Vampire City 6 : Fin de partie, de Rachel Caine

fin-de-partie.jpg

Quatrième de couverture

À Morganville, les règles du jeu ont changé. Bishop, le plus terrible des vampires, a pris le pouvoir et avec lui toutes les sangsues de la ville. Même Michael s'est associé au diabolique Bishop. Claire, elle, va tout faire pour sortir de ses griffes et délivrer Shane. Dans l'ombre, la résistance s'organise, il faut empêcher la destruction totale. Vampires et humains pourront-ils, un jour, recommencer à vivre ensemble ?

 

Chronique de Melisande

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Hachette de m'avoir permis de lire ce livre, qui est tout simplement génial. Je suis très fan de cette série (au cas où vous ne l'auriez pas remarqué) et il faut dire que ce tome est le meilleur à ce jour. Il est absolument génial et je ne cesserai de le dire : il faut vraiment lire cette série parce qu’elle en vaut la peine. J’avoue qu’il est assez difficile de « résumer ce livre » et je pense qu’arriver à ce stade, ça n’est plus vraiment nécessaire, (en plus la 4e de couverture ne spoile rien du tout et ne fait qu’énoncer brièvement les faits, connus déjà au tome 5). Donc je me contenterai de dire ce que j’ai ressenti… parce que là, il y en a des choses à dire !

Morganville est sous le contrôle de Bishop et rien ne va plus. La vie devient de plus en plus difficile, notamment pour Claire. Après les évènements passés dans le tome précédent, tout n’est que trahison, faux semblant et il est difficile de faire la part des choses parfois. Tout d’abord Rachel Caine est absolument géniale, elle a une imagination débordante. On découvre de nouvelles choses ici, de nouveaux personnages notamment et là… j’avoue que j’ai été complètement sur le c**… Je ne m’attendais pas du tout à ça ! Et j’ai été époustouflée de voir à quel point elle a une telle inventivité, parce que là… C’est énorme quand même, il faut le voir – lire – pour le croire ! Elle a un tel univers que je ne peux qu’adhérer et je tombe sous le charme encore un peu plus (c’est à chaque fois le cas quand je lis un des tomes de la série en fait, ou même avec les nouvelles).

Ensuite, les problèmes sont tels qu’on a l’impression que ça ne va jamais cesser et pire encore ! que ça va aller de mal en pis ! C’est affreux, j’ai eu le cœur serré en lisant ce livre, parfois je riais (pas souvent quand même, mais il y a toujours cette touche d’humour que j’aime tant), à d’autres moments je sourirais comme une débile parce que j’étais contente de certaines choses, et parfois je « pleurais » pour d’autres… Rachel Caine nous fait passer des larmes aux rires en un rien de temps et c’est ça qui est fabuleux dans cette série. On ressent tellement de choses qu’on croit que notre cœur va lâcher (et ça c’est génial, ça prouve qu’elle sait y faire ! ça n’est pas donné à tout le monde).

L’histoire est tout simplement géniale, elle apporte une première conclusion à cette série, mais ça ne m’empêchera pas de continuer de la lire (15 tomes sont prévus au total). Je suis tellement fan que je ne peux pas quitter pour le moment cet univers, ces personnages que j’aime tant et bien, je suis sûre qu’elle a encore beaucoup d’imaginations (bah sinon elle n’aurait pas prévu 15 tomes à sa série) et qu’il y a encore de quoi faire. Comme je le disais, l’histoire est géniale avec une intrigue bien ficelée, très cohérente. On ne s’attend pas forcément à tout ce qui arrive et ça c’est bien, ça nous laisse des surprises, du suspense et une tension dans le livre…

C’est vraiment horrible de voir tout ce qui se passe quand même, mais tout ça c’est pour notre plus grand plaisir, car il faut avouer que s’il ne se passe rien (de dramatique / tragique) bah ça serait ennuyeux et ça ferait longtemps que j’aurai abandonné. Ce tome est plus sombre que le précédent (si je vous assure c’est possible !) et j’adore ça.

L’action se met en place vraiment dès le début, pas une minute à perdre (alors que les premiers tomes étaient plus lents avec une accélération de l’action sur la fin). Là, c’est tellement le chaos que de toute façon rien ne va plus et c’est encore la pauvre petite Claire qui va devoir tout supporter sur ses épaules et sauver tout le monde (je la plains quand même). Rachel Caine nous montre vraiment un monde sombre et désespéré d’une certaine manière. Et pourtant… on garde toujours l’espoir que tout va s’arranger. Mais à quel prix ?

Quant aux personnages, alors là, je les aime toujours autant, on retrouve toujours la petite bande mais on en apprend plus sur eux, d’une certaine manière et… j’avoue que pour certains je ne m’attendais pas forcément à ça. Pour d’autres, j’ai eu des doutes et commençant à connaître l’auteur, je me suis dit qu’il y avait un truc qui clochait quelque part… Il faut toujours se méfier et bien analyser ce qui se passe !

Bon, je pense que je vais m’arrêter là, inutile d’en mettre des tonnes pour dire que j’ai adoré, ce livre est un coup de cœur (la série l’est de toute façon). Ce tome est le meilleur de tous pour le moment et cela met une première conclusion à la série (parce que vu l’intrigue lancée, on peut s’arrêter là oui), mais moi, je ne vais pas bouder mon plaisir à la continuer parce que comme ça, je pourrais profiter de notre superbe quatuor et leurs « amis » vampires…

 

Fin de partie

Vampire City 6

Rachel Caine

Hachette

360 pages

15,50€

 

Melisande

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 09/02/2014