Quantic Love, de Sonia Fernández-Vidal

couverture quantic love

Quatrième de Couverture :

L'été de ses 18 ans, Laïla part travailler comme serveuse au Centre Européen pour la Recherche Nucléaire (CERN) à Genève. La jeune Sévillane hésite entre des études de maths ou de physique et va donc tester sa vocation en se frottant au monde étrange des scientifiques de pointe. Et, pourquoi pas, nouer des amitiés ou trouver l'amour ? Car le CERN que Laïla découvre a tout d'une auberge espagnole ! Les rencontres les plus diverses et improbables y sont garanties.
Il y a d'abord Angie, sa colocataire, une étudiante anglaise aussi jolie que délurée, en plus d'être une excellente scientifique. Il y aussi Alessandro, jeune journaliste suisse-italien et charmeur professionnel qui la drague dès son premier jour de travail. Et surtout il y a Brian, un brillant scientifique américain qui la fascine. Une chose est sûre : la Laïla qui a quitté l'Espagne pour la Suisse ne sera plus jamais la même. 

Chonique de Ceinwèn

Quantic Love est sans surprise un roman sur les sentiments amoureux ayant pour héros des adolescents/jeunes adultes. On va suivre l'histoire de Laïla, jeune espagnole qui part pour un stage d'été au CERN, loin de ses parents. Elle espère de ces deux moins découvrir un peu plus le monde des sciences pour mieux s'orienter dans la suite de ses études, mais également gagner de l'argent pour les payer, ses parents ayant des difficultés financières. Mais sur place, elle découvrira surtout la vie, ses petits tracas et ses joies. 

On y retrouve les ingrédients classique (meilleure amie/copine de chambre, triangle amoureux, etc.) mais j'ai beaucoup aimé suivre les aventures de Laïla. C'est évidemment très romancé, mais mon côté romantique aurait aimé vivre les même aventures que la jeune fille. 

Côté points négatifs, il y a un peu de saccade dans la narration ce qui peut perturber un lecteur un tant soit peu exigeant. De plus le roman est bourré de références de physique et de petites anecdotes scientifiques. Personnellement j'adore, je suis une scientifique dans l'âme et j'aime la physique, mais je reconnais que pour un lecteur lambda, une telle abondance peut lasser. 

Soyez donc avertit, si vous ne supportez pas les sciences ce sera quitte ou double : ça vous réconciliera avec la physique ou vous n'arriverez pas à aller au bout. 

C'est une petite romance sans prétention, originale et agréable à lire. Le genre de roman qu'on aime retrouver de temps à autre pour une lecture sans prise de tête, pour se détendre, pourquoi pas sur la plage.

 

Quantic Love

Sonia Fernández-Vidal

Hachette - Bloom

256 pages

14.50 €

Ceinwèn

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau