Revanche, de Cat Clarke

Revanche

 

Infos utiles : Article sur Le Refuge

 


Quatrième de couverture

La vie est injuste

Jem Halliday est amoureuse de Kai, son meilleur ami, qui est gay. Pas vraiment l'idéal, mais Jem s'est faite à l'idée.

La vie est cruelle

Une vidéo de Kai en compagnie d'un garçon a été postée sur internet. Il ne l'a pas supporté et s'est suicidé.

Sa vie ne sera que vengeance.

Quoi qu'il en coûte, Jem a décidé de découvrir qui sont les responsables et de les faire payer, un à un, jusqu'au dernier...

 

Chronique de Melisande

Je tiens tout d’abord à remercier la Collection R de m’avoir permis de lire ce livre. Ça n’a pas été un coup de cœur comme beaucoup de gens mais je dois reconnaître que c’est tout de même un excellent livre qu’il faut lire.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi ça parle et puis il faut vraiment découvrir ce livre dans son intégralité sans rien savoir dessus, je pense toujours qu’on en profite davantage. Avant de me lancer, je ne voulais pas savoir de quoi ça parlait, bon évidemment quand certaines personnes ont commencé à le livre en français, j’ai su quelle était la thématique : l’homosexualité. Je me doutais fortement de ce qu’il allait arriver et avec le titre du livre, c’était des plus évidents mais je ne voulais vraiment rien savoir pour ne pas me laisser influencer, avoir d’a priori etc. Je savais juste que le livre était déchirant et captivant, c’est vrai, c’est le cas mais je ne m’attendais pas tout à fait à ça.

Je n’ai pas non plus été aussi émue que certaines personnes même si ce livre est prenant et éprouvant. L’atmosphère est vraiment lourde et sombre, on sent les problèmes arriver. On n’en ressort pas indemne de ce livre, on ne peut pas rester indifférent à ce qui se passe, s’est passé et les conséquences que cela a eues. Je n’ai pas pleuré mais je dois avouer que sur la fin j’avais la gorge serrée tant c’est dur et si on a embarqué dans l’histoire, qu’on la vit totalement, c’est d’autant plus difficile. C’est le genre de fin que je hais, mais que je peux comprendre mais j’en reparlerai un peu après.

Je trouve que le sujet est très bien traité ici même si c’est la manière la plus dure qu’on puisse montrer étant donné que l’on parle d’un suicide à cause d’un harcèlement. C’est terrible mais malheureusement ce genre de choses doit arriver plus souvent qu’on ne le pense.

J’ai adoré la manière dont est présenté le livre, l’insertion des lettres de Kai dans le récit et ce qui est raconté. Cela m’a fait pensé à PS : I Love you de Cecelia Ahern (je l’avoue, je n’ai vu que le film mais le livre est dans le même esprit) où les lettres aident Holly à avancer pour continuer de vivre malgré le décès de son mari. Ici il y a un écho même si dans Revanche ça n’a rien avoir parce que Jem ne va pas se comporter tout à fait de la même manière que Holly, ou du moins pas pour les mêmes raisons. Kai est un personnage qu’on aurait aimé connaître davantage, le genre d’ami que l’on aimerait avoir et c’était très touchant de le découvrir à travers ces lettres ou les flash back pour mieux cerner sa relation avec Jem qui était fusionnelle, il faut le dire c’était de vrais amis.

Ce livre n’est pas un coup de cœur parce que même si j’ai été touchée par l’histoire, je n’ai pas été surprise. Dès que l’on sait ce qui se passe à cause de la vidéo, j’ai compris tout de suite qui était derrière tout ça, envers qui elle devait se venger. Or on ne le sait qu’à la toute fin du livre ou presque (ce qui semble logique) mais quand à un quart du livre, on a sait, la révélation de la fin tombe à l’eau. Mais ça n’est pas grave parce que finalement ça n’est pas ce qui prime, ce n’est pas tant la révélation de l’identité qui importe mais plutôt la manière dont elle va se venger et les conséquences que tout ça va avoir. Et là… ça n’est pas beau, c’est même très moche de voir ça.

L’autre aspect qui fait que ça n’est pas un coup de cœur c’est sa fin. La vraie toute fin de l’histoire… Elle est juste cruelle, dans le genre que je déteste mais en même temps c’est ce qui fait l’intérêt du livre, tout sa beauté même si ça reste déchirant, frustrant, énervant et que l’on prend une claque. Je comprends pourquoi tout le monde disait qu’il fallait sortir les mouchoirs mais… je m’y attendais. Le livre est tel que ça ne pouvait pas se finir autrement (je n’en dirai pas plus pour ne pas spoiler et ne pas trop en dire mais voilà. Etant donné le livre, le ton, etc. on sait dès le départ comment ça va être. Et pas de surprise là non plus, vu que je savais que ça ne serait pas autrement, dommage, il y a toujours l’espoir de… mais non, avec ce genre de livre ça ne peut pas (voir Le dernier jour de ma vie de Lauren Oliver). (J’aimerai vivre dans un monde de Bisounours).

L’écriture de Cat Clarke est juste magnifique à lire et on ressent bien toute les émotions de Jem. Je l’avais déjà beaucoup apprécié dans Cruelles et tout le côté psychologique du personnage m’avait plu et bien là j’ai été servie dans Revanche. C’est tellement dur de la voir dans cet état, de voir que son unique but est de découvrir la vérité, certes c’est tout à son honneur mais pas forcément pour la manière dont elle va faire ça.

Jem est un personnage complexe, très complexe, mais c’était déjà le cas d’Alice dans Cruelles, comme cette dernière c’est un personnage qui dérange et qui ne peut pas plaire à tout le monde. Mais si l’on se met à sa place, si l’on tente d’éprouver la même chose qu’elle et réfléchir aussi comme elle, on ne peut que comprendre pourquoi elle agit ainsi. Si on prend le recul avec un regard plus « adulte » on se dit qu’elle fait une erreur monumentale et qu’elle ne devrait pas aller aussi loin. Mais la colère l’aveugle, son besoin de revanche est tel que rien ne l’arrêtera et son comportement aura forcément des conséquences et pas nécessairement celles auxquelles on pense.

J’ai été très touchée par cette adolescente, je comprenais ses moindres gestes, je me mettais à sa place même si au fond je me disais que ça n’était pas forcément une bonne idée et elle-même s’en rend compte parfois. Mais elle est arrivée à un point de non retour, elle ne pouvait plus faire machine arrière, c’était trop tard.

Bref, je vais m’arrêter là sans quoi je risque de spoiler l’histoire ce qui n’a aucun intérêt parce qu’il faut vraiment découvrir ce livre. Il est dérangeant, peut être douloureux et l’héroïne a quelque chose de dérangeant mais pour bien apprécier ce livre il faut vraiment se mettre à sa place, tenter de la comprendre et ne pas réfléchir avec un regard extérieur, sinon ça ne passerait pas. C’est un livre très touchant et dur et je vous avoue que pour la fin une certaine colère et frustration peut nous envahir tant ça peut être… Ce livre aurait pu s’appeler Cruel ça n’aurait pas été dérangeant. Un excellent livre qu’il faut lire mais attention, âme sensible, s’abstenir !

 

Revanche

Cat Clarke

Collection R (Robert Laffont)

Young Adult

504 pages

18,50€

 

Melisande

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 07/08/2014