Time Riders 3: Code Apocalypse, de Alex Scarrow

time-riders-tome-3-code-apocalypse-2574202-250-400-1.jpg

Quatrième de couverture

Liam O’Connor aurait dû mourir en mer en 1912.

Maddy Carter aurait dû mourir en avion en 2010.

Sal Vikram aurait dû mourir dans un incendie en 2026.

Mais à la dernière seconde, une mystérieuse agence les a sauvés pour les recruter.

Désormais, ils sont les Time Riders.

Leur mission : empêcher que les voyages dans le temps ne modifient le passé … et ne détruisent notre monde.

La découverte d’un manuscrit codé va les plonger dans une époque troublée, celle du règne de Richard Cœur de Lion. Les Time Riders parviendront-ils à sauver le Royaume d’Angleterre ?

 

Chronique d’Ailayah

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Nathan pour m’avoir permise de continuer à découvrir cette saga.

Je dois dire que je ne sais pas trop où me situer après cette lecture car il y a pour moi autant de bon que de déception …

Laissez-moi m’expliquer. Ce qui m’a déçu dans ce troisième tome est qu’on arrive à un point dans la saga où il faut éviter de tomber dans la répétition et toujours essayer de se renouveler. Certes, le changement de période historique ne nous permet pas de dire qu’il n’y a pas de renouveau, d’autant qu’il apparaît également de nouveaux personnages, mais ce qui nous fait malheureusement également pencher vers la répétition, c’est que le modèle de narration reste à la base le même. On repart dans le passé, les méchants viennent du futur, plusieurs ondes de choc avant de rétablir l’ordre … c’est finalement dans la construction même du roman qu’il n’y a pas de surprise, et dans ce genre de saga il faut vraiment faire attention à ça car on peut très vite devenir ennuyeux si on ne se renouvelle pas plus. Pour ce troisième tome, ça ne m’a pas dérangé jusqu’à ce point, mais j’espère que l’auteur saura corriger un peu le tir pour le prochain tome.

Hormis ce côté un peu décevant, il y a malgré tout beaucoup de bon dans ce tome. D’une part, l’écriture est toujours aussi fluide et rythmé, on voyage entre les différentes périodes avec beaucoup de bonheur pour retrouver les différentes intrigues qui s’entremêlent (même si parfois, c’est vrai que les changements sont un peu trop rapide du coup on a à peine le temps de se plonger dans une intrigue qu’on se retrouve dans l’autre …). Bref, c’est une lecture vraiment rapide et on ne voit pas passer les pages.

Au niveau historique, nous découvrons ici la période de l’Angleterre sous la coupe du Roi Richard Cœur de Lion, et des intrigues autour de son frère Jean. Encore une fois, le côté historique est extrêmement riche, très bien développé, et ce qui m’a vraiment plu dans ce roman (et je suis sûr que tous ceux qui l’ont lu seront d’accord avec moi) c’est le fait que l’auteur nous montre des personnages historiques de façon très humaine. Ce sont avant tout des humains, et non des personnages historiques emblématisés. Ce point de vue nous rapproche totalement d’eux et on ne lit pas l’histoire de la même manière.

L’intrigue autour de l’agence avance, même si elle avance lentement, et on en apprend toujours un peu plus, même si parfois le nombre de questions augmente également. En même temps, avec 9 tomes en tout, l’auteur a encore le temps de développer les choses sans tout nous révéler. Mais j’avoue qu’un peu plus de révélations des fois, ça ne ferait pas de mal. Il ne faut pas trop nous faire languir tout de même.

Pour conclure, je dirai que ça reste une lecture agréable. Malgré ses défauts, la série reste fidèle à elle-même et nous entraîne encore une fois dans une aventure intéressante, captivante et nous rapproche encore un peu des personnages principaux qui deviennent toujours un peu plus touchant au fur et à mesure qu’on les côtoie.

 

Code Apocalypse

Time Riders 3

Alex Scarrow

Nathan

453 pages

15,50€

 

 

Ailayah

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau