Y'a pas que du sable dans le désert, de Nathalie Vera Gil et Moussa Ag Assarid

 

 

Quatrième de couverture :

Son arrivée en France l'avait tellement marqué que Moussa Ag Assarid, jeune Touareg du Mali, en avait tiré un livre, Ya pas d'embouteillage dans le désert ! Dix ans après, il revient auprès des siens dans son désert natal. Pour ce retour tant attendu, il met en oeuvre la Caravane du Coeur avec Nathalie Valera Gil, globe-trotteuse passionnée par l'Afrique. Accompagnés de volontaires français, parmi lesquels des chômeurs, des retraités, des chefs d'entreprises, des hommes, des femmes et des enfants, ils vont parcourir huit mille kilomètres par la route, à travers la France, l'Espagne, le Maroc, la Mauritanie et le Mali, pour vivre le quotidien des campements touaregs. Moussa leur permet de découvrir sa culture, le mode de vie nomade et sa beauté, mais aussi le combat des hommes Bleus pour rester libres. Le dépouillement, la simplicité et la profondeur de ces moments inoubliables bouleversent les caravaniers, notamment Bastien, 9 ans, qui notera dans son carnet de voyage " qu'il y a aussi des hommes dans le désert ", lui qui pensait n'y trouver que du sable et des scorpions.

 

 

Chronique de Sybille :

 

Ce livre a été pour moi, un véritable dépaysement ! Et, ça m'a fait plutôt du bien de le lire en ce moment. Je remercie donc les éditions presses de la renaissance pour cet envoi !

Ce livre parle beaucoup de la vie dans le désert, dans le Sahara et des touaregs...Il est divisé en deux parties visibles : on a d'abord celle écrite par Moussa Ag Assarid, que j'ai beaucoup apprécié car on voit tout de suite les différences qu'il y a entre notre mode de vie et ceux des touaregs, qui se contentent de peu mais qui sont heureux comme ça ! Puis, la seconde partie est écrite par Nathalie Valera Gil, qui s'intéresse plus à sa propre expérience.

Les deux points de vue apportent beaucoup au récit, puisqu'on voit le ressenti de chacun, la façon de voir les choses qui apparaît comme différente ! Moussa Ag Assarid nous offre un point de vue quelque peu interne, car il est né touareg, alors que Nathalie Valera Gil, profite de l'expérience de la caravane du coeur pour découvrir autre chose...

Ce livre se lit vraiment très bien, car même si ce n'est pas un roman, il raconte une histoire, celle de deux personnes passionées par la culture touareg. A travers ce récit, on découvre cette culture nous aussi et on ne s'en lasse pas ! C'est pour cette raison que ce livre a été un dépaysement total pour moi...surtout pour quelqu'un comme moi, qui n'a jamais vu le désert : on ne peut que s'imaginer comment vivent les touaregs et quelle est leur philosophie de vie. Alors quand on nous le raconte, c'est comme si on était vraiment dans le Sahara et qu'on vivait la même chose qu'eux.

J'ai beaucoup aimé les deux parties, mais j'ai vraiment apprécié celle de Moussa Ag Assarid, car on se retrouve confronté à deux mondes totalement différents : d'un côté le monde occidental avec le stress, l'obsession d'être propriétaires, le gaspillage et une autre façon de vivre, alors que de l'autre, on voit la gentillesse, l'accueil chaleureux, la générosité, le partage...Beaucoup des anecdotes racontées par Moussa Ag Assarid m'ont montré à quel point on vivait dans une société individualiste. L'anecdote concernant la jeune fille amoureuse d'un chauffeur de bus, qu'il n'a pas hésité à héberger est une de celles qui m'a le plus marquée !

je vous le conseille donc, car c'est une bonne leçon de vie que nous apporte ce livre et il permet un très bon dépaysement, ce qui n'est pas de refus pendant cette période de vacances d'été (surtout pour ceux qui n'en ont pas ^^) !

 

Y'a pas que du sable dans le désert

Moussa Ag Assarid et Nathalie Valera Gil

Presses de la renaissance

225 pages

17 euros

 

Sybille

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 11/03/2012