Uglies, tome 1 : Uglies, de Scott Westerfeld

 

Quatrième de couverture :

Dans le monde de l'extrême beauté, les gens normaux sont en danger.Tally aura bientôt 16 ans. Comme toutes les filles de son âge, elle s'apprête à subir l'opération chirurgicale de passage pour quitter le monde des Uglies et intégrer la caste des Pretties. Dans ce futur paradis promis par les Autorités, Tally n'aura plus qu'une préoccupation, s'amuser... Mais la veille de son anniversaire, Tally se fait une nouvelle amie qui l'entraîne dans le monde des rebelles. Là-bas, elle découvre que la beauté parfaite et le bonheur absolu cachent plus qu'un secret d'Etat : une manipulation. Que va-t-elle choisir ? Devenir rebelle et rester laide à vie, ou succomber à la perfection ?

 

Chronique d'Archessia :

Il aura fallut le temps avant que je me mette à cette série dont j'avais déjà beaucoup entendu parler.

Voilà, le mal est réparé, et j'en suis bien contente!   ^-^

Nous sommes sur terre, mais plusieurs centaines d'années après notre époque actuelle. Nous avons presque été décimés et une autre "race" d'êtres humains évolue maintenant sur la planète. Ils ont trouvé les moyens de régler presque tout les problèmes mondiaux. Qu'ils soient écologiques, économiques, et même moraux. Plus de guerres, de jalousie, d'envie, de tensions et de tous ces autres défauts qui empoisonnaient les gens. La solution? Une opération de chirurgie esthétique à vos 16 ans. On vous rabote les os pour vous donner une taille idéale. On vous arrache entièrement la peau pour qu'une neuve et belle vous recouvre. On vous insère plusieurs implants pour que votre visage soit d'une symétrie parfaite. Tout ça pour être attractif, sembler aimable, joyeux et en bonne santé, et pour avoir envie de procréer.

Avant 16 ans, on est Uglie, et Tally ne le sera plus dans un peu plus de deux mois. Mais qu'est ce que le temps parait long quand tous ses amis sont déjà devenus des Pretties ! Heureusement, elle fait la connaissance de Shay, jeune fille exactement du même âge qu'elle, tout aussi curieuse et casse-cou. La différence, c'est que Shay n'a pas spécialement envie d'être une Prettie, elle ne veut pas vraiment suivre tout ce que ce gouvernement lui dit de faire. D'ailleurs, elle parle à Tally d'une communauté de personnes qui habiteraient en dehors de la ville, dans les ruines d'anciennes civilisations. Et ces personnes seraient toutes, même les adultes ... des Uglies.

Ce livre est bien entendu d'abord une critique acérée de la société de la beauté à tout prix et de l'endoctrinement des différents gouvernements. On a droit également à quelques exemples de morales écologiques, via des souvenirs de cette ancienne civilisation imbécile (donc, la notre, actuelle). Malgré ce fond moralisateur évident, ce roman est un vrai plaisir à lire. L'écriture est ultra fluide et agréable, ça se lit tout seul !

Le personnage de Tally n'a absolument RIEN d'extraordinaire, elle est d'ailleurs l'image même de la banalité, à part un esprit un peu aventureux. C'est peut-être ça qui la rend, si pas attachante, au moins proche du lecteur. On peut facilement s'identifier à elle à ses pensées et à ses actes.

La touche de SF dans ce monde futuriste donne un côté original au récit, et certaines inventions de l'auteur sont drôles et intéressantes à découvrir, rendant tout cela assez réaliste.

Ce n'est pas tiré par les cheveux et on se dit que ce genre de choses pourrait éventuellement être possible avec quelques bonds technologiques de notre part.

 

Pour lire la chronique de Melisande

 

Uglies

Uglies, tome 1

Scott Westerfeld

PKJ

Young Adult (Dystopie)

432 pages

13,70€

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau