'on n'a pas assez de détails, qu'on aurait pu développer davantage certains aspects de l’univers ou même de l’intrigue pour avoir plus de tensions et de suspense, mais après c'est un livre jeunesse, qui fait déjà 300 pages. Je vous rassure l'essentiel est déjà là et j’ai pris plaisir à le lire, c’est juste que je suis toujours une adepte des pavés, avec des descriptions et des détails. Mais le livre tel qu’il est nous présente déjà beaucoup de choses mais du coup certains éléments paraissent peut-être un peu précipités, mais rien de bien grave. Je pense que beaucoup y trouveront leur compte.
 
J’ai adoré l’écriture, c’est assez fluide dans l’ensemble et très agréable à lire. On voit que l’auteur l’a bien travaillé pour rendre compte de l’état de Tya, son manque de savoir au début, car c’est assez haché avec des phrases courtes, qui montrent vraiment son manque de connaissance. Mais au fur et à mesure, les phrases deviennent plus longues, plus fluides quand elle commence à avoir plus de connaissance. Ça nous permet de vraiment voir le changement s’opérer en elle. 
 
J’ai bien aimé les personnages notamment Tya qui se découvre peu à peu de nouvelles facultés qui vont évidemment lui poser des problèmes et cela à différents niveaux. La curiosité est un vilain défaut est un adage qui est particulièrement vrai ici. Il n’est pas bon de trop en savoir, la connaissance peut apporter de bonnes mais également de mauvaises choses, tout dépend du point de vue. Tya est un personnage intéressant et attachant, elle subit la plus grande évolution dans le livre et ça fait plaisir à voir même si ça peut parfois lui porter préjudice, mais elle sait s’entourer d’alliés. Reg est un personnage que j’ai bien apprécié aussi, on se doute de la tournure des événements, à son sujet, mais ça n’empêche pas d’apprécier. Le duo Tya / Reg est plutôt intéressant, ils se complètent plutôt bien.
 
En bref, un premier tome qui m’a bien convaincu et qui m’a plu. L’univers est intéressant et bien construit, on voit ici tous les enjeux et certains moyens ont été avancés pour changer les choses. L’intrigue est plutôt bonne même si j’aurai parfois aimé avoir plus de détails pour avoir plus de tensions et de suspense. Mais ça reste quand même très sympathique. Les personnages sont intéressants et attachants et peuvent nous réserver bien des surprises. Maintenant, je suis très curieuse de connaître la suite, surtout au vu de la situation, ça promet de grandes choses pour le 2e tome !
 

 

On a fait d'eux des ignorants... elle veut les libérer

Les Substituts , tome 1

Johan Heliot

Young Adult (Dystopie)

Seuil

322 pages

14,50€

 

Melisande

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 16/02/2016