Double jeu, de Judy Blundell

double-jeu.jpgQuatrième de couverture :

1950. Quand Kit Corrigan, 17 ans, débarque à New York, elle est seule en ville. Elle a quitté Providence, sa famille, et rompu avec Billy, son petit ami qui s est engagé en Corée. New York ne l accueille pas les bras ouverts et Kit obtient un second rôle dans un spectacle à Broadway pour vivre chichement. Le destin vient à son secours par le plus improbable des êtres. Le sulfureux père de Billy, Nate Benedict, avocat véreux, lui offre une chance inespérée : devenir danseuse au Lido et vivre dans un appartement agréable. En échange de quelque chose qui se révélera trop lourd à porter pour Kit...

Chronique de Sybille :

J'ai déjà lu Ce que j'ai vu et pourquoi j'ai menti de cette auteure et j'avais bien aimé. La couverture m'a beaucoup plu et le résumé m'a totalement emballée. Je n'avais qu'une hâte : dévorer ce livre ! Et c'est ce que j'ai fais.

J'ai beaucoup apprécié l'histoire parce qu'elle mêle les années 50, l'univers glamour de Broadway et une histoire d'amour. Bref, tout pour me plaire. On fait donc la connaissance de Kit, une des triplés Corrigan, qui veut absolument percer dans la musique, le théâtre et la danse. Elle vit à Providence avec son père, sa tante, son frère et sa soeur, et vit une belle histoire d'amour avec Billy Benedict...jusqu'à ce que tout bascule. Une grosse dispute éclate entre Delia, sa tante et Jimmy, son père et pour couronner le tout, elle rompt avec Billy suite à une histoire de jalousie excessive.Elle prend donc la décision de changer de vie et part pour New York pour réaliser son rêve. Pour autant, tout ne se passe pas comme prévu : c'est très compliqué de se faire une place à Broadway et pourtant, il faut bien manger et trouver un toit.

C'est Nate Benedict, le père de Billy, qui va lui offrir un appartement et un job au Lido. Il lui offre tout sur un plateau d'argent à une condition : n'étant pas au courant de la rupture entre Kit et Billy et ne parlant plus à  son fils, il veut que Kit prenne contact avec Billy pour qu'il puisse se repentir auprès de son fils. Tout ne se passera pas comme prévu. A cause de lui, Kit trempe dans des affaires un peu louches et Billy ne veut plus entendre parler de son père. Je ne vous en dis pas plus pour vous laisser un peu de surprises...

Ce qui m'a un peu dérangé dans ce livre, ce sont les flash backs très fréquents. Je sais qu'ils sont indispensables pour la compréhension de l'intrigue mais ils sont si nombreux que j'ai parfois eu du mal à m'y retrouver. On finit par s'y habituer mais c'est vrai qu'au début du roman, c'est un peu délicat. Mis à part ce petit bémol, je dois bien dire que ce roman m'a beaucoup plu parce qu'il est tout simplement bien construit.

L'auteure maîtrise très bien le rythme du roman. Elle sait nous tenir en haleine jusqu'au bout et la découverte des secrets m'a vraiment surprise ! Ce livre est rempli d'émotions, d'amour, mais aussi de violence et de secrets, et c'est ce qui est plaisant. On passe d'un moment doux entre Kit et Billy à des révélations horribles, en passant par une scène de meurtre. Bref, tout est entremêlé !

L'absence de manichéisme est également le point fort du roman. Tout n'est pas tout blanc ou tout noir comparé à beaucoup de livres young adult ou de livres jeunesse. Les personnages sont assez complexes et c'est vraiment intéressant. Delia et Jimmy en sont les exemples mêmes. Ils sont présentés comme étant des bonnes personnes, surtout qu'on les découvre du point de vue de Kit. Mais finalement, on se rend compte au fur et à mesure de la lecture qu'ils ont eu des comportements dans le passé ayant des conséquences dramatiques. Nate Benedict ne m'a vraiment pas plu : l'auteure en fait un portrait très noir et a réussi à le rendre terrifiant. Je pense que si j'avais été à la place de Kit, il m'aurait vraiment fait peur.

Je me suis beaucoup attachée à Billy dans ce livre. J'ai trouvé que c'était un jeune homme vraiment adorable mais qu'il n'a pas eu la chance de grandir dans un environnement sain. J'ai aimé l'histoire d'amour entre Kit et Billy, je l'ai trouvé vraiment très belle.

Pour conclure, je ne peux que vous conseiller de découvrir l'écriture de Judy Blundell à travers ce livre parce qu'il est très bien construit et saura vous transporter à Broadway dans les années 50.

Double jeu,

de Judy Blundell,

édition Albin Michel Wiz

400 pages

16 euros 50

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau