Vol au dessus d'un viol, de Eliane Corgrhas

vol-au-dessus-d-un-viol.jpgQuatrième de couverture :

Un soir de déprime, une femme se rend dans un bar pour y noyer ses problèmes maritaux et financiers. Elle y rencontre des hommes, dont un qu'elle connaissait, qu'elle invite chez elle pour un dernier verre. Sur place, l'un finit par partir, l'autre reste...et abuse de la situation en violant cette quinquagénaire. Ceci ne relève malheureusement pas de la fiction : il s'agit bien de l'histoire traumatique d'Éliane Corgrhas, expérience au delà du concevable, générant des lendemains oppressants, qu'elle relate dans ce témoignage qui met des mots sur l'indicible.

Chronique de Sybille :

J'apprécie beaucoup les témoignages parce qu'ils ont pour caractéristique principale de "prendre aux tripes" et de ne pas laisser indifférent. C'est exactement ce qui s'est passé avec ce livre. Je remercie donc la société des écrivains pour m'avoir permis de lire ce témoignage poignant.

C'est très compliqué de faire une chronique sur un fait aussi grave et aussi traumatisant, je vais donc tout simplement me permettre de mettre en avant quelques aspects de ce témoignage qui me paraissent important. Le témoignage retrace l'évènement horrible qu'a vécu cette femme quiquagénaire un soir, où l'envie de vivre l'avait quitté et où la détresse l'a amené à se confier à de mauvaises personnes. Ce témoignage est vraiment bouleversant malgré ses quelques pages, et on ne peut que s'imaginer à la place de cette femme. On se demande comment on aurait réagit à sa place, comment elle fait pour s'en sortir, comment elle fait pour se reconstruire.

Ce qui m'a profondément marqué dans ce texte, c'est la tristesse, la détresse et surtout la solitude de cette femme. Tout au long du témoignage, elle est seule, seule face à cet évènement tragique qu'elle doit surmonter. Et sincèrement, j'ai vraiment eu de la compassion pour cette femme que je ne connaissais pas. Cependant, je dois avouer que je n'ai pas compris pourquoi elle cherchait des excuses à son agresseur et pourquoi il lui arrivait de se trouver des points communs avec lui. Cet homme ne mérite ni sa compréhension, ni sa sympathie.

Pour finir, je pense que l'auteure a raison d'insister à la fin de son témoignage sur le fait que le pire est l'après l'acte, lorsqu'il faut se reconstruire et se battre. Elle met surtout en avant l'importance d'être suivie après ce genre d'évènement. Ce témoignage est vraiment très intéressant et met en lumière la complexité de la vie.

Vol au dessus d'un viol,

de Éliane Corgrhas

Société des Écrivains

38 pages

11 euros

 

Sybille

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 24/03/2012