Night School, tome 1 : Night School, de C.J. Daugherty

night school 1

Quatrième de Couverture : 

Qui croire quand tout le monde vous ment ?

Tout l'univers d'Allie Sheridan menace de s'effondrer. Elle déteste son lycée. Son grand frère a fugué. Et elle vient de se faire arrêter par la police pour vandalisme. Une fois de plus. C'en est trop pour ses parents qui décident de l'envoyer loin de Londres et de ses mauvaises fréquentations, dans un internat perdu dans la campagne et au règlement quasi militaire. Avec son architecture gothique et son personnel en livrée, l'école privée Cimmeria semble tout droit sortie d'une autre époque. On y travaille dur. Ni les ordinateurs ni les téléphones portables n'y sont autorisés. L'établissement est fréquenté par un curieux mélange de surdoués, de rebelles et de fils de millionnaires. Mais, contre toute attente, Allie s'y plaît. Elle se fait des amis et rencontre Carter, un garçon solitaire et ténébreux, aussi fascinant que difficile à apprivoiser...
Peu après son arrivée, cependant, des événements étranges commencent à se produire : Allie est attaquée dans le parc, des élèves inscrits à la très secrète et très fermée « Night School », dont les activités demeurent un mystère pour qui n'en fait pas partie, rentrent blessés de leurs activités. Pire, le soir du bal, une camarade est assassinée de façon horrible... Allie prend alors conscience qu'il se joue à Cimmeria des choses beaucoup plus obscures que ce qu'on veut bien lui révéler. Ses camarades, ses professeurs, et peut-être même ses parents, lui cachent d'inavouables secrets. Cernée par les mensonges et le danger, Allie devra rapidement choisir à qui se fier.

Chronique de Ceinwèn :

Que dire de ce livre... Si j'ai pris ce livre à la base c'est parce que tout le monde, du moins dans mes contacts semblait l'avoir lu et/ou adoré. C'était intriguant et c'est même un des rares que j'ai acheté neuf (pour dire à quel point j'avais confiance). Et au final ? J'ai été très déçue. Il est fort probable que j'en attendais trop mais...la recette n'a pas marché pour moi. 

Déjà le synopsis révèle les trois quarts de l'histoire, c'est ridicule. Bon je ne les lis plus maintenant, mais avis à toi futur lecteur : abstiens toi !
Ensuite ça démarre lentement...mais lentement ! Je me suis tellement ennuyée à le lire que j'ai du me forcer pour tourner les pages. L'héroïne est difficile à cerner parce que son comportement ne cadre pas tellement avec ce que nous en dit l'auteur. Mauvaises fréquentations et mauvais comportement ? Enfin elle reste sagement à la maison et respecte les règles quand on lui dit qu'elle va partir, elle ne se débat pas trop non plus...

Ensuite l'école. Mélange de tout ce qu'on a déjà pu trouver en littérature (j'ai énormément, mais alors beaucoup beaucoup, pensé à Hex Hall de ce côté là. Troublant.). La rebelle ne se rebelle pas trop et se coule très rapidement dans le moule de cette école huppée et isolée. Admettons.
Ensuite commence les événements "mystérieux"...alors ok, un (spoiler) meurtre (/spoiler) c'est assez important comme fait, mais là ça a limite été relégué par l'auteur dans la tête de l'héroïne au profit de ses histoires de cœur. Peut être un peu trop poussé là.

Ensuite la Night School est une blague. Peut être que dans le tome 2, et je le souhaite sincèrement, l'auteur va réellement l'exploité et s'en servir, parce que dans ce tome là, c'est plus une excuse pour les sorties nocturnes qu'autre chose.

Vous l'avez compris, l'atmosphère mystérieuse n'a absolument pas pris sur moi et je me suis plus ennuyée qu'autre chose. J'en suis même à penser vendre mon exemplaire (ça tombe bien c'est la rupture sur Zonzon) et peut-être emprunter le tome 2 un jour...plus tard.

Long, monotone et presque difficile à lire, Night School ne sera pas pour moi une expérience réussie, et je suis curieuse de savoir ce qui a réellement plu dans ce roman.
Je préfère Hex Hall, plus enfantin dans sa narration, mais plus crédible dans son scénario et l'atmosphère qui va avec.

 

Night School

Night School tome 1

C.J. Daugherty

Robert Laffont - Collection 'R

467 pages

17.90 €

 

Ceinwèn

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 19/12/2013