Aristote et Dante découvrent les secrets de l'Univers, de Benjamin Alire Sáenz

Quatrième de Couverture :

Ari, quinze ans, est un adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui, est un garçon expansif, drôle, sûr de lui. Ils n'ont a priori rien en commun. Pourtant, ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais... C'est donc l'un avec l'autre, et l'un pour l'autre, que les deux garçons vont partir en quête de leur identité et découvrir les secrets de l'univers.

Chronique de Ceinwèn :

Voici un roman qui a littéralement séduit la blogosphère. Si je n'ai pas été aussi séduite, je dois quand même avouer que j'ai trouvé ce roman très original et agréable. 
On va suivre l'histoire de deux gamins que rien ne prédestinait à se rapprocher. Mais petit à petit, alors qu'ils sont tous les deux isolés, ils se rapprochent. Ils apprennent à se connaître, à connaître la famille de l'autre.

Au début je pensais que l'auteur parlait de l'adolescence et de la compréhension qu'on les ados de leurs parents. En effet, Ari est en colère. Il aime sa famille, mais est tout de même plein de ressentiment envers eux. Étrangement, grâce à Dante, Ari se rapprochera de son père et sa mère finira par lui parler de son frère en prison.

L'auteur traduit la vie au travers des aléas des deux adolescents : les accidents de la vie, les accidents tout court, l'éloignement géographique, l'apprentissage de l'âge adulte et de la sexualité.
J'ai beaucoup apprécié l'évolution de ces deux garçons, de ces deux amis.
Si j'ai d'abord été trompé sur "les secrets de l'Univers", j'ai fini par rapidement comprendre où voulait en venir l'auteur. 

Même aujourd'hui, c'est un sujet difficile. L'époque et le lieu de cette histoire ajoutent une difficulté supplémentaire. Pourtant, l'auteur l'aborde avec beaucoup de pudeur. Sans complaisance, sans faux-semblants, l'auteur ne choisit pas le pathos. Il aborde l'ensemble avec retenue et rend l'ensemble beaucoup plus réaliste - et porteur d'espoir. 
Petite mention spéciale aux parents, qui auront été merveilleux je trouve. Ils ont leurs failles, leurs faiblesses et pourtant vont soutenir leurs enfants (même lorsque ces derniers font les idiots et se retrouvent à l'hôpital).

Bref un très bon roman à découvrir, même si ce ne sera pas un coup de cœur pour moi.

 

Aristote et Dante découvrent les secrets de l'Univers

Benjamin Alire Sáenz

PkJ (juin 2015)

368 pages

17.90 € (broché) - 12.99 € (numérique)

 

Ceinwèn

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau