Spice & Wolf, tome 1, d'Isuna Hasekura

Spice wolf vol 1

Quatrième de couverture :

Déesse de la moisson, Holo est une louve qui peut prendre l’apparence d’une attirante jeune fille. Délaissée par les paysans de son village pour qui les vieilles légendes ne servent plus qu'à effrayer les enfants, Holo décide de rejoindre son village natal dans les terres du Nord à bord de la carriole d’un marchand itinérant, l’énigmatique Lawrence Kraft. Tandis qu’ils découvrent de nouveaux horizons en troquant leurs cargaisons de ville en ville, le duo va apprendre à se connaître et rapidement devenir très complice. Mais méfiance : les faux-semblants, les arnaques et les dangers bordent leur chemin... Le talent divin de Holo pour comprendre la nature humaine sera bien utile pour éviter les mauvais pas et les deal douteux ! Êtes-vous prêts à suivre cette charmante déesse dans un voyage initiatique parsemé de plaisirs simples, de rencontres, mais aussi de dangers ?

 

Chronique de Sabbata :

Je tiens à remercier les éditions Ofelbe pour ce service presse. J’avais hâte de lire ce light novel, bien que c’est toujours difficile de lire un roman quand il est surtout connu en manga. C’est une autre façon de lire l’histoire et j’ai l’impression qu’on reste attaché à notre manga, lu en version japonaise.

Cette histoire est en deux parties, soit deux romans réunis ici et je soupçonne l’existence d’une troisième partie qui est encore inédite en France. Mais tout commence avec la rencontre de Lawrence et Holo, une jeune fille très étrange qu'il trouve dans ses fourrures. C’est l’union entre un marchand et une déesse païenne… et ça fonctionne.

Il y a de l’aventure, beaucoup de voyages, on s’attache beaucoup aux personnages qui sont hauts en couleur. Holo est formidable. Elle est attachante, sage, mais aussi extrêmement gourmande, même si elle peut se montrer parfois effrayante à cause de sa nature animale.

J’ai trouvé le roman très gentillet par moment, un peu trop peut-être. Je pense que c’est quelque chose très spécifique au manga qu’il était impossible de modifier en livre, à moins de modifier l’histoire. Par contre, niveau description, on est gagnant et on ressent tout de même les émotions des personnages. De plus, on peut ajouter qu’il y a une valeur ajoutée grâce aux quelques illustrations.

Au final, même si je pense qu’il est préférable de lire le manga, je trouve que c’est une bonne alternative pour ceux qui y sont réfractaire et l’histoire est sympa à lire. C’était une bonne découverte.

 

Spice & Wolf, tome 1

Isuna Hasekura

Ofelbe éditions

Young Adult

470 pages

19,90€

 

Sabbata 

Commentaires (1)

Arkanne Bleiz
  • 1. Arkanne Bleiz | 28/02/2016
Je suis une fan de la première heure. Découvert au début grâce à l'anime en VO, puis par la version manga et enfin par la version roman, je trouve que les trois sont différents les uns des autres.
Dans l'anime, on est très concentré sur la relation des personnages, il y a quelque chose de plus "adulte", mais qui permet quand même de "décompresser" avec l'humour qui s'y trouve.
Personnellement, c'est avec le manga que j'accroche le moins. Beaucoup de commerce, d'histoire d'argent, d'échange, et quand on ne s'y connait pas, on finit par être largué.
Le roman est, je crois, mon préféré des trois supports. La plume est superbe, fluide, elle nous embarque. La possibilité d'avoir la place pour les description nous permet de comprendre mieux certaines choses. Même si les grandes lignes sont les mêmes, je trouve que le roman nous fait avoir un point de vu plus approfondi ce qui est appréciable. Personnellement, le 1 comme le 2 je n'ai pas pu les lâcher.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 28/02/2016