Bansenshûkai suivi des 100 poèmes ninja de Yoshimori, de Fujibayashi Yasutake

Quatrième de couverture

Dans le Japon traditionnel, l'art de la guerre ainsi que les rapports sociaux étaient officiellement régis par le bushidô, le code d'honneur des samouraïs ; mais le bushidô avait un pendant plus secret : l’art du ninjutsu. Les ninja, experts en espionnage et contre-espionnage, s’ils n’étaient pas tenus par le bushidô, n'en possédaient pas moins des valeurs et une tradition qui les distinguaient des simples voleurs. Leur art, invisible autant qu'indispensable, se transmettait au sein d'écoles secrètes et se fondait sur quelques rares manuels écrits en langage codé.
Le Bansenshûkai, rédigé par le maître ninja Fujibashi Yasutake en 1676, est le plus monumental et le plus révéré de ces recueils. Resté secret jusqu’au XXe siècle, il traite des principes éthiques et spirituels du ninjutsu dans ses deux cahiers liminaires qui sont ici traduits, complétés par un autre grand classique de la littérature ninja ancienne, les 100 poèmes de Yoshimori.

 

Chronique de Fiona

Je remercie tout d'abord les éditions Albin Michel qui m'ont permis de découvrir ce livre sur l'esprit des ninjas et leur philosophie.

Je ne suis pas une grande connaisseuse des arts martiaux ou plus particulièrement de l'art du Ninjustu, traduisez l'art des techniques ninja, mais lorsque j'ai eu l'opportunité de découvrir ce savoir j'ai sauté sur l'occasion. Qui n'a jamais rêvé ou joué tout petit à se déguiser en ninja? Avec ce guide inédit de leurs techniques ancestrales gardé et réservé à seules une poignée d'écoles très secrètes, ce savoir allait être à porté de main!

Je vous avoue que je ne me suis pas transformée en espionne ninja à la fin de ma lecture, malheureusement il n'est question dans cette édition du Bansenshûkai que d'une partie théorique et surtout de la philosophie exigée pour devenir un shinobi (autre terme pour ninja) exemplaire. L'avant-propose nous explique que le Bansenshûkai original se compose de vingt-deux volumes réunis en dix cahiers, plus un annexe. L'ensemble, énorme, est surnommé avec raison "l'encyclopédie traditionnelle du ninjustu". 

C'est pourquoi nous avons une version réduite, comprenant une belle explication des mœurs et philosophie servant à donner un code de conduite aux futurs shinobis. Si comme moi vous pensez  Naruto quand on vous parle de Ninja, vous faites complètement fausse route! Pas de pouvoirs spéciaux permettant de vaincre ses ennemis, mais plutôt une technique et une force morale à toute épreuve. Le futur ninja doit en effet avoir une éthique, une valeur morale et une droiture d’esprit qui se trouvent à la base de l'action. La spiritualité est donc extrêmement importante, et permet de développer un esprit fort et inébranlable grâce aux cinq vertus qui sont: Sagesse, Bienveillance, Honnêteté, Courage et Devoir.

Une fois muni de cet esprit de fer et après avoir étudié les techniques de ninjustu, le Bansenshûkai vous promet " permettre à un homme isolé de vaincre à lui tout seul mille ou dix mille personnes". Ou encore, " En maîtrisant la voie du shinobi, celui qui est faible deviendra fort, celui qui à l'esprit pervers deviendra vertueux et celui qui est idiot deviendra sage". 

La deuxième partie du livre est composée des 100 poèmes ninja de Yoshimori. Ce sont de petits poèmes sous forme de Tankas, c'est à dire composés de trente et une syllabes reparties en cinq vers. Ainsi ce ne sont pas réellement des poèmes mais plutôt une façon originale et pratique de mémoriser des préceptes ou techniques.

Par exemple : 

Pour un ninja

Peu importe le nombre d'objets emportés

Ce qui importe par dessus tout

C'est d'avoir sa nourriture avec soi;

 

Ou encore :

Semer le doute et la confusion

Chez l'ennemi

En changeant sans cesse d'apparence

Tel est l'art du ninja. 

Pour résumer, j'ai beaucoup aimé lire ce recueil, qui donne une belle idée de la façon de vivre des espions ninjas de l'époque et de leur état d'esprit, qui était avant tout fondé sur la spiritualité. Je recommande donc à tous ceux qui aiment la philosophie de vie des samouraïs ou encore la recherche de la spiritualité de lire le Bansenshûkai, ils en ressortiront apaisés.

 

Bansenshûkai, suivi des 100 poèmes ninja de Yoshimori

Fujibayashi Yasutake

Essai/Documents

Albin Michel

252 pages

15.00€

 

Fiona

 

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 07/11/2015