U4 : Jules, de Carole Trébor

U4 jules

Quatrième de couverture

Jules vit reclus dans son appartement du boulevard Saint-Michel, à Paris. Il n'a pas de nouvelles de ses parents, en voyage à Hong Kong lorsque l'épidémie a commencé de se propager. Le spectacle qu'il devine par la fenêtre est effroyable, la rue jonchée de cadavres. Mais il sait qu'il ne pourra pas tenir longtemps en autarcie. Pour affronter l'extérieur, Jules redevient le guerrier impavide qu'il était dans le jeu. Il va alors retrouver son frère aîné, qui se drogue et dont il ne peut rien attendre, puis secourir une petite fille qui a mystérieusement échappé au virus et qu'il décide de prendre sous son aile. Son seul espoir : le rendez-vous fixé par Warriors of Times.

Chronique de Melisande

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Nathan et Syros de m’avoir permis de lire ce livre en avant première que j’ai plutôt bien apprécié dans l’ensemble.

Alors avant de donner mon avis sur ce tome en particulier, je vais faire un petit topo sur l’ensemble de la série. Il faut s’avoir que U4 a été écrit par 4 auteurs : Carole Trébor, Vincent Villeminot, Florence Hinckel et Yves Grevet. Chacun de ces auteurs a créé un personnage en particulier au sein d’un même univers, avec une même situation, à savoir un virus, U4 qui a décimé une bonne partie de la population et où 4 adolescents vont devoir survivre et se retrouver à Paris, le 24 décembre, rendez-vous fixé par Khronos, le maître du jeu de Warriors of Times.

Nous suivons donc chacun de leur héros : Jules, Stéphane, Yannis et Koridwen dans leur histoire avec une fin alternative pour chaque volume et où les 4 personnages vont finir par se rencontrer à un moment donné dans leur propre livre.

Il faut s’avoir également qu’il n’y a pas d’ordre de lecture précis, raison pour laquelle je n’ai pas donné de numéro de tomaison, puisque la situation de départ et de fin reste la même, l’action étant simultanée pour chacun de nos héros mais dont le final va différer, d’où la fin alternative.

*-*-*

Après ce « petit topo » voici donc mon avis sur Jules, le premier tome que j’ai pu lire de cette série. On m’avait conseillé de commencer par lui car il pose bien les bases de l’univers et de la situation dans laquelle vont se retrouver les différents personnages qui composent U4. Et il est vrai qu’avec Jules, c’est plutôt clair, donc je suis contente d’avoir suivi ce conseil, c’est une bonne mise en bouche qui me rend curieuse de lire les autres pour voir ce que cela va donner.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir ce qui arrive à Jules et après mon petit topo sur l’ensemble de la série, je pense que ce n’est pas nécessaire d’en savoir plus, il faut bien garder un peu de mystères.

Lors de la présentation de la série par les 4 auteurs à laquelle j’avais pu assister, les auteurs avaient fait mention du fait que leurs livres étaient coupés en trois parties. La première nous permet de découvrir leur héros seul, face à lui-même et ses problèmes dans ce nouvel environnement. Par la suite, un des trois autres personnages va rentrer dans sa vie, pour ce qui est de Jules, je ne vous dirai pas qui il rencontre en premier, il faut bien un peu de suspense. Puis dans la dernière partie, les 4 personnages sont enfin réunis et interagissent ensemble.

Cette distribution permet de donner un certain rythme à l’histoire car nous voyons les personnages évoluer, les relations s’affiner avec certains et cela permet aussi de donner une certaine vision des personnages. Je suis curieuse de les découvrir en tant que narrateur pour voir si l’image que l’on a d’eux via un autre personnage reste la même ou pas.

C’est le genre de lecture assez immersive, dans laquelle l’action arrive très vite et où l’on rentre rapidement dans l’histoire. Tout s’enchaîne très rapidement de sorte que l’on n’ait pas le temps de s’ennuyer. Jules est un jeune adolescent, qui étant encore au collège au moment du drame, qui va se retrouver immerger dans l’horreur absolue. Il est seul avec son chaton Lego quand il retrouve dans son immeuble une petite fille, Alicia qu’il va prendre sous son aile et protéger autant que possible.

L’écriture étant à la première personne, nous sommes vraiment dans la tête et le corps de Jules, ce qui nous permet d’avoir accès à ses pensées, ses sentiments face à la situation. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que Jules n’était pas du tout préparer à ça, qui le serait dans son cas ? Il a peur, il est seul et en plus de cela, il va devoir s’occuper de son chaton et d’Alicia. Les rues ne sont pas sûres, il faut fuir à tout instant, se cacher, trouver des alliés, rien n’est facile dans ce nouveau monde où l’on ne peut faire confiance à personne. Et pourtant Jules va devoir prendre des décisions pour le bien de tous et surtout celui d’Alicia.

L’intrigue en soi est plutôt simple mais efficace. Le genre de lecture rapide et sans prise de tête qui nous fait tout de même passer un bon moment. De l’action et de l’adrénaline pure et dure dans un monde post-apocalyptique, c’est le genre qui fonctionne toujours, notamment auprès des adolescents et jeunes adultes.

Par ailleurs, l’univers est plutôt bien pensé, ce virus, U4 qui a contaminé une bonne partie de la population, et dont il ne reste presque que des adolescents pour survivre. Après, on n’échappe pas à certains clichés ou travers du genre comme le fait que des adolescents du jour au lendemain s’organisent en bande armée et savent parfaitement se servir de certaines armes où ils deviennent médecins avec un grand savoir (entre l’Apothicaire et la Spécialiste, on est servi), il est vrai que c’est un peu gros. Mais admettons, dans l’adversité on peut être capable de tout.

En bref, ce « premier » tome de U4 m’a bien plu. J’ai passé un bon moment en compagnie de ce garçon qui va se retrouver plongé dans l’horreur et la survie tout en ayant un certain nombre de responsabilités dont il ne voulait pas. En soi c’est plutôt simple mais efficace, la fin est plutôt intéressante, même si quelque peu prévisible pour certaines choses. Je suis désormais curieuse de découvrir les autres tomes pour voir ce qu’en ont fait les autres auteurs et voir aussi plus spécifiquement le caractère de certains personnages.

 

Jules

U4

Carole Trébor

Syros

Nathan Jeunesse

Young Adult (post-apocalyptique)

384 pages

16,90€

 

Melisande

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 15/08/2015