Serial Killers, de Stéphane Bourgoin

Quatrième de couverture:

 

Ouvrage de référence, traduit dans le monde entier, cette édition revue et augmentée pour la troisième fois est le résultat d'une trentaine d'années de recherches sur ces criminels qui tuent en série sans mobile évident, mais sous l'emprise de pulsions sexuelles le plus souvent ; et qui commettent leurs forfaits en toute impunité pendant des mois, voire des années.

Stéphane Bourgoin a pu s'entretenir avec plus de soixante-dix de ces serial killers dans les prisons de hauté sécurité du monde entier. Cannibales, comme Ottis Toole ou le pédophile sud-africain Stewart Wilken ; psychotiques, tel Gary Heidnik, dont le cas inspire le personnage de Buffalo Bill dans Le Silence des agneaux ; ou Richard Chase et James Riva, authentiques vampires modernes ; femmes criminelles, comme Martha Beck ou Christine Falling ; tueurs d'enfants à l'exemple de John Joubert et Albert Fish ; nécrophiles et chasseurs de têtes, à l'image de Gerard Schaefer et Ed Kemper qui sert de modèle au Hannibal Lecter de Thomas Harris ; étrangleurs de prostituées à la façon d'Arthur Shawcross, tous expriment les mêmes fantasmes sanglants - et une absence totale de remords.

Grâce à de nombreux séjours à l'étranger (Etats-Unis, Afrique du Sud, Europe de l'Est, etc.), l'auteur a pu rencontrer les agents spéciaux du FBI chargés d'étudier ces assassins hors norme, ainsi que des profilers du monde entier qui utilisent une approche psychologique et des bases de données informatiques pour résoudre les enquêtes. Leurs conclusions sont confrontées à l'avis des plus grands psychiatres dans le domaine.

L'ouvrage est complété par une étude sur la "détection de la sérialité", par le colonel de Gendarmerie Joël Vaillant et par une étude sur les nouvelles méthodes d'investigation informatique du FBI.

 

Chronique de Platinegirl:

 

Depuis de nombreuses années, les tueurs en série sont mis en scène au grand comme au petit écran. C'est notamment la série télévisée Esprits criminels qui m'a donné envie d'en savoir plus sur ces assassins d'un genre particulier, et de me renseigner sur les bases sceintifiques de la criminologie. J'ai vite appris qu'il y avait un maître en la matière, un spécialiste de renom mondial: Stéphane Bourgoin. Et, évidemment, j'ai voulu me procurer son best-seller: Serial Killers, qui en est, quand même, à sa quatrième édition revue et corrigée.

 

Ce livre n'est clairement pas un roman à transporter lors de ses déplacements, du haut de ses plus de 850 pages, en version broché. Il est lourd, il est volumineux et il est aussi bien voyant avec sa couverture rouge sang. En bref, c'est un bon gros pavé à garder à côté son lit pour le dévorer avant de dormir, à moins que, comme moi, vous préfériez cotoyer les tueurs en série la journée, pour éviter de faire de bien mauvais rêves!

 

Avant d'entamer ce livre, j'avais deux petits réserves, sous forme de question: "Et si c'était un livre trop lourd à lire? S'il était plus destiné aux spécialistes et aux vrais fans de criminologie?", ainsi que "Et si je n'aimais pas le style de l'auteur?". Ces doutes ont vite été balayés face à la qualité d'écriture de Stéphane Bourgoin (normal, il a quand même une bibliographie très longue!) qui a le don de transmettre simplement ses connaissances, sans pour autant vulgariser sa spécialité.

 

Le thème du livre est suivi à la lettre et permet de tout de suite faire le distingo entre les criminels classiques et les tueurs en série. Ensuite, on entre dans divers thématiques bien explicités: les différents types de tueurs en série, les personnes qui les traquent (qui? comment?) avant d'entrer dans le "détail" (même si j'adore les statistiques glissées çà et là dans le texte, un tueur en série est toujours unique de part le fait qu'il est, malgré tout, humain) avec des portraits de serial killers mondiaux. On termine avec une bibliographie très détaillée présentant des livres généraux ou ciblant un tueur en particulier, mais aussi des émissions TV et des sites Internet.

Du début à la fin du livre, tout est détaillé pour qu'on soit nous aussi peu avares de commentaires sur le sujet des serial killers. Et, ce, de manière vraiment naturelle qui est autant agréable à lire qu'intéressante et pas le moins du monde ennuyeuse.

 

Alors, si, comme moi, vous voulez vérifier vos statistiques sur les tueurs en série et commencer à "jouer" avec des profils en regardant les actualités (je précise que, quand même, être criminologue, c'est un métier!); si, comme moi, vous voulez vérifier si la sérialité est bien mondiale malgré qu'elle soit dépendante de la culture, n'hésitez pas et jetez-vous sur Serial Killers, une bible du genre qui ne manquera pas de combler votre besoin de savoir tout en vous donnant du plaisir de lecture!

 


Voir aussi la chronique de Jennifer

 

 

Sérial Killers : Enquête mondiale sur les tueurs en série

Stéphane Bourgoin

Grasset

874 pages

24 euros

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 11/03/2012