Time Riders 2: Le jour du prédateur, d'Alex Scarrow

time-riders-2-le-jour-du-predateur.jpeg

Quatrième de couverture

Liam O’Connor aurait dû mourir en mer en 1912.

Maddy Carter aurait dû mourir en avion en 2010.

Sal Vikram aurait dû mourir dans un incendie en 2026.

Mais à la dernière seconde, une mystérieuse agence les a sauvés pour les recruter. Désormais, ils sont des Time Riders. Leur mission : empêcher que les voyages dans le temps ne modifient le passé … et ne détruisent notre monde.

Suite à une erreur de Maddy, Liam se retrouve bloqué 65 millions d’années en arrière, à l’époque des dinosaures, en plein cœur de leur terrain de chasse…

 

Chronique d’Ailayah

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Nathan pour m’avoir permise de continuer à suivre les aventures de nos jeunes héros.

Et je dois dire que c’est encore une réussite pour Alex Scarrow qui va même au-delà de nos espérances avec ce deuxième tome. La peur du répétitif n’était pas trop présente dans mon esprit puisque la période n’est pas du tout la même, et de fait j’avais bien raison car l’auteur nous amène sur un tout autre terrain.

Le style rythmé de l’auteur est toujours présent, pour notre plus grande joie, et sa facilité à nous faire ressentir toute une palette d’émotions nous fait rentrer dans son récit avec encore plus d’aisance. Je dois avouer cependant que la période du Crétacée n’est pas spécialement mon fort, ce n’est pas une période que j’apprécie énormément et j’avais donc quelques appréhensions avant ma lecture. Après avoir fini le roman, je peux vous dire qu’il n’y avait vraiment aucune raison d’en avoir. Alex Scarrow m’a réellement fait apprécier cette période qu’il s’est approprié de façon bien sympathique. De fait, c’est une période dont on ne connaît pas grand-chose historiquement parlant, ce qui a laissé de la place qu’Alex Scarrow a sympathiquement comblé par son imaginaire bien sympathique, nous faisant découvrir une nouvelle espèce de dinosaure fort … intéressante J.

Ce que j’ai également bien apprécié dans ce deuxième tome, c’est que nous suivons le duo Liam et Bob, et ça, c’est vraiment un super plus car j’adore ces deux personnages et leur amitié atypique. Je ne vais pas en dire trop, mais Bob vous réserve de belles choses, pour notre plus grand bonheur. Ce personnage est vraiment une belle réussite et c’est une des ficelles qui tient vraiment la réussite de cette série selon moi. On retrouve les personnages comme on les connaît, ça peut être un bien comme un mal pour ceux qui voulaient les voir changer. Pour moi, à ce niveau de l’histoire et avec tout ce qu’il y a en jeu, je dois dire que ce n’est pas un mal.

L’intrigue de nouveau tome est haletante, à la limite de l’angoissant et elle est tellement bien rythmée qu’on a du mal à s’en détacher. Et que dire de cette fin … j’aime tellement les fins comme ça qui nous font rester sur place tellement elle change tout. La donne n’est plus la même, tout le sens de l’intrigue en est retourné, et ça pour moi c’est la plus belle réussite de ce deuxième tome. Maintenant espérons que l’auteur saura encore élever le niveau et ne pas retomber dans le troisième tome.

 

Le jour du prédateur

Time Riders 2

Alex Scarrow

Nathan

441 pages

15,50€

 

 

Ailayah

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau