Eternité, de Jess Rothenberg

eternite-jess-rothenberg.jpeg

 

Quatrième de couverture :

Le coeur des anges n'est pas aussi paisible qu'on le croit.

Un Petit Coin de Paradis, tel est le nom de cette pizzeria de l'Au-delà fréquentée par quelques âmes perdues... C'est là qu'échoue Brie, dépitée et déçue, après avoir eu le coeur brisé - littéralement - par son petit ami. Parmi les habitués de cet endroit, Patrick, un jeune homme séducteur et moqueur, lui propose d'être son guide. Parviendra-t-elle, grâce à lui, à dénouer les secrets qui pesaient sur sa vie ? A faire le deuil de son amour perdu et aimer à nouveau ?

Brie osera-t-elle enfin faire la grand saut vers la liberté ?

 

Chronique de Platinegirl :

Comment résister à une si belle couverture ? Je vous le demande car, dès que je l'ai vue, avant même d'avoir lu son titre, son auteur... je savais que je DEVAIS lire "Eternité". Je savais que ce livre me ferait rêver, même si je n'avais pas encore compris ce que cette couverture représentait. Une belle fille dans une belle robe, sautant dans le vide, entre les nuages, sans parachute... et avec des éléments du pont de San Francisco au-dessus d'elle. Voilà ce que je n'avais pas encore vu en détails, des détails liés de très près à l'histoire de son héroïne, Brie.

Vous l'avez compris, c'est carton plein pour "Eternité "en tant que livre-objet. Ce tome broché est d'ailleurs resté comme neuf durant mes nombreuses heures de lecture (heureusement que j'ai essuyé mes larmes en cours de route, il n'est pas non plus waterproof ! ) , Ce livre est aussi parfait à l'intérieur qu'à l'extérieur car rares sont ses fautes de frappe et de relecture (très bon point) et il est clairement soigné dans les moindres détails (le soin apporté aux titres des chapitres, ainsi qu'aux différentes parties du livre, est incroyable). Notez tout de suite que si ce livre ne parle pas de musique, mais on nous liste, à la fin, les titres/auteurs/albums des références qu'a utilisées Jess Rothenberg. Un détail que j'ai beaucoup aimé.

Mais revenons à l'histoire d' "Eternité". Vous avez dû tiquer quand j'ai parlé, dans le paragraphe ci-dessus, de "mes larmes". Et c'était bien le but ( ! ) car, si en fermant mon livre, à chaque passage de ma lecture, je pensais "ce livre est génial", c'est justement parce qu'il a sû me toucher au plus profond de mon être.

"Eternité" raconte la vie de Brie après son décès d'un chagrin d'amour. Ce n'est pas tant sa mort qui m'a touchée, mais justement ce qu'il y a après. Ce qu'elle laisse derrière elle : ses parents, ses meilleures amies, son petit frère (il m'a fait beaucoup pleuré alors qu'on ne le voit pas beaucoup ! ) et son chien (depuis que j'ai un chat, je comprends...). Elle leur manque. Ils lui manquent. Et ce sont des petits riens qui m'ont bouleversés, la lutte contre la peine de la perte d'un être cher (côté Terre comme côté paradis). Je ne saurais vous en dire plus sans vous raconter l'histoire mais, croyez-moi, si vous êtes fleur bleue ou si, comme moi, vous craquez souvent pour des histoires tristes et belles, si vos films et livres préférés ont en commun le fait qu'ils vous ont touché au point de vous faire verser des larmes (même en public, dans le métro ou au boulot)... c'est que ce livre est fait pour vous autant qu'il était fait pour moi.

Je me suis attachée à Brie, je suis vite devenue "elle" pendant ma lecture (d'autant plus que, dès les première phrase, elle nous parle à la première personne avec beaucoup d'humour et des petites réflexions naturelles, et modernes). J'ai vite craqué pour les personnages secondaires de son histoire. Pour son histoire tout simple. Pour la vision que nous donne Jess Rothenberg du paradis. Parce que tout n'est pas rose. Mais tout n'est pas noir non plus. J'ai apprécié quasiment toutes les péripéties du livre, je suis tombée dans quelques panneaux aussi. Bref, j'ai dévoré "Eternité" et je relirais à l'avenir avec grand plaisir ce roman.

Finalement, je n'ai qu'une seule petite critique à faire sur "Eternité" : un passage (vers les 3/4 du livre) m'a gênée au point de remettre en question tout ce que vous avez lu de mon avis sur ce livre. C'était tiré par les cheveux, encore plus improbable que la vie après la mort. Cela tombait comme un cheveu sur la soupe. Je n'ai pas marché. Je n'y ai pas cru. Heureusement, l'histoire s'est vite remis sur ses (bons) pieds et j'ai pu reprendre goût à ma lecture, jusqu'à fermer "Eternité" à regrets.

Jess Rothenberg nous livre ici un roman fort et poignant, qui se dévore en quelques heures à peine tant qu'on vibre en coeur avec Brie, son héroïne. Un pur coup de coeur, que dire d'autre ?

 

Eternité

Jess Rothenberg

Editions De La Martinière Jeunesse

412 pages

14,90 euros.

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 21/01/2016