Ne jamais tomber amoureuse, tome 2 : Ne Jamais te croire, de Melissa Marr

Quatrième de couverture :

Leslie est une fille particulière. Unique et obstinée. Irial est un fé d’une beauté vénéneuse. Il a besoin d’elle pour une raison qu’elle ignore. Elle est attirée par lui sans qu’elle sache pourquoi. Pour lui, la tentation est irrésistible. Pour elle, la fascination sera mortelle.

 

Chronique d'Archessia :

Aislinn est maintenant reine de l'été aux côtés de Keenan. Elle réussit à concilier sa vie de couple avec Seth et ses devoirs à la cour de l'été. Son seul gros soucis, c'est sa meilleure amie, Leslie.

Elle va tout faire pour essayer de la protéger du monde des Fés, et c'est peut-être cette protection qui va tout bousculer pour la jeune fille.

Leslie vit seule avec son père, qui a sombré dans l'alcool et n'assume plus rien à la maison, et son frère, drogué dangereux qui a déjà échangé sa dose contre les faveurs de sa soeur auprès de son dealer ...

Autant dire que sa vie est loin d'être simple et rose. Alors, elle s'est fixée un objectif : arriver à économiser assez pour se faire tatouer. Pour elle, cela signifiera se réapproprier son corps, avoir une marque indélibile qui lui rappelle que cette enveloppe est à elle et à personne d'autre. Une façon aussi de se prouver sa force, sa détermination, que rien ne peut plus l'atteindre.

Mais il faut toujours bien faire attention au motif que l'on choisit, surtout quand celui-ci peut vous lier à un monde hostile et mortel ...

J'avais adoré le premier tome, j'étais donc contente et impatiente de retrouver l'univers de Melissa Marr, bien que pas mal d'avis négatifs sur la toile m'avaient un peu inquiétée.

Et bien j'ai autant aimé, si pas un peu plus, ce tome-ci !

L'ambiance est encore plus sombre et inquiétante, mais également magique et envoutante. Le ton est également plus adulte, plus mature, n'hésitant pas à être un peu brutal par moments, quitte à malmener les personnages ou le lecteur. J'ai été complètement séduite par la passion, la poésie, le rêve et le danger que recelaient ces pages. Leslie n'est pas ce que j'appellerais un personnage attachant à proprement parler, mais il est assez facile de s'y identifier et d'éprouver les sentiments qui l'assaillent.

Ne vous attendez pas à une jolie histoire de romance adolescente, ici les choses ne se passent vraiment pas bien. Leslie, bien qu'ayant attiré l'attention de deux fés très séduisants, va subir de dûres épreuves toute seule. Bien qu'elle fait preuve de beaucoup de force, je l'ai vue comme une pauvre fille balottée un peu dans tout les sens, sans plus aucun contrôle sur sa vie. Ce côté de l'histoire m'a vraiment touchée. Voir cette fille, qui a déjà eu son lot d'horreur, continuer à se faire malmener comme ça, alors que la seule chose dont elle aspire est la liberté, est très émouvant. J'ai ressentis sa détresse, son envie d'évasion, ses peurs.

Concernant les fés, malgré leur aspect très séduisant, je les ai plus vu comme les "méchants" de l'histoire. Chacun veut Leslie pour des raisons différentes, mais au final, aucun des deux n'agit dans son intérêt à elle. Bien que j'ai cru en l'amour de Niall pour elle, le fé a tellement souffert lui-même dans sa vie plus que centenaire, qu'il ne sait pas vraiment comment âgir. Surtout qu'il est entrâvé par sa reine, par les fantômes de son passé, ses cicatrices personnelles.

En fait, je pense que j'ai préféré Irial, c'est encore celui qui a les intentions les plus "nobles", quand on y regarde de plus près. Et la fin du livre m'a serrée le coeur.

J'ai passé un merveilleux moment doux-amer avec ce roman. Melissa Marr signe une superbe série, enchanteresse et fascinante, dont la suite ne s'annonce que plus savoureuse encore.

 

Ne jamais te croire

Melissa Marr

Albin Michel (Collection Wiz)

375 pages

14 €

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 21/05/2016