Les Voleurs d'Âmes, tome 4 : La rose et l'ombre, de Rachel Vincent

2964338921-2-17-1m2jtuqz.jpg

Quatrième de couverture :

Intransigeante et pure, Kaylee place la confiance au-dessus de tout. Dans ces conditions, comment pardonnerait-elle sa trahison à Nash et reviendrait-elle vers lui ? Mais voilà qu'entre en scène l'étrange et envoûtante Sabine, déterminée à lui voler Nash, et Kaylee sent soudain enfler en elle une part d'ombre insoupçonnée : jalousie, rage, envie se déchaînent. Qui est donc vraiment Sabine pour provoquer une telle tourmente ? Juste une rivale audacieuse... ou bien le pire cauchemar de Kaylee surgi du monde des ténèbres ?

Chronique d'Archessia :

Après ce qu'il s'est passé dans le tome 3 avec Nash, Kaylee est très loin de lui avoir pardonné. Pour elle, c'est chose impossible, ce qui est arrivé est trop gros, trop important, et les mensonges du jeune homme sont une immense trahison. Comment pourrait-elle envisager de tout reprendre comme si de rien n'était ?

Alors que c'est déjà assez difficile de vivre avec ces questions, ces doutes qui la torturent, son horreur augmente d'un cran quand elle découvre qu'une nouvelle élève a fait son entrée au lycée : Sabine, l'ex de Nash !

C'est déjà une situation délicate en temps normal, mais là, avec l'épreuve qu'ils viennent de traverser, c'est juste horrible. Surtout que Kaylee apprend que la relation des ex-amants était remplie de passion et surtout, de franchise. Aucun secrets entre ces deux-là. Y en a qui ont bien de la chance ...

Sabine est un vrai cauchemar pour Kaylee ... et pour le reste du monde, littéralement ! C'est une créature lisant les peurs des gens et les leur fait revivre dans leur sommeil pour s'en nourrir.

Les ennuis sont loin d'être terminés ...

 

Ce qui me plaît particulièrement dans cette série, c'est la maturité gagnée par chaque tome qui passe, et l'ambiance qui réussit à s'assombrir et à se faire plus pesante au fil des volumes.

Celui-ci ne fait pas exception à la règlen et a même comblé absolument toutes mes attentes !

Il y a une tension incroyable, les personnages et leurs relations sont mis à dure épreuve, le danger est plus présent que jamais, les ennemis se font de plus en plus menaçants, et on va de révélations en surprises sur un rythme effrenné ne souffrant d'aucun temps mort.

Étant donné que la relation du couple est fortement mise en avant, on pourrait croire que du coup, l'histoire prendrait un tournant plus romantique et sirupeux.

Haha ! Non.

Que du contraire ! Car ça se déchire, ça se fait mal, ça souffre, ça se déteste, des alliences se tissent quand d'autres explosent, des confiances sont données quand d'autres sont perdues, ...

Je ne savais plus où donner de la tête tellement le récit est riche, profond, développé à la perfection, avec des personnages toujours plus crédibles.

Car non seulement dans la vraie vie, les choses ne se déroulent que rarement comme on le voudrait, vous pensez bien que quand on est des créatures flirtant avec le monde des Ténèbres, rien de bon ne peut vraiment en ressortir. C'est donc le cas ici. Ce n'est pas un conte de fées ou une jolie petite histoire d'amour mignonne. L'auteur ne prend pas ses lecteurs pour des imbéciles, et leur offre quelque chose d'extrêmement crédible malgré tout l'aspect fantastique qui entoure son récit.

D'ailleurs, ce que je trouve absolument brillant, c'est que bien que l'on va très vite détester Sabine sans vergogne, on ne peut s'empêcher de la comprendre au moins un minimum, la jeune fille tenant un discours, dans le fond, totalement légitime et cohérent.

 

C'est vraiment une série géniale, car je ressens toujours beaucoup d'émotions différentes à la lecture de chaque tome, aussi bien positives que négatives.

C'est réellement cette richesse, couplée avec le réalisme des personnages et de leurs dialogues/actions qui rend cette histoire si addictive et intense.

Vivement que je me plonge dans la suite !

 

La rose et l'ombre

Les Voleurs d'Âmes, tome 4

Rachel Vincent

Darkiss

576 pages

13,10 €

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau