Une Braise sous la Cendre, tome 1 : Une Braise sous la Cendre, de Sabaa Tahir

Quatrième de Couverture :

Autrefois Érudits et Martiaux vivaient en paix.

Mais les soldats ont pris le pouvoir sur les savants, et les armes ont remplacé les livres.

Pour sauver son frère, Laïa, une érudite de 16 ans, se propose comme esclave auprès de la terrible directrice de l’école militaire de Blackcliff.

De son côté Elias, meilleur soldat de l’académie, est pressenti pour devenir empereur. C’est dans cette école-prison que leurs destins se croisent...

Ensemble, ils vont rejoindre la résistance et lutter pour la liberté, mais comment s’allier lorsque tout vous oppose ?

Chronique de Ceinwèn : 

Voilà un roman qui ne me marquait pas particulièrement dans son démarrage, mais qui aura su lentement me conquérir. 

Tout commence comme bien d'autre livres du même genre. J'ai notamment pensé à Red Queen. Laia qui assiste au déchirement de sa famille se voit obligé de devenir une héroïne alors qu'elle n'aspire qu'à l'anonymat. Mais c'est la seule solution pour sauver son frère. 
D'un autre côté, Elias ne veut qu'une chose : fuir. Pourtant, tout le désigne comme le futur empereur, le meilleur Mask de l'académie, un maître dans cette caste de violence et de cruauté. 
Pourtant ils deviendront plus que ce qu'ils semblent être. 

Pions dans l'échiquier de puissances dont ils ignorent tout, il vont apprendre à se connaître et comprendre qu'ils auront un rôle à jouer dans le destin du monde. Ils ne sont rien face aux forces en jeu, pourtant ils peuvent changer les choses. 
Les Augures manipulent les Masks comme les Martiaux afin de déclencher une guerre qui guérira une plaie ouverte il y a des siècles. 

Au début, le lecteur est un peu perdu. Il n'y a aucun enjeu visible, et comme les deux personnages on ne comprend pas vraiment ce qu'il se passe au-delà de l'évidence. Pourtant, petit à petit, l'auteur révèle quelques cartes, et on comprend qu'on ne voyait qu'un petit morceau de l'échiquier. 
A la fin, comme Elias, on comprend à quel point des petites actions ont pu avoir de si grandes conséquences. 

Ce dévoilement progressif permet au lecteur de mieux connaître et de s'attacher aux personnages principaux. D'un autre côté, cela lui donne de la marge pour développer son monde et sa mythologie. Par petite touche, on apprend l'histoire de cette série. 
Série qui va emprunter un peu à l'antiquité Romaine à mon goût. C'est original et assez plaisant !

En bref, un roman qui ne payait pas de mine et qui aura pourtant réussi à me convaincre !

 

Une Braise sous la Cendre

Une Braise sous la Cendre, tome 1

Sabaa Tahir

PkJ

525 pages

18.90 € (papier) - 13.99 € (numérique)

 

Ceinwèn

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau