The Mortal Instruments tome 6 : La Cité du Feu sacré, de Cassandra Clare

Tmi6

Quatrième de Couverture :

Les ténèbres s'abattent sur le Monde Obscur. Le chaos et la destruction se propagent à une vitesse terrifiante. Clary, Jace, Simon et leurs compagnons rassemblent leurs forces pour faire face au démon le plus puissant qu'ils aient jamais affronté : Sébastien, le frère de Clary. Rien ne semble pouvoir l'arrêter. L'unique espoir de l'anéantir se trouve au coeur du Royaume des Démons. Mais, pour les Chasseurs d'Ombres, ce voyage exige de lourds sacrifices. La quête s'annonce plus difficile que jamais...

Chronique de Sabbata :

Je n’arrive pas à croire que j’ai terminé cette série, c’est comme si on disait au revoir à des gens qu’on n’est pas sûr de revoir, même si les livres seront prochainement adaptés en série après un essai cinématographique décevant. C’est donc un peu avec une boule au ventre que j’ai commencé le livre, même si elle est vite partie quand j’ai dévoré la moitié du livre. C’est le dernier tome, c’est le point final à toute cette magie, toute cette intrigue qui nous a tenus en haleine des heures durant.

Sébastien accomplit son plan de destruction des chasseurs d’ombres et je peux vous dire que le premier chapitre est dur, j’en avais les larmes aux yeux ! Avec sa coupe infernale, il tente de créer des obscurs, de se créer une armée puissante afin de contrôler le monde. Bien entendu, Clary et toute la clique va tenter de le stopper avec l’appui d’Alicante, mais le chemin sera long, et les difficultés multiples.

Tous les personnages du groupe sont présents et intéressants à suivre dans ce livre. Que ce soit le couple phare Clary/Jace, Simon, Isabelle, Alec ou Magnus, sans compter Luke et compagnie, on ne passe pas une seule seconde à s’ennuyer. Ils ont vraiment muri depuis les premiers tomes, j’aime notamment l’évolution d’Alec et j’adore voir Isabelle tenir tête à ses parents ! C’est un personnage qui veut se montrer fort malgré ses faiblesses et je l’ai trouvé très attachante.

Je ne veux pas en dire plus car j’ai peur de spoiler, mais très honnêtement, c’est un tome qui clôt bien la série. Dans une précédente chronique, je disais ne pas comprendre le lien avec la série spin-off Les Origines. Eh bien, lisez-la aussi parce que tout se regroupe ici. On retrouve des personnages qu’on aimait, et la fin n’est pas une réelle séparation, puisqu’une autre série va voir le jour très prochainement. Le dénouement final est assez logique et les quelques rebondissements sont bien présentés.

Voilà, je suis triste parce que c’est fini, j’ai adoré la série en général et j’avoue ne pas avoir envie de lire autre chose alors que je dois continuer vu le nombre d’ouvrages qui m’attend sur mon bureau, mais j’ai un coup de blues. C’est généralement ce que ça me fait quand j’ai aimé un livre au point de ne plus vouloir toucher un livre, donc si vous me faites assez confiance, je vous conseille fortement ce tome et donc la série toute entière.

The Mortal Instruments tome 6

La Cité du Feu sacré

Cassandra Clare

Pocket jeunesse

790 pages

19,90€

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau