GeMs - Paradis Perdu 1X2 : Calligrammes, de Corinne Guitteaud et Isabelle Wenta

gems-2.jpg

Quatrième de couverture

Futur proche . La couche d'ozone en lambeaux ne protège plus des rayonnements solaires une Terre dévastée par la brutale montée des eaux. Les survivants de la catastrophe refluent vers l'intérieur, se massent autour des grandes villes, repliées sous leurs Dômes abritant une élite riche et insouciante. Face aux gouvernements fantoches perdus dans leur illu­sion de pouvoir, ProsPectiVe , un puissant consortium martien, étend lentement son em­prise sur la planète-mère à bout de souffle. Grâce aux bienfaits dispensés par PPV, la vie est facile Intra-Dôme, surtout depuis la commercialisation d'esclaves clonés, les Génétiquement Modifiés ou GeMs , créés pour servir les humains nés en un seul exemplaire et qui se donnent désormais le titre d' Inédits . Tandis que l'Extérieur des Dômes, l' EDo , accueille dans ses ruines ceux qui tentent de survivre : réfugiés, laissés-pour-compte, clones en fuite...

Episode 2 : Calligrammes
Dans ce nouvel épisode, Gaïl se trouve confrontée à l'une de ses soeurs de MArt, une autre clone du même modèle qu'elle, mais au comportement bien différent. Pendant ce temps, Gabriel doit aider l'un des amis les plus fidèles de la communauté d'EDen à se défendre contre de folles accusations de sabotage. Mais qui se cache derrière ces tentatives de destabiliser la communauté fondée par Natasha Hélénus ?

Chronique de Garlon

Passons maintenant au second épisode de la série GeMs.

Gaïl commence petit à petit à s’intégrer à EDen, bien que certains ne l’acceptent pas parmi eux.
Etant devenue une amie proche de Gabriel et de quelques autres, la jeune clône commence à se sentir un peu mieux.
Mais voilà qu’une nouvelle menace arrive : une autre communauté accuse leur propre chef, qui est un ami de nombre de membres d’EDen, de sabotage. EDen décide alors de protéger cet ami, et le conflit entre les communautés menace d’éclater à tout moment.
Mais si cette accusation à tord provenait en fait d’une sombre machination visant à détruire les communautés ? Car elles ne savent pas survivre l’une sans l’autre...

Bien qu’ayant encore fort apprécié la lecture, j’ai un peu moins aimé cet épisode que le premier.

L’histoire continue à se développer de façon passionnante. On en apprend de plus en plus sur EDen, sur l’EDo et les peuples qui y vivent, ainsi que sur d’autres communautés et sur certains personnages. Autant dire qu’on apprend vraiment beaucoup dans ce second épisode, ce qui nous permet de bien mieux connaitre l’univers mis en place par les auteures.
L’intrigue est assez bien construite sur plusieurs plans. On sait qu’avec l’autre communauté il y a anguille sous roche, que cette histoire de sabotage est montée de toute pièce et, bien que l’on s’en doute un peu, il subsiste une hésitation concernant la raison de cette histoire, et la personne qui est derrière tout ça.
En parrallèle, l’évolution du personnage de Gaïl a quelque chose de vraiment fascinant, surtout en ce qui concerne ses rencontres dans une fête et ses initiatives. Ce personnage d’apparence si fragile pourrait bien se révéler bien plus forte qu’elle n’en a l’air.
Par contre, il y a un aspect dans l’histoire qui m’a un peu dérangé : certains passages sont un peu occultés. Ainsi, vers la fin, par exemple, il y a tout un passage qu’on ne suit pas. On sait bien sûr dans les très grandes lignes ce qui est arrivé, mais vraiment dans les très grandes, et j’aurais vraiment aimé suivre cet évènement “en direct”, non seulement pour l’action, mais également pour en savoir plus sur son déroulement. Je trouve vraiment dommage que ce passage ait été ainsi occulté, empéchant le lecteur de bien profiter de cela et d’en savoir toutes les implications, sans simplement entendre les grosses conséquences dans les grandes lignes après... Ca m’a un peu gâché le plaisir, j’avoue.
Par contre, la fin est un peu auréolée de mystère, et promet un troisième opus assez intéressant.

Au niveau du style des auteures, je le trouve toujours assez fluide et agréable à lire. Il permet au lecteur de se retrouver plongé dans l’histoire, de bien voir ce qu’il arrive à ce monde, sans pour autant se retrouver envahit de descriptions longues et ennuyeuses. Les scènes où il y a davantage d’action sont également bien décrites, de façon à avoir une histoire palpitante qui ravira le lecteur.
Par contre, il y a pas mal de coquilles présentes, ce qui est par moment un peu ennuyant pour le lecteur, sans pour autant vraiment le gêner.

Au niveau des personnages, ils sont très bien travaillés et continuent à évoluer dans cet univers détruit. On apprend de plus en plus à connaitre certains d’entre-eux, comme Gabriel, et on les apprécie de plus en plus. Gaïl surprendra le lecteur de par ses action, qui montrent un côté beaucoup plus courageux que l’on ne le pense au départ, et montre également son souhait profond de rester dans EDen.
Le fait qu’ils soient bien travaillés permet bien sûr, bien que ce ne soit pas encore à un très gros niveau du fait des courts épisodes, un bon partage des émotions entre le lecteur et les personnages.

En bref, nous avons ici une histoire très bien construite qui marque la parfaite suite du premier tome, avec de l’action, une chouette intrigue, des personnages bien construits qui évoluent au fil des pages et un style d’écriture fluide et agréable, malgré quelques coquilles présentes. J’ai par contre regretté le fait que des passages soient occultés alors qu’ils auraient pu apporter beaucoup au livre.

Une série à découvrir, en tout cas !


Calligrammes

GeMs - Paradis Perdu 1X2

Corinne Guitteaud et Isabelle Wenta

Voy'el

74 pages

0,99 €


Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau