Native tome 1, de Gala de Spax

native.jpg

Quatrième de couverture

Louna, une belle trentenaire un brin prétentieuse et caractérielle, mène une vie paisible jusqu'au jour où son père lui apprend qu'elle n'est pas une simple humaine. Elle a une particularité singulière et doit vivre avec, mais cette différence l'oblige à suivre un chemin qu'elle n'avait pas prévu d'emprunter, ... l'amour. A travers sa quête, Louna fait la connaissance de nouvelles espèces et traverse l'univers pour découvrir qui elle est vraiment.

Chronique de Garlon

Entrons cette fois dans une romance fantastique, qui comprend également une touche de science-fiction.

Louna mène sa vie de comptable bien tranquillement. Secrètement, elle est amoureuse du fils de son patron, qu’elle finit pas séduire.
Mais voilà, ce dernier tombe alors étrangement malade, et le seul moyen de le guérir s’avère être... son sang. Louna va alors découvrir qu’elle est loin d’être humaine et est Native, membre d’une race qui vient d’une autre planète, car elle a été transformée dans sa jeunesse par son père adoptif. Ayant accidentellement transformé Greg, Louna va tout faire pour rendre le jeune homme humain. Pour ce faire, elle fera la connaissance du frère de son père adoptif, Arakel, qui l’aidera dans sa quête et... ben, une chose en entrainant une autre, une histoire d’amour commence à poindre entre Arakel et Louna.
Louna est prête à tout pour rejetter sa condition de Native (et ce, afin de ne plus avoir à se nourrir d’humains) et ainsi redevenir humaine, quel qu’en soit le prix.

J’ai un avis un peu mitigé sur le livre : bien qu’ayant été pas mal pris par l’histoire, plusieurs aspect m’ont vraiment fort dérangé.

L’histoire m’a vraiment fort plue. Elle est assez originale, malgré le fait que la romance fantastique est un sujet qui est énormément traité en ce moment. Une nouvelle race fascinante et un univers unique permettent de vraiment avoir une histoire sortant un peu des sentiers battus, et ça fait du bien.
L’action est fort présente, et l’intrigue est pas mal passionnante, ce qui fait que l’histoire avance sans arrêt, sans aucun temps mort, captivant ainsi le lecteur du début à la fin.
C’est là l’aspect qui m’a le plus plû dans le livre : l’auteure a réussi à me captiver par l’intrigue et l’action de son histoire autant que par son originalité, et j’ai donc été séduit.
L’univers créé est fort bien travaillé et le lecteur va donc de découverte en découverte, ce qui est passionnant.
Par contre, certains points restent un peu trop flous, certaines choses manquent par moment de cohérences. C’est un peu dommage car, avec un peu plus de travail à ce niveau là, l’auteure aurait pu faire quelque chose de vraiment superbe.

Le style de l’auteur est assez fluide, permettant que les mots glissent sous les yeux du lecteur, mais également un peu maladroit dans le choix des mots et expressions, les tournures de phrases, etc.
Il y a pas mal de coquilles, mais elles sont la plupart du temps assez discrètes, ce qui fait que le lecteur n’est pas trop gêné durant sa lecture.

Pour les personnages, par contre, c’est une autre histoire... C’est là que se situent les gros défauts que je reproche au livre.
Rhoooo, ce que j’ai pu détester suivre le personnage de Louna... Je n’ai pas du tout apprécié suivre ses aventures, et ce à cause de sa façon d’être. Soyons direct : l’auteure lui donne l’âge de 30 ans, mais son comportement est aussi bête et immature que celui d’une enfant de 12 ans... Le personnage a souvent des comportements qui ont tendance à rebuter le lecteur : elle fait n’importe quoi tout au long de l’histoire, se foutant des conséquences, et elle a des réactions de fuite clairement abusées : dès qu’elle a quelque chose qui la surprend, soit elle s’évanuit (il doit bien y avoir au moins une vingtaine d’évanouissements dans le livre), soit elle pleure (là, je pense pouvoir dire sans trop exagérer qu’elle pleure une bonne centaine de fois...), soit elle fait une crise d’hystérie, soit elle s’enfuit n’importe où (et on s’en fout de ce qui nous entoure, on court simplement), soit elle se cache sous ses draps (la plus ridicules de toutes), soit elle tente de se suicider. Que c’est énervant de suivre un personnage immature qui passe son temps à s’évanouir et à pleurer !
En plus, les autres aspects du personnages ne m’ont pas énormément plû non plus, et j’ai donc eu du mal à m’accrocher à elle. Sans oublier bien entendu une double histoire d’amour qui n’est pas vraiment bien tournée et qui vire du coup un peu au ridicule à cause des incohérences, oublis et réactions des personnages.
Et les autres ne sont malheureusement pas mieux. Arakel est vraiment énervant et tout aussi illogique dans ses réactions, et il en va de même pour presque tous les personnages, ce qui rend l’attachement difficile, même si le lecteur finira quand même par se sentir proche de certains d’eux.

En bref, un très bon point pour l’histoire est contrabalancé par un très mauvais pour les personnages, et c’est vraiment dommage. L’univers est bien trouvé, l’action et l’intrigue sont très bien faits, et le style est assez fluide bien qu’un peu maladroit, mais les personnages sont assez détestables, et surtout dans le cas de Louna, qui a 30 ans mais qui se comporte comme une gamine de 12, réagissant n’importe comment et faisant preuve d’un manque énorme de maturité. Ils sont vraiment incohérents.

Un livre qu’il faut donc lire dans le but de découvrir une chouette histoire assez bien trouvée plutôt que pour ses personnages, qui auront vraiment le don d’exaspérer le lecteur.

J'espère pour ma part que le tome 2 me surprendra tout autant par son originalité, mais surtout que les personnages auront évolué.

 

Native, tome 1

Gala de Spax

Sharon Kena

393 pages

20,50 €

 

Garlon

Commentaires (2)

lireoumourir
  • 1. lireoumourir (site web) | 20/08/2012
Bonjour,

Je ne vais pas m'étendre sur le sujet, n'aimant pas trop les agressions du genre...
Sachez que je n'ai aucun problème au niveau de la compréhension du comportement féminin. Je comprends la réaction de fuite et les pleurs, là n'est pas le problème. Le problème vient plutôt du fait que Louna réagit comme ça TOUT le temps, ce qui ne la rend pas réaliste. Si ces réactions se faisaient lors des moments un peu plus "intenses", je comprendrais tout à fait, mais là, c'est tout au long du livre, et cela enlève au réalisme et est vraiment très lassant (de plus, je viens, pour vous le prouver, de demander un avis féminin sur le comportement du personnage, qui est le même que le mien). De plus, son comportement global démontre un grand manque de maturité. Mais pour ce dernier point, vous avez raison, peut-être que l'auteure nous cache encore quelque chose, qui sait. Du moins je l'espère.
En tout cas, jusque maintenant, mon avis ne change nullement : j'ai vraiment bien aimé l'histoire, et souhaite continuer à la découvrir, mais je considère les personnages, surtout Louna, comme irréalistes et immatures.

Donc, un effondrement, oui, mais des fuites, pleurs, évanouissement, et pire, se cacher sous ses draps à chaque fois qu'un évènement survient, non, c'est trop exagéré.


Alors, si vous voulez donner, par vos commentaires, un avis négatif des femmes, les montrant comme des être faibles et fragiles, libre à vous, mais je pense que nombre de personnes ne partageront pas votre avis, car les femmes modernes sont bien plus fortes et indépendantes que ce que vous semblez croire.
boukinovore
  • 2. boukinovore | 20/08/2012
D'après ce que je lis vous être un homme. Et bien je suis désolée de vous dire que vous ne connaissez rien aux femmes... et oui, même à 30 ans on peut pleurer et chercher à fuir des évènements trop difficiles à surmonter.
Pour ce qui est des coquilles, je me permet de vous dire que vous pourriez vous même relire votre chronique car elle en est pleine.

Pour en revenir au caractère de Louna, j'ai l'intution que l'auteure nous cache encore bien des choses étant donné que la saga est composée de 5 tomes... mais qui ne s'effondrerait pas face toutes les révélations qu'elle se prend en pleine tête. Et si son comportement n'était pas un moyen d'échapper à une réalité trop difficile à affronter... c'est trop facile e la cataloguer comme une gamine de 12 ans !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau