Times Riders 1: Time Riders, d'Alex Scarrow

time-riders-1.jpeg

Quatrième de couverture

Ne jouez pas avec le temps...
Liam O'Connor aurait dû mourir en mer en 1912.
Maddy Carter aurait dû mourir en avion en 2010.
Sal Vikram aurait dû mourir dans un incendie en 2026
Mais une mystérieuse agence les a sauvés pour les recruter.
Désormais, ils sont des Time Riders. Leur mission : empêcher que les voyages dans le temps ne changent l'Histoire.

Chronique d’Ailayah

Tout d’abord je tiens à remercier les éditions Nathan pour m’avoir permise de découvrir cette nouvelle série qui s’annonce des plus sympathiques.

Les voyages dans le temps, c’est un sujet qui a été abordé maintes et maintes fois. Alex Scarrow n’a pas réinventé le thème, au contraire, ça reste des plus traditionnels : une machine à voyager dans le temps. Malheureusement, le temps, il ne faut pas jouer avec ! Car un simple petit changement anodin au départ peut devenir une véritable marée humaine. Ce qui est vraiment intéressant dans cette vision des voyages dans le temps que nous propose l’auteur c’est qu’il revient sur des évènements historiques connus pour en changer le déroulement. Et si Hitler avait gagné la Guerre par exemple ? C’est donc notre propre histoire que les Time Riders vont devoir sauver.

Ce qui est plaisant dans les Time Riders, c’est que l’auteur ajuste ce sujet pour des adolescents. Ce ne sont pas là des adultes qui vont voyager dans le temps pour sauver le monde, ce sont des ados, et tous venus d’époque et de lieux différents. Nous avons donc Liam, jeune garçon de 16 ans qui aurait dû mourir à bord du Titanic en 1912, et qui va se voir attribué un rôle très important dans ce tome-ci. Nous avons ensuite Maddy, la plus contemporaine et la plus âgée puisqu’elle aurait dû mourir à bord d’un avion en 2010, et qu’elle a 19 ans. Enfin, la petite dernière mais non la moindre, Sal, qui nous vient tout droit de 2026 où elle aurait dû mourir dans un incendie, a 13 ans. Tous ces personnages vont être sauvés par Foster, un personnage des plus énigmatiques, afin de former les Time Riders, ceux qui vont empêcher les hommes du futur de venir entraver le passé et bouleverser le monde.

Ce que j’ai vraiment apprécié dans ce premier tome c’est qu’on se rattache à un évènement historique en particulier et qu’on s’y tient tout au long du roman. Pour ce premier tome Alex Scarrow a fait fort en prenant pour thème la deuxième Guerre Mondiale et la Guerre Froide. C’est plaisant car loin de se prendre dans plusieurs univers très différent on est complètement immergé dans un seul. Cela dit, ce sont tout de même des Time Riders, donc ils voyagent souvent d’un temps à un autre, mais la trame fondamental reste celle-ci. J’ai hâte de me plonger dans les autres univers, car il va y avoir 9 tomes en tout, et donc 9 périodes historiques dans lesquelles se plonger !

Les chapitres assez courts dans l’ensemble, se concentrent chacun sur un temps, et un groupe de personnage, ce qui donne énormément de rythme au récit sans pour autant qu’on se perde. Au contraire, on arrive très bien à suivre, les explications sont claires, et on est totalement précipité dans les évènements dont on ne veut perdre aucune miette. En cela le récit est fort plaisant, d’autant plus que l’action a vraiment sa part, et l’équilibre entre explications et actions est vraiment sympathique.

J’ai également bien apprécié les petites références sous-entendues dans le roman, telles que les références à Retour vers le Futur ou bien Terminator, à travers le personnage de Bob, ce quatrième membre de l’équipage qui est une belle trouvaille mais dont je ne vous dévoilerai pas l’identité car elle est bien sympathique à découvrir en lisant ^^. D’ailleurs, j’ai beaucoup aimé la relation tendre qui se noue entre Bob et Liam, ces deux personnages qui vont s’apporter mutuellement.

Le seul petit bémol que je poserai, c’est le manque de profondeur et de réalisme des personnages principaux. Tout d’abord, on ne sait finalement rien sur eux hormis rapidement comment ils auraient dû mourir. Peut-être cela va être expliqué dans les prochains tomes, mais en attendant, ça nous empêche un peu à nous attacher vraiment à eux. De plus, ils viennent tous d’une époque différente, et j’attendais donc beaucoup plus de jeu à ce niveau-là, surtout concernant Liam qui vient de 1912. Cela ne se voit pas assez dans ses paroles, dans sa façon de se conduire, ses réactions, et c’est vraiment dommage à mon goût car ça aurait rendu les choses encore plus intéressantes et le personnage plus captivant à mon avis. Là, les personnages s’adaptent un peu trop vite au changement et aux révélations de Foster à mon goût.

Mais, ce premier tome reste tout de même un véritable bon moment de lecture et j’ai hâte de me plonger dans une nouvelle époque, qui sera celle des dinosaures si mes sources sont bonnes, et de comprendre encore quelques mystères qui persistent, notamment autour de la mort de Sal et du personnage de Foster, qui je pense sont deux choses vraiment importantes.

 

Time Riders

Time Riders 1

Alex Scarrow

Nathan

428 pages

15,50€

 

 

Ailayah

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 26/06/2012