Hannibal : L'homme qui fit trembler Rome, de Luc Mary

hannibal.jpg

Quatrième de couverture

Habile stratège mais piètre politique, Hannibal a su vaincre les légions, sans parvenir à écraser la République romaine. Aujourd'hui, son nom reste associé aux plus belles pages d'histoire militaire de l'Antiquité. La légende l'a hissé au rang d'Alexandre le Grand ou de Jules César. L'épique traversée des Alpes et la retentissante victoire de Cannes sont des chefs-d'oeuvre de stratégie restés pourtant sans lendemain, le fils d'Hamilcar Barca préférant les délices de Capoue au lieu de marcher sur Rome.
Aujourd'hui, l'illustre conquérant apparaît comme l'un des fossoyeurs de l'Empire punique. En portant la guerre sur le territoire même de l'Italie, en élargissant le conflit à l'Espagne et à la Grèce, le Carthaginois a réveillé un géant : déjà l'Empire perce sous la République...
En 202 av. J.-C., pour la première fois depuis seize ans, Hannibal rencontre un adversaire à sa taille : Scipion l'Africain. C'est la déroute de Zama. Le vainqueur de Cannes s'éclipse de la vie militaire, avant d'être contraint de prendre le chemin de l'exil. Honni par les Carthaginois, pourchassé par les Romains, le Barcide se réfugie en Asie, à la cour d'Antiochos III de Syrie. Mais la guerre le rattrape. Inexorablement, l'étau romain se resserre. En 183, traqué en Bithynie, il se suicide. Il a 64 ans...
De l'espoir à la chute, Luc Mary raconte l'épopée d'Hannibal au jour le jour, à travers le regard de ses principaux compagnons d'armes.

Chronique de Garlon

Une fois n’est pas coutume, je me suis plongé dans la lecture d’une biographie, afin de découvrir plus en profondeur la vie de l’un des plus grands génies militaires de l’Histoire : Hannibal.

Dans cette biographie, nous suivons à la fois l’histoire d’Hannibal et celle de Carthage. Nous ne commençons donc pas directement avec la vie de cet homme, mais plutôt avec la première guerre qui opposa cette ville à l’autre grande puissance de l’époque : Rome.

Mais on voit vite que, même si le grand général n’est pas encore né, sa famille est déjà bien connue. En effet, il s’agit de l’une des deux grandes famille de Carthage, et l’homme qui va diriger les troupes contre Rome dans cette première guerre n’est autre que son père, Hamilcar, un grand génie.

C’est donc avec le père d’Hannibal que nous commençons cette histoire. Nous suivons ainsi la première guerre entre les deux puissances, avant de passer, lors des parties suivantes, à l’histoire de notre héro à proprement parler, avec la deuxième guerre, dans laquelle il s’illustrera avant de subir bien des revers.

Cette biographie nous en apprend donc énormément, à la fois sur le personnage et sur la situation géopolitique de l’époque et les diverses stratégies militaires.

Cela nous permet donc une magnifique plongée dans l’Histoire, à la découverte de Carthage, fort méconnue, et de la Rome d’avant César, aux côtés de l’un des personnages les plus importants de l’époque.

On va de découverte en découverte, on apprend nombre de choses, que ce soient des faits forts importants ou des éléments plus insignifiants, et on se retrouve donc, après cette lecture, avec l’esprit plein de nouvelles connaissances historiques.

Si je devais faire un reproche à ce livre, ce serait que l’auteur a parfois tendance à se répéter et à sortir du sujet, car il parle plusieurs fois de la même chose dans le livre, et dévie de temps en temps vers des faits qui n’ont pas vraiment de liens avec Hannibal. On pourrait également reprocher le fait que l'auteur nous perd parfois avec les périodes : faisant parfois des bons en avant dans le temps, il revient ensuite en arrière, repart plus en avant, etc., ce qui a tendance à perdre un peu le lecteur.

Le style de l’auteur est vraiment excellent. Il n’est pas fort complexe sans être simpliste pour autant et reste fort fluide, ce qui a pour conséquence qu’on peut lire cette biographie (ce genre de livre n’est pas toujours ce qu’il y a de plus digeste à la lecture, il faut bien en convenir) sans aucune difficulté, et avec passion et rapidité, ce qui rend la lecture d’autant plus agréable.

En bref, nous avons ici une magnifique biographie d’Hannibal, qui nous montre sa vie, mais aussi la situation de Carthage et des autres pays des environs à cette époque, tout en nous dépeignant également la vie du père de notre héro, le tout en nous fournissant énormément d’informations et avec un style d’écriture fort agréable à lire qui rend le livre fort digeste.


Un ouvrage très intéressant que je vous recommande !


Hannibal : L'homme qui fit trembler Rome

Luc Mary

L'Archipel

Essai/Document (Biographie)

320 pages

18,95 €


Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 11/05/2013