Fitzgerald : le désenchanté, de Liliane Kerjan

9782226248497fs.gif

Quatrième de couverture :

Cette biographie très alerte fait fi des clichés qui accompagnent la vie de Francis Scott Fitzgerald. D un côté, un jeune écrivain talentueux, beau, marié à une femme excentrique, emblématique de toute une époque, qui, à l âge de 24 ans publie un premier roman, L envers du paradis, au succès foudroyant. De l autre, la chute vertigineuse, qui passe par l alcool, l argent, la folie. Celui que Philippe Sollers appelle le « vaincu exemplaire » et Eric Neuhoff le « romantique absolu » est avant tout un écrivain un des meilleurs de sa génération qui, toute sa vie, tente de régler le conflit fondamental qui le détruit, entre son besoin irrésistible d écrire et « un concours de circonstances acharnées à l en empêcher ». Fitzgerald ne ment jamais ni quand il se saoule, ni quand il se bat, ni quand il fait face aux humiliations, ni quand il revendique son goût du travail bien fait, ni quand il erre de casinos en hôtels. On le découvre ici, personnage attachant, dans son intimité, en bon père attentif qui s occupe de sa fille Scottie, ne délaisse jamais Zelda, et se ruine la santé pour gagner l argent nécessaire à l entretien de son petit monde. Au moment de sa mort, en 1940, à 44 ans, alors qu il s est remis au travail et écrit Le dernier Nabab, il n a plus un sou et on ne trouve plus un seul exemplaire de ses livres en librairie...
 
Chronique de Sybille :
 
Etant une grande fan de Gatsby Le Magnifique, j'avais hâte de découvrir cette biographie de l'auteur. Je remercie Albin MIchel pour l'envoi de ce livre très instructif.
 
Je ne connaissais la vie de Fitzgerald qu'à travers les films ou les rumeurs sur son couple, mais je ne m'étais jamais vraiment intéressée à sa vie. C'est chose faite grâce à cette biographie qui m'a beaucoup appris. On découvre donc l'enfance de Fitzgerald et sa rencontre avec Zelda. L'avantage de cette biographie, c'est que la personnalité du couple est mise en avant, si bien qu'on prend vite conscience du courage et de la persévérance de l'auteure et de l'excentrité de sa femme. On découvre donc leur succès, mais aussi leur déchéance.
 
L'auteure a écrit une très bonne biographie. Elle se lit aussi bien qu'un roman, ce qui n'est pas simple à mon avis, car très souvent, on voit les biographies comme des livres longs et ennuyeux. Le livre est ponctué de quelques photos, ce qui est très appréciable et permet de s'immiscer encore plus dans la vie des Fitzgerald. La biographie me paraît assez complète, même si je n'ai pas de point de comparaison, car je ne connaissais pas la vie de l'auteur avant. Mais, selon moi, l'essentiel est présent.
 
Comme vous le voyez, ma chronique est assez courte. Je n'ai pas l'habitude de chroniquer des biographies. En tout cas, l'expérience m'a bien plu et je suis heureuse d'en avoir appris un peu plus sur le célèbre "papa" de Gatsby Le Magnifique et sur la sulfureuse Zelda. N'hésitez pas à vous plonger dans l'Amérique des années 20 !
 
Fitzgerald : le désenchanté,
 
de Liliane Kerjan,
 
édition Albin Michel
 
320 pages
 
19,90 euros
 
 
Sybille

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau