Pamphlet contre un vampire, de Sophie Jomain

Quatrième de Couverture :

S’il y a bien un truc qui m’agace, ce sont les romans à l’eau de rose sauce vampire. Mais qu’ont-elles, à la fin, ces amoureuses de Dracula d’opérette ? Ça ne tourne vraiment pas rond chez elles et ça commence à bien faire ; il est grand temps de rétablir la vérité : les vampires n’existent pas. Comment ça, « et s’ils existent ? » ? Eh bien, s’ils existent, je vais m’occuper de leur refaire le portrait, ça changera ! Je vais jeter sur mon blog un pamphlet ; un pamphlet contre les vampires. Et si, par le plus grand des hasards, un certain Hugo Rivoire – un garçon aussi mignon qu’effrayant – décide de me faire fermer mon clapet, il trouvera à qui parler ! Parfaitement ! Sauf que mon petit doigt me dit que je risque de le regretter…

Chronique de Ceinwèn :

Voilà donc une réécriture de l'une des premières histoire de l'auteur que j'ai pu lire. C'est un roman Young Adult, donc à destination d'un public plutôt jeune, même si les adultes peuvent prendre plaisir à lire cette histoire. 

L'histoire est simple : Satine est une jeune lycéenne qui s'ennuie suite au repos forcé que sa jambe lui impose. Elle décide donc d'écrire un pamphlet contre les créatures à canines qui obsèdent sa meilleure amie. Mais rapidement, ce qui n'est qu'une blague, prend des proportions incroyables et les choses commencent à sentir le roussi pour Satine.

La première chose qui marque, c'est le côté totalement absurde. En effet, le pamphlet et les réactions qu'il suscite ne sont pas crédibles du tout. D'autant plus que si vampire il y a, ils pourraient ne pas faire de vague et tout irait bien...ce n'est qu'une lycéenne qui écrit sur un sujet mainte fois traité. De plus l'obsession de sa meilleure amie est également assez difficile à croire. 
Pourtant, c'est une ouverture originale sur cette histoire young-adult qui se révèle mignonne. 

Une fois passé l'originalité du pamphlet, on retrouve une histoire plus convenu, mais non moins plaisante. On se laisse douillettement emmener par cette histoire d'amour gentillette. Pas de quoi porter le roman au nu, mais ça reste efficace et mignon.

En bref, une histoire qui souffre de quelques déséquilibres mais qui se révèle pourtant plaisante à suivre.
 

 

Pamphlet contre un vampire

Sophie Jomain

Rebelle (deuxième édition)

330 pages

18.50 € (papier) - 4.99 € (numérique)

 

Ceinwèn

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau