Vampire City 5 : Le maître du chaos, de Rachel Caine

le-maitre-du-chaos.jpg 

Quatrième de couverture

L'orage gronde à Morganville. Bishop, le vampire maléfique, a pris le contrôle de la ville. Mais Amelie, sa fille, ne compte pas se rendre sans combattre. Pendant que les vampires échangent coup pour coup, les humains en profitent pour se révolter contre les vampires qui les asservissent depuis si longtemps. Et comme si ça ne suffisait pas, les éléments s'en mêlent : une tornade effroyable se prépare. De désastre en catastrophe, comment Claire et ses amis vont-ils s'en sortir ?

 

Chronique de Melisande

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Hachette ainsi que Cécile de m'avoir permis de lire ce livre et de continuer cette série qui est un véritable coup de coeur pour moi. Ce tome est absolument génial, comme le reste des livres lus jusque là en fait. La seule chose que je déteste dans ces livres ce sont les fins. Je déteste la manière de finir de Rachel Caine parce que ça donne toujours TROP envie de lire la suite et quand on ne le peut pas (pour diverses raisons, la mienne étant le manque de temps) eh bien c’est des plus frustrants ! Mais bon, on va passer outre et vous montrer une fois de plus en quoi ce livre (cette série on peut le dire hein) est absolument à lire.

Il est assez difficile de parler du livre sans spoiler, mais je vais faire de mon mieux. Après les évènements du tome 4, la ville de Morganville est dans le chaos le plus total (avec un tel titre de livre, on ne peut que s’en douter) et une fois de plus Claire et ses amis vont devoir prendre leur courage à deux mains et affronter le chaos le plus total : Mr. Bishop qui est bien déterminé à mettre la ville sans dessus dessous tant qu’il n’aura pas eu ce qu’il est venu chercher. Une guerre s’annonce des plus dangereuses entre les humains et les vampires d’Amelie et ceux de Bishop, et quand les éléments s’y mettent, rien ne va plus à Morganville.

Les livres de Rachel Caine sont construits de telle manière qu’il se passe à la fois beaucoup et peu de choses en même temps. L’intrigue principale reste finalement simple, et on va en général droit au but, il n’y a pas toujours de grands mystères ou de gros rebondissements, mais il y a en même temps quelques difficultés qui retardent les évènements. Une fois à la fin, il ne s’est finalement pas passé grand-chose et pourtant… Pour d’autres livres, je pense que j’aurai un sentiment de trop peu, trop rapide, etc. mais Rachel Caine sait tout de même jouer avec son lecteur. Elle sait maintenir le suspense et une tension qui est vraiment palpable (et encore le mot est faible, à ce niveau là, ça n’est plus palpable, c’est bien réel). Tout au long de ma lecture je me suis demandée si Claire et ses amis allaient s’en sortir, la situation semble de plus en plus désespérée et pourtant on a la petite lueur d’espoir que tout s’arrange. Souvent c’est le cas, mais ça a un prix et Claire (faut avouer que c’est souvent elle qui doit porter tous les fardeaux bien qu’elle soit la plus jeune) acceptera-t-elle de le payer ? Là, est toute la question et c’est ce qui me passionne dans cette série c’est qu’on est sans cesse dans une attente, dans une tension extrême.

On voit les évènements s’enchainer, des problèmes surgir de toute part et pourtant Claire doit y faire face, sans compter les petits soucis du quotidien annexe qui ont tout de même leur importance pour elle. Une guerre est sur le point de se déclarer, des éléments étranges surgissent, comme la disparition de certains vampires etc. plein d’évènements qui permettent de faire un tome riche en action pour qu’on ne puisse pas s’ennuyer un seul instant. Dès qu’on pense qu’une chose va bien, un autre problème surgit et il faut tout recommencer à zéro si on peut dire ça comme ça. L’intrigue de ce tome est vraiment bien trouvée et s’inscrit dans le reste de la série, plus ça va, meilleurs sont les tomes pour notre plus grand plaisir. J’ai peur de trop en dire donc je m’arrêterai là, mais tout ce que je peux dire c’est que c’est un vrai régal et qu’il faut vraiment lire.

Sinon côté personnages, on en découvre des nouveaux, mais sinon dans l’ensemble on reste sur les mêmes et c’est un pure délice. Ils sont vraiment attachants, intéressants et très éclectiques dont c’est agréable de les voir interagir et évoluer. Certains restent assez mystérieux, on ne les connait pas vraiment, on ne sait pas trop quoi penser d’eux (genre Amelie) mais on s’attache quand même (comme Myrnin, je l’adore lui). Quant à Claire gagne en maturité à chaque tome et avec tout ce qui lui retombe dessus c’est à se demander comment elle fait pour garder la tête froide et ne pas devenir folle. Sans compter ses « soucis » (si on peut appeler ça comme ça) sentimentaux qui prennent une tournure… ah la la, je vous laisse découvrir parce que ça se savoure. J’ai en tête une conversation entre elle et Eve, mémorable. Ça permet de faire retomber la tension qui s’est accumulée et de mettre un peu de légèreté dans ce tome très sombre. Sa relation avec Shane est toute mignonne, un peu trop parfois mais c’est adorable, j’adore ce couple, comme celui d’Eve et Michael.

En bref, un tome absolument génial qu’il faut lire. L’histoire prend vraiment un tournant inattendu et intéressant. Je suis fan de cette série et il me tarde de lire la suite parce qu’avec une fin pareille, c’est dur de patienter parce que ça annonce encore de gros ennuis… Et devinez qui s’est mis dans un sacré pétrin encore ?

 

Le maître du chaos

Vampire City 5

Rachel Caine

Hachette

360 pages

15,50€

 

Melisande

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 09/02/2014